Information patient
  • CALSYN
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Régulateur du calcium

03/06/2020 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament CALSYN est-il prescrit ?

Ce médicament contient une calcitonine de synthèse. Normalement sécrétée par la glande thyroïde, cette hormone freine l'activité des cellules qui détruisent l'os (ostéoclastes). Elle a également une action antalgique.

Il est utilisé dans :
  • la prévention de la décalcification osseuse lors d'une immobilisation prolongée (notamment en cas de fracture récente due à ostéoporose) ;

  • le traitement de la maladie de Paget, lorsque les autres traitements habituels ne conviennent pas ;

  • le traitement des hypercalcémies dues à un cancer.

Présentations du médicament CALSYN

CALSYN 100 UI : solution injectable ; ampoule de 1 ml
Sur ordonnance (Liste II)

Composition du médicament CALSYN

p amp inj
Calcitonine de synthèse100 UI

Contre-indications du médicament CALSYN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à la calcitonine de saumon, celle-ci ayant servi de modèle à cette calcitonine de synthèse ;

  • hypocalcémie.

Attention

La calcitonine peut provoquer des réactions allergiques, parfois graves (choc anaphylactique). Ces réactions ne doivent pas être confondues avec les bouffées de chaleur ou les rougeurs du visage, fréquentes après l'injection. Des tests cutanés d'allergie sont parfois prescrits avant de débuter le traitement.

Des études ont montré un risque accru de cancer chez les patients recevant un traitement au long cours à base de calcitonine par voie orale ou nasale (formes non commercialisées en France). Cependant, il est probable que l'augmentation du risque de cancer existe aussi quand la calcitonine est administrée par voie injectable (sous-cutanée, intramusculaire ou intraveineuse). En conséquence, le traitement doit être le plus court possible et à la dose minimale efficace.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges.

Interactions du médicament CALSYN avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un digitalique, un inhibiteur calcique ou un médicament contenant du lithium.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament CALSYN

Ce médicament est injecté par voie intramusculaire, sous-cutanée ou intraveineuse

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : la posologie est strictement individuelle.

    La durée du traitement doit être la plus courte possible.

Conseils

L'injection de la solution au coucher ou après un repas peut permettre de limiter les nausées et les vomissements qui surviennent parfois après l'administration. Un antinauséeux peut également être prescrit.

Effets indésirables possibles du médicament CALSYN

Très fréquents (plus de 10 % des patients) : nausées avec ou sans vomissements, surtout lors des premières injections, rougeur du visage ou du haut du corps 10 à 20 minutes après l'injection.

Peu fréquents (moins de 1 % des patients) : diarrhée, inflammation au point d'injection, éruption cutanée, goût métallique dans la bouche, sensation de vertiges, envie fréquente d'uriner.

Exceptionnellement : réaction allergique grave (choc anaphylactique).

L'utilisation au long cours de calcitonine augmente également le risque de cancer (voir Attention).

Laboratoire Sanofi-Aventis France
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster