eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
Mise à jour : Vendredi 10 février 2017
Famille du médicament :

Dérivé de la cortisone

10/02/2017 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ALTIM est-il prescrit ?

C'est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce médicament est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant et prolongé. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle.

Il est utilisé en traitement local (infiltration) dans les cas suivants :

  • inflammation des articulations, des tendons et des ligaments, poussées douloureuses d'arthrose ;

  • maladie de Dupuytren, syndrome du canal carpien ;

  • inflammation des nerfs (sciatique, névralgie cervicobrachiale...).

Présentations du médicament ALTIM

ALTIM : suspension injectable ; seringue préremplie de 1,5 ml et 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament ALTIM

p seringue
Cortivazol3,75 mg
Alcool benzylique+

Contre-indications du médicament ALTIM

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

  • infection locale ou générale non contrôlée par un traitement adapté,

  • prédisposition aux hémorragies (traitement anticoagulant, hémophilie...).

Attention

L'injection de ce médicament ne doit être pratiquée que sous contrôle médical : l'asepsie doit être rigoureuse et l'injection ne doit pas être faite dans les tendons.

En cas d'injections répétées ou multiples, l'effet de ce médicament peut se manifester à distance du site d'injection par diffusion du corticoïde dans le sang. Certaines précautions peuvent alors être nécessaires en cas de maladies virales, de troubles nerveux graves, de vaccination récente ou à venir par un vaccin vivant, de diabète, d'hypertension artérielle grave.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament ALTIM avec d'autres substances

En cas d'injection locale unique ou répétée à faible dose, le risque d'interactions médicamenteuses est nul.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de ce médicament chez la femme enceinte. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel en cas d'utilisation prolongée.

Allaitement :

En cas d'injections multiples ou répétées, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ALTIM

L'injection est faite dans ou à proximité de la zone à traiter.

Posologie usuelle :

1 injection de 0,5 à 1,5 ml. Elle peut être renouvelée au bout de 1 à 3 semaines, selon l'évolution.

Effets indésirables possibles du médicament ALTIM

Liés à la voie d'administration : infection, calcification, atrophie cutanée, maux de tête, bouffées de chaleur, réaction allergique, douleur articulaire au site d'injection liée à l'effet irritant initial des microcristaux de médicament contenus dans la suspension injectable.

Laboratoire Sanofi-Aventis France
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster