eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
Mise à jour : Jeudi 19 Novembre 2020
Famille du médicament :

Hormone antidiurétique

Dans quel cas le médicament MINIRIN solution endonasale est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance analogue à l'hormone antidiurétique qui intervient dans la régulation de l'eau du corps.

Il est utilisé dans :
  • le traitement substitutif du diabète insipide,

  • le diagnostic de certaines affections du rein.

Présentations du médicament MINIRIN solution endonasale

MINIRIN 0,1 mg/ml : solution endonasale ; flacon de 2,5 ml avec 2 cathéters gradués (rhinyle)
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,71 €.
MINIRIN SPRAY 10 μg : solution endonasale ; flacon pulvérisateur de 2,5 ml avec embout nasal (25 pulvérisations)
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 19,04 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MINIRIN solution endonasale

p mlp pulv
Desmopressine acétate100 μg10 μg
Excipients communs : Eau purifiée, Sodium chlorure
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acide chlorhydrique, Acide citrique, Benzalkonium chlorure, Chlorobutanol, Phosphate disodique

Contre-indications du médicament MINIRIN solution endonasale

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance cardiaque,

  • insuffisance rénale,

  • baisse du taux de sodium dans le sang,

  • maladie nécessitant un traitement diurétique,

  • potomanie.

Attention

Dans le traitement du diabète insipide des jeunes enfants et des personnes âgées, un suivi médical régulier est particulièrement recommandé pour détecter un surdosage entraînant une intoxication par l'eau (baisse du sodium dans le sang) qui pourrait se traduire par des troubles du comportement.

Interactions du médicament MINIRIN solution endonasale avec d'autres substances

Informez votre médecin en cas de prise d'un antidépresseur, d'un AINS ou d'un médicament contenant l'une des substances suivantes : carbamazépine, chlorpromazine, lopéramide.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Aucun effet néfaste pour l'enfant à naître n'a été établi avec ce médicament. Néanmoins, par précaution, son usage pendant la grossesse est réservé aux situations pour lesquelles il n'existe pas d'alternative thérapeutique.

Allaitement :

La possibilité d'un effet du médicament chez le nourrisson est très improbable ; néanmoins, par mesure de prudence, l'allaitement est déconseillé sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament MINIRIN solution endonasale

En cas de rhume, il est nécessaire de se moucher avant d'utiliser la solution endonasale pour faciliter l'absorption du médicament par la muqueuse nasale.

La solution endonasale en flacon pulvérisateur (spray) est plus commode ; elle est particulièrement adaptée à l'enfant mais elle n'est utilisable que pour une posologie d'au moins 0,1 ml.

Lorsque plusieurs pulvérisations sont prescrites, introduire successivement la solution dans une narine puis dans l'autre. Attendre 5 minutes sans se moucher entre 2 applications successives dans la même narine.

Posologie usuelle :

  • Diabète insipide : la posologie est strictement individuelle ; en moyenne 0,1 à 0,2 ml chez l'adulte et 0,05 à 0,1 ml chez l'enfant, 1 ou 2 fois par jour.

  • Étude du pouvoir de concentration des urines par les reins : 0,1 à 0,4 ml (ou 1 à 4 pulvérisations) en fonction du poids.

Conseils

Lire attentivement la notice d'emploi pour le mode d'utilisation précis du spray ou du rhinyle.

Le flacon (rhinyle) doit être conservé au réfrigérateur (entre + 2 °C et + 8 °C). Le spray est conservé à température ambiante ne dépassant pas 25 °C.

Effets indésirables possibles du médicament MINIRIN solution endonasale

Fréquents : maux de tête, nausées, crampes abdominales, nez bouché.

Très rarement : rétention excessive d'eau, le plus souvent en cas de surdosage.

Réaction allergique (présence de chlorobutanol).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Contact webmaster