Information patient
  • LIVIAL
Mise à jour : Mardi 19 Octobre 2021
Famille du médicament :

Hormonothérapie

Dans quel cas le médicament LIVIAL est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance qui possède une double action : un effet progestatif, protecteur sur l'utérus, et un effet estrogénique, traitant les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, sécheresse vaginale...). Il possède également une légère action androgénique. Les données concernant d'utilisation de ce médicament chez la femme de plus de 65 ans sont limitées.

Il est utilisé pour soulager les troubles de la ménopause chez les femmes ménopausée depuis plus de 1 an.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament LIVIAL

LIVIAL : comprimé ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament LIVIAL

p cp
Tibolone2,5 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de pomme de terre, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Palmitate d'ascorbyle

Contre-indications du médicament LIVIAL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...) en cours ou ancien ;

  • trouble connu de la coagulation sanguine (déficit en protéine C ou en protéine S...)

  • cancer de sein connu ou suspecté, autre cancer hormonodépendant (cancer de l'utérus...) ;

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens appropriés avant la mise en route du traitement) ;

  • porphyrie ;

  • maladie grave du foie.

Attention

Des études ont montré une augmentation du risque de survenue d'un cancer du sein chez les femmes ayant reçu un traitement hormonal prolongé des symptômes de la ménopause. Le traitement doit par conséquent être prescrit à la dose minimale efficace et pour une durée la plus courte possible. Il ne doit être débuté que si les troubles de la ménopause sont suffisamment génants pour altérer la qualité de vie.

D'autres études ont montré une augmentation du risque de survenue d'un cancer de l'utérus chez les femmes ayant reçu ce médicament. Si des saignements génitaux irréguliers persitent ou apparaissent après 6 mois de traitement, consultez votre médecin.

Un bilan initial suivi d'une surveillance médicale régulière, sont nécessaires, en particulier dans les cas suivants : affection bénigne du sein et de l'utérus, antécédents familiaux de cancer du sein, diabète, hypertension artérielle, lupus érythémateux disséminé, certaines maladies rares (otospongiose), migraines ou maux de tête importants, ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, épilepsie, calcul biliaire, excès de triglycérides dans le sang.

Contactez immédiatement votre médecin en cas de survenue de symptômes pouvant être le signe d'un accident thromboembolique : gonflement douloureux d'une jambe, douleurs soudaines dans la poitrine, essouflement anormal.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale ou rester alitée, prévenez votre médecin ; il peut être nécessaire d'arrêter temporairement le traitement.

Interactions du médicament LIVIAL avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les anticoagulants.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme enceinte. Si une grossesse survient sous traitement, éventualité rare mais possible en début de pré-ménopause, consultez votre médecin et arrêtez le traitement.

Lorsque la ménopause est confirmée, aucune grossesse n'est possible, y compris en cas de réapparition des règles.

Mode d'emploi et posologie du médicament LIVIAL

Le traitement doit être débuté au moins 12 mois après les derniers saignements naturels. Il peut être commencé tout de suite en cas de ménopause chrirurgicale (survenant après ablation de l'utérus et des ovaires).

Les comprimés peuvent être pris pendant ou entre les repas, de préférence au même moment chaque jour.

Posologie usuelle :

1 comprimé par jour.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, prendre le comprimé dans les 12 heures suivant l'heure habituelle de la prise. Si l'oubli est découvert après ces 12 heures, ne pas prendre le comprimé oublié. L'oubli d'un comprimé peut provoquer de légers saignements génitaux.

Effets indésirables possibles du médicament LIVIAL

Fréquents (1 à 10 % des femmes) : prise de poids, augmentation de la pilosité, pertes blanches, saignements génitaux, démangeaisons, candidose vaginale, vulvovaginite, tension des seins, douleurs abdominales, anomalie bénigne du frottis vaginal.

Peu fréquents : acné, maux de tête, œdème, vertige.

Les études portant sur la prise de traitements prolongés combinant un estrogène et un progestatif ont mis en évidence des risques accrus de tumeur bénigne ou maligne du sein ou de l'utérus, d'accident thromboembolique, de calculs de la vésicule biliaire, de taches sombres sur le visage.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Modérateur Il y a 6 ans 0 commentaire associé
Bonjour Kenza, Effectivement, certaines utilisatrices décrivent une prise de poids sous Livial. Il faudrait, avant toute chose, en parler avec le médecin qui vous le prescrit, pour voir si une adaptation de la dose est nécessaire, ou l'aide d'un nutritionniste, ou un changement de médicament..
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
Fan74000 Il y a 6 ans 0 commentaire associé
Voilà cela fait une quinzaine de jours que je prends Livial.'ai l'impression que j'ai grossi ,ma famille me l'a fait remarquer.Mais j'ai constaté que j'ai oublié de le prendre à trois reprises .Dois-je arrêter de le prendre ou continuer??merci de ma répondre
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 7 ans 0 commentaire associé
J'ai 49 ans et prends Livial depuis 3 semaines maintenant. Etant déjà confrontée à des troubles de l'humeur, j'ai fait la "découverte" de ce symptôme que j'entrevoyais comme lointain, lorsque je constatais les joues rouges et la sueur de mes collègues de travail, féminines... J'ignorais à quel point elles devaient souffrir sans traitement !!! Depuis 2 ans, je luttais contre les ravages des bouffées de chaleur, diurnes et nocturnes, refusant de m'en remettre aux traitements hormonaux... Je suis comme vous, peur des conséquences !! Mais, j'ai dû abdiquer, face à l'inconfort énorme que je subissais et qui me rendait désagréable en famille, mal au travail et incapable d'avoir d'activités autres que celles que je ne pouvais contourner. Ma gynéco m'a prescrit Livial et, en simplement une semaine, je n'avais plus qu'un souvenir lointain des bouffées de chaleur. Alors, c'est clair que le prix est un repoussoir, mais je préfère me passer de certaines choses, mais être BIEN...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+12 -0
Modérateur Il y a 8 ans 0 commentaire associé
Bonjour Yvette, Le LIVIAL ou ses génériques sont commercialisés dans d'autres pays. Par ailleurs, la prise régulière d'une telle hormone n'est pas forcément en lien avec la survenue d'un cancer, heureusement... Vos problèmes de santé ont été graves, nous souhaitons que cela aille mieux maintenant, mais, nous nous répétons, rien n'indique, du moins dans ce que vous écrivez, que cela ait un rapport avec la prise régulière de ce médicament....
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+6 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
j'ai utilisé livial pendant dix ans suivi par ma genico à 63 ans saignement "cancer" de l'utérus qu'elle a ignoré puis chirurgien qui m'a transpercé l'utérus en voulant supprimer un polype inexistant vu par une échographiste évaporée conclusion ne prenez pas livial dangereux et autorisé qu'en france
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
Faites jouer la concurrence. Les pharmacies autour de chez moi varient de plus de 40 à moins de 27 euros. Je vais donc au moins cher.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+2 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
Bonjour, J'ai pris Livial pendant de nombreuses années et j'ai arrêté il y a environ 2 ans j'ai 66 ans. Certes j'ai grossi de quelques kilos mais tous les effets indésirables de la ménopause ont disparu et quand vous travaillez quel plaisir de ne plus avoir les bouffées de chaleur etc...devant vos collègues et les clients. Ce médicament coûte cher mais seul le résultat compte.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+22 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
En Belgique, il existe un générique : HERIA qui est un peu moins cher que le LIVIAL... mais ce dernier ne coûtait en 2011 que 48,48 euros pour 84 comprimés (soit 16,16 euros pour 28 comprimés de LIVIAL!!!!). HERIA est à 76,80 pour 168 comprimés (soit 12,80 pour 28 comprimés !)..
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+4 -0
Modérateur Il y a 9 ans 0 commentaire associé
@mumu60 : Il n'existe pas de générique de Livial. Son prix est librement fixé par chaque pharmacien. Faites jouer la concurrence.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
iy a-t-il un comprimé qui pourrait remplacer Livial, ou un substitut ? merci
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+25 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
je prend Livial depuis plusieurs années maintenant, je le trouve assez cher pour 28 comprimés, ils pourraient au moins en mettre 30 à 31 comprimés pour faire un mois. je l'achète à 43 euros par mois non remboursé. C'est un sacré budget. Où pourrais-je le trouver moins cher ou en générique ? je vous en remercie.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
Après 3 semaines de traitement,douleurs lombaires importantes et prises de poids(2 kg).Après 2 semaines d'arrêt,les douleurs ont disparu et le poids diminue mais la peau redevient très sèche .J'essaierai 1/2 comprimé dès que j'aurai perdu du poids...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+2 -0
Fan74000 Il y a 10 ans 0 commentaire associé
je suis ménopausée depuis l'âge de 50 ans. j'ai 54 ans parfois l'humeur est maussade sans motif le moral en dents de scie. heureusement ce n'est pas tous les jours mais pour moi le pire ce sont les bouffées de chaleur de nuit comme de jour qui m'incommodent le plus. j'ai essayé homéopathie physiothérapie. le gynéco m'a prescrit lLivial quand je lis le compte rendu ça ne donne pas envie d'en prendre.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+3 -0
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster