Mise à jour : 19 mars 2024
Publicité
Information patient
  • HEXYON
Famille du médicament : Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la coqueluche, les infections à Haemophilus et l'hépatite B

Dans quel cas le médicament HEXYON est-il prescrit ?

Ce vaccin est composé de fragments de germes (Haemophilus influenzae), d'anatoxines (diphtérie et tétanos), de virus tués (polio) et d'antigènes immunisants (coqueluche, hépatite B). Il est dit «acellulaire», car il ne contient pas de bacille coquelucheux. Il ne contient par ailleurs aucun germe vivant. Une partie des constituants du vaccin sont fixés sur un sel d'aluminium afin d'obtenir une meilleure immunisation.

Il est utilisé dans la prévention de la diphtérie, du tétanos, de la poliomyélite, de la coqueluche, de l'hépatite B et des infections graves dues à Haemophilus influenzae (méningites et épiglottites notamment) chez les nourrissons à partir de l'âge de 6 semaines.

Présentations du médicament HEXYON

HEXYON : suspension injectable ; 1 seringue préremplie de 0,5 ml avec 1 aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 34,34 €.
HEXYON : suspension injectable ; 1 seringue préremplie de 0,5 ml avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 34,34 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament HEXYON

p dose
Anatoxine diphtérique≥ 20 UI
Anatoxine tétanique≥ 40 UI
Antigènes coquelucheux 50 μg
Virus poliomyélitiques inactivés de type 1, 2 et 362 UD
Antigène de l'hépatite B10 μg
Polyoside d'Haemophilus influenzae b conjugué à la protéine tétanique12 μg
Phénylalanine+
Excipients : Acides aminés, Algeldrate, Aluminium, Eau ppi, Phénylalanine, Phosphate disodique, Phosphate monopotassique, Saccharose, Trométamol

Contre-indications du médicament HEXYON

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • réaction allergique grave apparue immédiatement après une précédente injection du même vaccin,

  • allergie au formaldéhyde, au glutaraldéhyde, à la streptomycine, à la néomycine ou à la polymyxine B (ces substances sont utilisées pour la fabrication de ce vaccin et peuvent persister en infime quantité dans la solution injectable),

  • forte réaction lors de la première vaccination anticoquelucheuse : fièvre élevée, convulsions...,

  • trouble neurologique ou épilepsie non contrôlé par un traitement.

Attention

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination. Néanmoins, de banales rhinopharyngites ne justifient pas la prise de retard dans le programme de vaccination infantile.

Cette vaccination ne protège pas contre les hépatites à virus A, C ou E ni contre d'autres virus susceptibles de provoquer des hépatites.

Si votre enfant a présenté un syndrome de Guillain-Barré dans les 6 semaines ayant suivi une précédente vaccination contre le tétanos, toute nouvelle injection ne pourra être réalisée qu'avec l'accord d'un médecin en ayant été informé.

Les enfants ayant souffert de convulsions lors d'accès de fièvre non liés à une vaccination peuvent recevoir ce vaccin. Il convient néanmoins de leur administrer un traitement antipyrétique (paracétamol) pendant 48 heures.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Interactions du médicament HEXYON avec d'autres substances

Ce vaccin peut être injecté le même jour que d'autres vaccins, mais en changeant de site d'injection.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce vaccin est destiné au nourrisson et n'est pas utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament HEXYON

L'injection doit être réalisée par voie intramusculaire, de préférence dans le haut de la cuisse pour le nourrisson ou du bras pour l'enfant de plus de 15 mois.

La solution doit être agitée doucement avant utilisation.

Posologie usuelle :

Deux schémas de vaccinations sont possibles :

  • 2 injections réalisées à au moins 2 mois d'intervalle suivies d'un rappel 6 mois après la 2e dose et de préférence entre 11 et 13 mois.

  • 3 injections réalisées à au moins 1 mois d'intervalle suivies d'un rappel 6 mois après la 3e dose et de préférence avant 18 mois.

Les rappels ultérieurs chez les enfants plus âgés sont pratiqués avec un autre vaccin.

Conseils

Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C. Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament HEXYON

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : douleur, rougeur ou œdème au point d'injection, irritabilité, fièvre (38 °C à 39 °C) pendant 1 ou 2 jours, diminution de l'appétit, vomissements, pleurs, somnolence.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : durcissement de la peau au site d'injection, diarrhées.

Peu fréquents : fièvre (supérieure à 40 °C), pleurs inhabituels et persistants.

Rares : réaction allergique, convulsions, éruption cutanée, réaction au site d'injection pouvant s'étendre aux articulations proches.

Des syndromes de Guillain-Barré ont été rapportés suite à l'injection d'un vaccin contre le tétanos.

La vaccination contre les infections à Haemophilus influenzae b peut très rarement être suivie par le gonflement du membre où l'injection a été pratiquée. Cet œdème disparait spontanément en quelques heures et ne laisse pas de séquelles.

Des troubles neurologiques ont été très exceptionnellement observés après la vaccination contre l'hépatite B.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster