eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
Mise à jour : Mardi 15 Décembre 2020
Famille du médicament :

Anticancéreux

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament LENVIMA est-il prescrit ?

Ce médicament est un anticancéreux qui appartient à la famille des inhibiteurs de la protéine tyrosine kinase. En se fixant sur des enzymes spécifiques, appelées tyrosine kinases, il bloque la multiplication et la croissance des cellules cancéreuses et limite l'apport d'oxygène à la tumeur.

Il est utilisé dans le traitement de certains cancers de la thyroïde qui ont récidivé ou qui se sont propagés malgré un traitement par l'iode radioactif.

Présentations du médicament LENVIMA

LENVIMA 4 mg : gélule (rouge orangé) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 1713,94 €.
LENVIMA 10 mg : gélule (jaune et rouge orangé) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 1713,94 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament LENVIMA

p gélp gél
Lenvatinib mésilate4 mg10 mg
Excipients : Calcium carbonate, Cellulose microcristalline, Encre noire, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Gomme laque, Hyprolose, Hyprolose faiblement substituée, Hypromellose, Mannitol, Potassium hydroxyde, Propylèneglycol, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament LENVIMA

Ce médicament ne doit pas être utilisé chez la femme qui allaite.

Attention

Le traitement impose un contrôle régulier de la tension artérielle. Pour cela, votre médecin pourra vous demander de mesurer votre tension à domicile avec un appareil d'automesure.

Le médecin prescrit également des examens réguliers pour surveiller le fonctionnement des reins, du foie, du cœur et la numération formule sanguine. Cette surveillance peut être renforcée en cas d'insuffisance hépatique, d'insuffisance rénale ou de maladie cardiaque préexistantes et chez les patients asiatiques ou âgés de plus de 75 ans.

Informez sans tarder votre médecin de la survenue de certains symptômes inhabituels. Ils peuvent être le signe de complications potentiellement graves :
  • prise de poids rapide et inexpliquée ;

  • déformation de la bouche, troubles de la parole, faiblesse d'un côté du corps ;

  • douleur dans la poitrine, palpitations, toux, fatigue intense ;

  • douleur abdominale intense et soudaine ;

  • sang dans les selles ou dans les urines, selles noires ;

  • signes d'infection (tels que fièvre, frissons, maux de gorge ou aphtes), pâleur ou faiblesse.

Les troubles digestifs tels que diarrhée, nausées et vomissements sont des effets indésirables très fréquents. Ils doivent être signalés rapidement au médecin traitant, car ils peuvent devenir graves s'ils entraînent une déshydratation.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou de fatigue.

Interactions du médicament LENVIMA avec d'autres substances

Informez votre médecin traitant ou votre pharmacien si vous prenez d'autres médicaments ou d'autres produits à base de plantes.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament peut être responsable d'anomalies chez l'enfant à naître. Il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse, sauf en cas de nécessité absolue. Chez la femme en âge de procréer, une contraception efficace est nécessaire pendant toute la durée du traitement.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. L'utilisation de ce médicament contre-indique l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament LENVIMA

Les gélules doivent être avalées telles quelles avec un verre d'eau, au cours ou en dehors des repas et sans trop faire varier l'heure de prise.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 2 gélules à 10 mg et 1 gélule à 4 mg par jour, en une prise.

Une modification des doses peut être nécessaire en cas d'effets indésirables importants.

Conseils

En cas d'oubli d'une dose de moins de 12 heures, prendre la dose oubliée. En cas d'oubli de plus de 12 heures, ne pas prendre la dose oubliée et poursuivre à l'heure habituelle

Pour limiter les nausées et les vomissements, il est conseillé de boire entre les repas et de faire des repas fréquents et peu abondants, en évitant la friture et les aliments gras ou fortement odorants.

Pour limiter les diarrhées, évitez le café, le lait, l'alcool, les fruits, les légumes crus ou d'autres aliments riches en fibres. Votre médecin pourra également vous prescrire un traitement antidiarrhéique et une réhydratation orale.

Pour prévenir la sécheresse et les rougeurs de la paume des mains et de la plante de pieds (syndrome pieds-mains), évitez les expositions au soleil, les chaussures trop serrées et les produits irritants pour les mains. Privilégiez les savons doux, séchez les mains et les pieds sans frotter, appliquez une crème émolliente.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit à l'hôpital par un spécialiste en cancérologie.

Effets indésirables possibles du médicament LENVIMA

Les plus fréquents (chez plus de 30 % des patients) : hypertension artérielle, diarrhée, baisse de l'appétit, perte de poids, fatigue, nausées, vomissements, inflammation des gencives, voix enrouée, maux de tête, syndrome pieds-mains.

Très fréquents (chez plus de 10 % des patients) : constipation, digestion difficile, œdème (gonflement) des jambes, éruption cutanée, bouche sèche, anomalie du goût, douleurs articulaires ou musculaires, raideur musculaire, sensations vertigineuses, chute de cheveux, saignements (saignements de nez le plus fréquemment), troubles du sommeil.

Fréquents (chez 1 à 10 % des patients) : déshydratation, palpitations, sécheresse de la peau, démangeaisons, ballonnements, hypothyroïdie (pouvant se traduire par de la fatigue, une prise de poids, une constipation, une sensation de froid), accident thromboembolique (embolie pulmonaire, accident vasculaire cérébral...), inflammation de vésicule biliaire, fistule anale.

Anomalie de la numération formule sanguine (baisse importante du nombre des plaquettes, des globules rouges et des globules blancs), protéines dans les urines, augmentation des transaminases, insuffisance rénale.

La survenue d'effets indésirables graves nécessite une adaptation des doses ou une interruption du traitement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster