eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Gamme de médicament FEMSEPTCOMBI

estradiol hémihydrate,lévonorgestrel
Information patient
Mise à jour : Mardi 15 Décembre 2020
Famille du médicament :

Estroprogestatif

Dans quel cas le médicament FEMSEPT COMBI est-il prescrit ?

Ce dispositif transdermique contient des hormones qui traversent la peau et passent progressivement dans le sang.

Ce médicament est dit séquentiel car les dispositifs transdermiques sont de composition différente :
  • les patchs de phase 1 ne contiennent qu'un estrogène naturel (estradiol), hormone déficiente chez la femme ménopausée ;

  • les patchs de phase 2 contiennent de l'estradiol et un progestatif (lévonorgestrel). Cette association a pour but d'éviter une stimulation excessive de l'utérus par l'estradiol.

Il est utilisé pour traiter certains symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, sécheresse vaginale...) dus à un déficit en estrogènes.

Présentations du médicament FEMSEPT COMBI

FEMSEPT COMBI : dispositif transdermique de 15 cm2 ; boîte de 4 (2 Phase I et 2 Phase II)
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 9,33 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament FEMSEPT COMBI

p disp Phase 1p disp Phase 2
Estradiol1,5 mg1,5 mg
soit Estradiol libéré/24 h50 μg50 μg
Lévonorgestrel1,5 mg
soit Lévonorgestrel libéré/24 h10 μg
Excipients : Billes de copolymère styrène-isoprène-styrène, Esters glycériniques d'acides résiniques hydrogénés, Polyéthylène téréphtalate, Polyéthylène téréphtalate siliconé

Contre-indications du médicament FEMSEPT COMBI

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire, etc.) ancien ou survenant pendant le traitement ;

  • cancer hormonodépendant (même guéri) ;

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens appropriés avant la mise en route du traitement) ;

  • hyperplasie de l'utérus non traitée ;

  • maladie du foie, grave ou récente ;

  • porphyrie.

Attention

Des études ont montré une augmentation du risque de survenue d'un cancer du sein chez les femmes ayant reçu un traitement prolongé des symptômes de la ménopause. Le traitement doit par conséquent être prescrit à la dose minimale efficace et pour une durée la plus courte possible. En l'absence de troubles, sa prescription ne doit pas être systématique.

Un bilan initial suivi d'une surveillance médicale régulière sont nécessaires, surtout dans les cas suivants : hypertension artérielle, diabète, tumeur bénigne du foie ou de l'utérus, endométriose, lithiase biliaire, migraine, épilepsie, asthme, otospongiose, insuffisance rénale ou cardiaque, hypertriglycéridémie, lupus érythémateux disséminé, obésité, antécédents familiaux de cancer du sein ou d'accident thromboembolique.

Arrêtez la prise de ce médicament et consultez votre médecin en cas d'apparition de l'un des symptômes suivants : maux de tête violents et inhabituels, ictère (jaunisse), élévation importante de la tension artérielle, gonflement douloureux d'une jambe, essouflemment brutal.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale ou rester alitée, prévenez votre médecin ; il peut être nécessaire d'arrêter temporairement le traitement.

Interactions du médicament FEMSEPT COMBI avec d'autres substances

L'efficacité du traitement peut être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme enceinte. Si une grossesse survient sous traitement, éventualité rare mais possible en début de pré-ménopause, consultez votre médecin et arrêtez le traitement. Aucune malformation imputable à ce médicament n'a été observée à ce jour.

Lorsque la ménopause est confirmée, une grossesse est impossible, y compris en cas de réapparition des règles.

Mode d'emploi et posologie du médicament FEMSEPT COMBI

Détacher le feuillet de protection qui recouvre la face adhésive et appliquer le dispositif sur la peau : thorax, abdomen, fesse, haut de la cuisse ou du bras. Recouvrir le dispositif de la paume de la main et le chauffer pendant 30 secondes pour assurer une bonne adhésion.

Ne pas coller le dispositif :
  • sur les seins ;

  • sur de la peau mouillée ou graissée par l'application préalable d'une crème ou d'une huile ;

  • sur une lésion cutanée : plaie, grain de beauté... ;

  • sur une région soumise aux frottements des vêtements : ceinture, bretelle de soutien-gorge... ;

  • sur l'emplacement du précédent dispositif : utiliser alternativement 2 ou 3 régions cutanées différentes.

Posologie usuelle :

Renouveler le patch chaque semaine.

Ce traitement est pris en continu et alterne 2 cycles de 14 jours chacuns.

Appliquer les patchs de la façon suivante :
  • un dispositif de phase 1, une fois par semaine pendant les 2 premières semaines ;

  • un dispositif de phase 2, une fois par semaine pendant les 2 semaines suivantes ;

  • revenir au dispositif de phase 1 pour les 2 semaines suivantes et ainsi de suite.

Conseils

En cas de décollement intempestif du dispositif, remplacez-le par un dispositif neuf de la même phase qui sera enlevé à la date prévue pour le retrait de celui qui s'est décollé.

Le dispositif ne doit être exposé au soleil.

Des saignements génitaux irréguliers peuvent survenir au cours des 2 ou 3 premiers mois de traitement ; si ces saignements persitent plus longtemps, consultez votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament FEMSEPT COMBI

Maux de tête, tension des seins, fatigue, vertiges, dépression, augmentation de la tension artérielle, douleurs abdominales, ballonnements, nausées, œdème.

Saignement génital intermittent (à signaler à votre médecin).

Des essais cliniques portant sur la prise de traitements prolongés combinant un estrogène et un progestatif ont mis en évidence des risques accrus de tumeur bénigne ou maligne du sein ou de l'utérus, d'accident thromboembolique, de calculs de la vésicule biliaire, de taches sombres sur le visage.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster