eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
Mise à jour : Mardi 15 Décembre 2020
Famille du médicament :

Vaccin contre l'hépatite B

Dans quel cas le médicament ENGERIX B est-il prescrit ?

C'est un vaccin recombinant qui contient un antigène du virus de l'hépatite B (antigène HBs). Il ne contient aucun germe vivant. L'immunité n'est acquise qu'après la troisième injection.

Il est utilisé dans la prévention de l'hépatite B chez les enfants de la naissance jusqu'à l'âge de 15 ans (dosage à 10 μg) et chez les sujets de plus de 16 ans (dosage à 20 μg).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ENGERIX B

ENGERIX B 10 μg : suspension injectable IM ; seringue préremplie de 0,5 ml
- Remboursable à 65 % - Prix : 8,58 €.
ENGERIX B 20 μg : suspension injectable IM ; seringue préremplie de 1 ml
- Remboursable à 65 % - Prix : 15,22 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ENGERIX B

p dosep dose
Antigène de l'hépatite B10 μg20 μg
Excipients : Algeldrate, Aluminium, Eau ppi, Phosphate disodique dihydrate, Phosphate monosodique, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament ENGERIX B

Ce vaccin ne doit pas être utilisé en cas d'allergie connue à l'un des constituants du vaccin, ou de réaction allergique apparue lors d'une injection précédente du même vaccin.

Attention

Cette vaccination ne protège pas contre les hépatites à virus A, C ou E ni contre d'autres virus susceptibles de provoquer des hépatites. En revanche, elle permet indirectement une protection contre l'hépatite D car le virus de l'hépatite D n'infecte que les personnes déjà infectées par l'hépatite B.

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.

Avant la 3e injection, le taux d'anticorps peut être insuffisant et les mesures de prévention (préservatifs notamment) doivent être utilisées en cas de contact avec des sujets porteurs du virus de l'hépatite B.

Chez les personnes en dialyse ou souffrant d'un déficit immunitaire, des injections supplémentaires de vaccin peuvent être nécessaires.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Un malaise (évanouissement) peut survenir après toute vaccination, voire même avant, en particulier chez les adolescents, en réaction au stress de la piqûre. Signalez à votre médecin tout antécédent de sensation de malaise à l'occasion d'une vaccination.

Interactions du médicament ENGERIX B avec d'autres substances

Ce vaccin peut être injecté le même jour que d'autres vaccins, mais il ne doit pas être mélangé avec un autre produit injectable dans une même seringue.

Fertilité, grossesse et allaitement

Cette vaccination ne présente qu'exceptionnellement un caractère d'urgence. Elle peut être pratiquée pendant la grossesse, mais il est préférable de réaliser la première injection ou les rappels après l'accouchement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ENGERIX B

Bien agiter la seringue avant l'emploi, la réchauffer à température ambiante si nécessaire. L'injection doit être réalisée par voie intramusculaire (dans le muscle de l'épaule chez l'adulte et chez l'enfant, dans la cuisse chez le nourrisson).

Dans certains cas (hémophilie, faible taux de plaquettes sanguines) l'injection peut être réalisée par voie sous-cutanée.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent de plus de 16 ans : 1 dose à 20 μg par injection.

  • Nourrisson et enfant jusqu'à 15 ans : 1 dose à 10 μg par injection.

La vaccination peut être faite généralement selon 2 modalités :
  • 2 injections à 1 mois d'intervalle, suivies d'une troisième 6 mois après la première ;

  • 3 injections à 1 mois d'intervalle, suivies d'une quatrième dose 1 an après la première. Cette deuxième modalité de vaccination permet notamment chez le nourrisson d'administrer simultanément les autres vaccins de l'enfance.

Pour les adolescents de 11 à 15 ans inclus, le vaccin à 20 μg peut être proposé selon un schéma vaccinal comprenant 2 injections à 6 mois d'intervalle.

Des injections de rappel ne sont pas nécessaires après les injections initiales, sauf dans quelques cas particuliers (insuffisant rénal, patient hémodialysé, patient VIH positif. Dans ces cas, des doses de rappels peuvent être nécessaires pour maintenir un taux d'anticorps contre l'hépatite B (anticorps anti-HBs) supérieur à 10 UI/l.

Conseils

En cas de retard entre deux injections, il faut poursuivre selon le schéma de vaccination recommandé. Il n'est pas nécessaire de tout recommencer.

Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues en prenant du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (partie la plus froide du réfrigérateur). Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament ENGERIX B

Réaction douloureuse, rougeur, gonflement au point d'injection, fatigue, irritabilité.

Fréquents : somnolence, maux de tête, nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, fièvre, malaise, perte d'appétit.

Peu fréquents : vertiges, douleurs musculaires, syndrome grippal.

Plus rarement : ganglions, fourmillement des extrémités, douleurs articulaires, urticaire, démangeaisons, éruption cutanée, réaction allergique.

Des troubles neurologiques (dont la sclérose en plaques) ont été très exceptionnellement observés après la vaccination contre l'hépatite B. La responsabilité du vaccin dans la survenue de ces troubles n'est pas établie à ce jour ; par précaution, la vaccination ne sera envisagée chez les personnes souffrant de sclérose en plaques que lorsque le risque d'hépatite B est important. En effet, la stimulation du système immunitaire représentée par ce vaccin pourrait interférer avec cette maladie auto-immune.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster