Mise à jour : 04 Novembre 2022
Information patient
  • CHLORMADINONE MYLAN
Famille du médicament : Progestatif

04/11/2022 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de LUTÉRAN

Dans quel cas le médicament CHLORMADINONE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament contient une hormone proche de la progestérone.

Il est utilisé dans le traitement :
  • des troubles liés à une insuffisance de progestérone : règles irrégulières, syndrome prémenstruel, tension des seins ;

  • de la ménopause (en complément des estrogènes) ;

  • des saignements dus à un fibrome ;

  • de l'endométriose ;

  • des règles douloureuses.

Présentations du médicament CHLORMADINONE MYLAN

CHLORMADINONE MYLAN 5 mg : comprimé (rose) ; boîte de 10
Sur ordonnance (Liste I)
CHLORMADINONE MYLAN 10 mg : comprimé (rose) ; boîte de 12
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament CHLORMADINONE MYLAN

p cpp cp
Chlormadinone acétate5 mg10 mg
Lactose++
Saccharose++

Contre-indications du médicament CHLORMADINONE MYLAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...) en évolution ;

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement) ;

  • insuffisance hépatique grave ;

  • existence ou antécédent de méningiome (tumeur cérébrale).

Attention

Un bilan médical initial est indispensable avant de débuter le traitement. Il permet au médecin de rechercher les antécédents personnels ou familiaux, notamment les facteurs de risque d'accident thromboembolique. Il doit être suivi d'une surveillance médicale régulière. Dans tous les cas, le traitement est prescrit à la dose minimale efficace et pour une durée la plus courte possible. En effet, des études ont montré un risque accru :

  • de survenue d'un cancer du sein chez les femmes ayant reçu un traitement hormonal prolongé des symptômes de la ménopause. En l'absence de troubles, sa prescription ne doit pas être systématique ;

  • de méningiome (tumeur cérébrale le plus souvent bénigne) chez les patientes traitées par l'acétate de chlormadinone. L'augmentation du risque est fonction de la dose utilisée, de la durée du traitement et de l'âge de la patiente. Un avis médical s'impose en cas de symptômes qui pourraient être le signe d’un méningiome (maux de tête fréquents, troubles de vision, du langage ou de l'audition, vertiges, troubles de la mémoire…). La découverte d’un méningiome nécessite l’arrêt du traitement.

Certaines situations peuvent nécessiter un suivi renforcé : diabète, antécédent d'accident vasculaire cérébral ou d'infarctus du myocarde, hypertension artérielle grave.

Lorsque ce médicament vous a été prescrit pour des saignements génitaux intermittents, l'origine de ces saignements doit être déterminée par des examens appropriés avant la mise en route du traitement. Si des saignements anormaux surviennent pendant le traitement, signalez-les à votre médecin.

Arrêtez la prise de ce médicament et consultez votre médecin en cas d'apparition de l'un des troubles suivants : maux de tête violents et inhabituels, troubles de la vision, gonflement douloureux dans la jambe, difficulté à respirer brutale, jaunisse.

Comme avec d'autres progestatifs, des cas d'anxiété et de dépression ont été observés en cours du traitement. La survenue ou l'aggravation de troubles de l'humeur ou d'anxiété doivent être signalées rapidement à votre médecin.

Interactions du médicament CHLORMADINONE MYLAN avec d'autres substances

Les médicaments contenant les substances suivantes sont susceptibles de diminuer l'efficacité des traitements hormonaux : carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, griséofulvine, rifabutine, rifampicine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas d'indication pendant la grossesse, mais une prise intempestive ne doit pas susciter d'inquiétude particulière.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CHLORMADINONE MYLAN

Ce médicament est pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 4 à 10 mg par jour, pendant 10 à 14 jours du cycle.

    Dans l'endométriose : 10 mg par jour, en traitement continu.

Conseils

Conditions particulière de délivrance :

En raison du risque de méningiome associé au traitement par la chlormadinone, des mesures accompagnent désormais la délivrance de ce médicament. Un document d'information doit vous être remis par votre médecin. Si le traitement date de moins d'un an, l'ordonnance doit porter la mention « traitement inférieur à 1 an ». En cas de traitement depuis plus d'un an, ce médicament ne pourra être obtenu que sur présentation d'une attestation d'information, valable un an, co-signée par le médecin et la patiente.

Effets indésirables possibles du médicament CHLORMADINONE MYLAN

Arrêt des règles, saignement génital intermittent (à signaler à votre médecin).

Aggravation d'une insuffisance veineuse, jaunisse, démangeaisons.

Exceptionnellement : insomnie, troubles digestifs, prise de poids.

Fréquence indéterminée : anxiété, dépression, méningiome (en cas de traitement prolongé).

Laboratoire 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster