eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
Mise à jour : Jeudi 19 Novembre 2020
Famille du médicament :

Substitution aux opiacés

Dans quel cas le médicament MÉTHADONE CHLORHYDRATE est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance proche de la morphine. Chez le toxicomane à l'héroïne ou aux autres opiacés, il permet de supprimer les symptômes du manque qui surviennent lors de la privation de drogue, et qui sont en grande partie à l'origine de la dépendance.

Il est utilisé chez les toxicomanes comme produit de substitution aux opiacés. Sa prescription complète une prise en charge médicale, sociale et psychologique, indispensable pour limiter le risque de rechute.

Présentations du médicament MÉTHADONE CHLORHYDRATE

MÉTHADONE CHLORHYDRATE AP-HP 5 mg/3,75 ml : sirop ; récipient unidose
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 0,74 €.
MÉTHADONE CHLORHYDRATE AP-HP 10 mg/7,5 ml : sirop ; récipient unidose
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 0,81 €.
MÉTHADONE CHLORHYDRATE AP-HP 20 mg/15 ml : sirop ; récipient unidose
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 0,96 €.
MÉTHADONE CHLORHYDRATE AP-HP 40 mg/15 ml : sirop ; récipient unidose
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,01 €.
MÉTHADONE CHLORHYDRATE AP-HP 60 mg/15 ml : sirop ; récipient unidose
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,08 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MÉTHADONE CHLORHYDRATE

p unidosep unidosep unidose
Méthadone chlorhydrate5 mg10 mg20 mg
Alcool53 mg105 mg210 mg
Saccharose2,1 g4,2 g8,5 g
p unidosep unidose
Méthadone chlorhydrate40 mg60 mg
Alcool210 mg210 mg
Saccharose8,5 g8,5 g
Excipients : Acide sorbique, Eau purifiée, Éthanol, Glycérol, Orange amère extrait concentré p sirop, Saccharose, Xylose

Contre-indications du médicament MÉTHADONE CHLORHYDRATE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance respiratoire grave,

  • enfant de moins de 15 ans,

  • en association avec les antalgiques contenant de la buprénorphine, de la nalbuphine ou de la pentazocine.

Attention

Ce médicament est réservé aux adultes et aux adolescents volontaires : le succès d'un programme de désintoxication est étroitement lié à la motivation personnelle du toxicomane. Il n'est efficace que chez les toxicomanes aux opiacés ; son administration à des personnes dépendantes à d'autres drogues exposerait à des effets indésirables graves.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale, hépatique, ou surrénale, d'hypothyroïdie, d'épilepsie, d'adénome de la prostate ou d'asthme.

L'arrêt brutal du traitement doit être évité : risque d'apparition de symptômes de manque. Si le traitement est interrompu temporairement, la posologie doit généralement être diminuée lors de la reprise du traitement. En effet, le toxicomane développe progressivement une tolérance aux opiacés, c'est-à-dire qu'il s'habitue à des doses fortes de drogue (ou de méthadone). Lorsque le traitement est interrompu, cette tolérance diminue et il existe un risque de surdosage lors de la reprise du traitement substitutif sans modification de posologie.

Ce médicament contient du sucre (saccharose) et de l'alcool en quantités notables.

Attention : conducteurÉvitez la conduite automobile et les activités dangereuses en début de traitement : une somnolence notable peut apparaître. Ce risque est majoré par la prise conjointe d'alcool ou de sédatifs.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament MÉTHADONE CHLORHYDRATE avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments contenant de la buprénorphine, de la nalbuphine ou de la pentazocine (apparition de symptômes de manque) et avec les antidépresseurs IMAO.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un antalgique ou un antitussif dérivé de la morphine, un sédatif, un antidépresseur de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, un médicament contenant de la cimétidine ou un traitement contre le sida.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'utilisation de ce médicament est possible pendant la grossesse. Les doses sont parfois augmentées pour maintenir l'efficacité du traitement. En cas de prise chronique en fin de grossesse, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; outre ses effets sur le nourrisson, il peut réduire la sécrétion de lait chez la mère. L'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament MÉTHADONE CHLORHYDRATE

Ce médicament doit être pris par voie orale. Son utilisation en injection exposerait à des effets indésirables graves.

Posologie usuelle :

La dose quotidienne est prise en une fois ; elle reste active pendant 24 heures.

Initialement, le médecin prescrit entre 20 et 30 mg ; il adapte ensuite le dosage en fonction du résultat.

Un délai de 10 heures est nécessaire entre la première prise de méthadone et la dernière prise d'opiacés.

Lorsque l'état du toxicomane est stabilisé, le médecin diminue progressivement la posologie jusqu'à l'arrêt du traitement.

Conseils

L'arrêt du traitement de substitution correspond à une période critique pour le toxicomane et à un risque de rechute important. Le succès du sevrage dépend beaucoup du contexte psychologique et social qui entoure ce moment difficile.

Le traitement substitutif ne peut être initié que par des centres spécialisés dans la prise en charge des toxicomanes. Après stabilisation, le toxicomane pourra être suivi par un médecin de ville, choisi en accord avec le centre.

Ce médicament est prescrit sur une ordonn ance sécurisée mentionnant le nom de la pharmacie où il pourra être obtenu, pharmacie choisie en accord avec le toxicomane. La durée maximale de chaque prescription est de 14 jours. Le médecin peut préciser que la délivrance du médicament par le pharmacien sera fractionnée : quotidienne en début de traitement, puis hebdomadaire, après la stabilisation par exemple.

Des analyses d'urine régulières seront pratiquées. Elles permettent de diagnostiquer la prise de méthadone, d'opiacés, de cocaïne, d'alcool, de cannabis, etc.

Comme tous les dérivés de la morphine, ce médicament est un antalgique puissant, susceptible de masquer la douleur en cas de maladie ou de traumatisme grave : appendicite, fracture... Il convient d'en tenir compte dans de telles circonstances.

Effets indésirables possibles du médicament MÉTHADONE CHLORHYDRATE

Lors de la mise en route du traitement chez le toxicomane aux opiacés : euphorie, vertiges, somnolence, nausées, vomissements, constipation, sueurs abondantes, difficulté à uriner, œdème.

Lorsque le toxicomane est stabilisé, les seuls effets indésirables qui persistent éventuellement sont : sueurs abondantes, nausées, constipation.

En cas de prise intempestive chez un non-toxicomane, les effets sont ceux des opiacés en général, avec un risque d'« overdose » pouvant conduire au décès. Contactez le centre 15 pour des secours urgents.

Ne laissez jamais ce médicament à portée des enfants.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Contact webmaster