Mise à jour : 19 mars 2024
Publicité
Information patient
  • LIVOGIVA
Famille du médicament : Médicament de l'ostéoporose

Ce médicament est un biosimilaire de FORSTEO.

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament LIVOGIVA est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance proche d'une hormone naturelle, la parathormone, qui intervient dans le métabolisme de l'os. Il agit en stimulant la formation de l'os et en favorisant l'absorption du calcium. Il permet ainsi de réduire le risque de fracture.

Il est utilisé dans le traitement de l'ostéoporose chez les femmes et les hommes à risque élevé de fracture.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament LIVOGIVA

LIVOGIVA : solution injectable SC ; stylo prérempli jetable (28 doses)
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 220,60 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament LIVOGIVA

p dose
Tériparatide20 μg
Excipients : Acide acétique, Eau ppi, Mannitol, Métacrésol, Sodium acétate trihydrate

Contre-indications du médicament LIVOGIVA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance rénale grave,

  • hypercalcémie,

  • maladie chronique affectant les os (dont hyperparathyroïdie et maladie de Paget),

  • augmentation inexpliquée des phosphatases alcalines,

  • antécédent de cancer des os ou de radiothérapie des os,

  • grossesse,

  • allaitement.

Attention

Une hypotension orthostatique est possible dans les heures qui suivent l'injection. En cas d'étourdissement ou de sensation de vertiges, allongez-vous jusqu'à ce que vous sentiez mieux et relevez-vous progressivement.

Des précautions sont nécessaires en cas de lithiase urinaire.

Conducteur : ce médicament peut être responsable de sensations vertigineuses après l'injection. Assurez-vous que vous le supportez bien avant de conduire ou d'utiliser une machine dangereuse.

Interactions du médicament LIVOGIVA avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un digitalique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament LIVOGIVA

La solution est injectée par voie sous-cutanée dans la cuisse ou dans l'abdomen.

L'aiguille du stylo doit être changée à chaque injection. Des explications vous seront fournies par le médecin et une première auto-injection sera réalisée en présence du médecin ou d'une infirmière.

Ne pas utiliser un stylo dont le contenu n'est pas limpide.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 dose de 20 μg par jour.

La durée du traitement ne doit pas dépasser 24 mois.

Conseils

Pensez à vous laver les mains avant d'utiliser le stylo.

Des règles hygiénodiététiques simples contribuent à limiter l'évolution de l'ostéoporose. Il est recommandé d'avoir :
  • une activité physique régulière,

  • une exposition solaire suffisante,

  • des apports de calcium soit par l'alimentation, soit par un traitement conjoint spécifique prescrit votre médecin.

Le stylo doit être gardé au réfrigérateur (entre + 2 °C et + 8 °C). Il ne doit pas être conservé plus de 28 jours après une première utilisation ; pensez à noter la date de première injection sur la boîte.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament doit être prescrit sur une ordonnance d'un modèle particulier (médicament d'exception) pour être remboursé par l'Assurance maladie.

Effets indésirables possibles du médicament LIVOGIVA

Très fréquents (plus de 10 % des patients) : douleurs dans les membres.

Fréquents (1 à 10 % de patients) : réactions au point d'injection (douleur, gonflement, rougeur, démangeaisons), nausées, vomissements, reflux acide, palpitations, hypotension (voir Attention), essoufflement, dépression, étourdissement, maux de tête, sciatique, malaise, vertiges, crampes, transpiration excessive, augmentation du taux de cholestérol dans le sang.

Peu fréquents (moins de 1 % des patients) : tachycardie, hémorroïdes, douleur musculaire ou articulaire, douleur dorsale, incontinence urinaire, envie fréquente d'uriner, calculs rénaux, prise de poids, augmentation du taux de calcium ou d'acide urique dans le sang.

Rares : réaction allergique (urticaire généralisé, gonflement du visage, difficulté à respirer...), insuffisance rénale.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Voir les actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster