GADOVISTAUTO 1,0 mmol/mL sol inj en seringue préremplie

Mise à jour : Lundi 15 février 2021
GADOBUTROL 1 mmol/ml sol inj ser préremplie (GADOVISTAUTO)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 4

  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (4)

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Produits de diagnostic : Produits de contraste - Imagerie par résonance magnétique (IRM) : Voie IV (Sels de gadolinium)
Classification ATC : DIVERS : PRODUITS DE CONTRASTE - PRODUITS DE CONTRASTE POUR IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE : PRODUITS DE CONTRASTE PARAMAGNETIQUES (GADOBUTROL)
Substance
gadobutrol
Excipients :
calcobutrol sodique, trométamol, acide chlorhydrique, eau ppi
Présentations
GADOVISTAUTO 1,0 mmol/mL S inj en seringue préremplie Ser ver/10ml Medrad Mrx

Cip : 3400930199381

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé
GADOVISTAUTO 1,0 mmol/mL S inj en seringue préremplie Ser ver/10ml Medrad Spectris

Cip : 3400930176580

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé
GADOVISTAUTO 1,0 mmol/mL S inj en seringue préremplie Ser ver/15ml Medrad Mrx

Cip : 3400930199404

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé
GADOVISTAUTO 1,0 mmol/mL S inj en seringue préremplie Ser ver/15ml Medrad Spectris

Cip : 3400930176597

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé
GADOVISTAUTO 1,0 mmol/mL S inj en seringue préremplie Ser ver/7,5ml Medrad Mrx

Cip : 3400930199374

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé
GADOVISTAUTO 1,0 mmol/mL S inj en seringue préremplie Ser ver/7,5ml Medrad Spectris

Cip : 3400930176573

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

FORMES et PRÉSENTATIONS

Solution injectable IV à 1 mmol/mL (limpide, incolore à jaune pâle) :  Seringue préremplie (verre) contenant 7,5 mL, ou 10 mL, ou 15 mL + dispositif d'administration pour injection automatique (1 nécessaire d'administration pour injecteur de type MEDRAD® Spectris Solaris ou MEDRAD® MRXperion comprenant une seringue vide [115 mL], un perfuseur de remplissage et un raccord + 1 cathéter de sécurité intraveineux PFEP/PUR avec une aiguille 20G), boîtes unitaires.

COMPOSITION

 par mL
Gadobutrol 
604,72 mg
(soit 1,0 mmol de gadobutrol contenant 157,25 mg de gadolinium)

1 seringue préremplie de 7,5 mL de solution contient 4535,4 mg de gadobutrol.

1 seringue préremplie de 10 mL de solution contient 6047,2 mg de gadobutrol.

1 seringue préremplie de 15 mL de solution contient 9070,8 mg de gadobutrol.

Excipients : calcobutrol sodique, trométamol, acide chlorhydrique 1N (ajustement du pH), eau pour préparations injectables.

Excipient à effet notoire : 1 mL de solution injectable contient 0,00056 mmol (correspondant à 0,013 mg) de sodium (cf Mises en garde et Précautions d'emploi).

Propriétés physicochimiques :
  • Osmolalité à 37 °C : 1603 mOsm/kg H2O.
  • Viscosité à 37 °C : 4,96 mPa.s.
DC

INDICATIONS

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
GADOVIST est indiqué chez l'adulte et chez l'enfant de tout âge (y compris le nouveau-né à terme), pour le :
  • Rehaussement du contraste en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) des territoires crâniens et rachidiens.
  • Rehaussement du contraste en IRM du foie ou des reins chez les patients avec une forte suspicion ou une présence évidente de lésions focalisées, afin de styleer ces lésions comme bénignes ou malignes.
  • Rehaussement du contraste en Angiographie par Résonance Magnétique (ARM).
GADOVIST peut également être utilisé pour l'Imagerie par Résonance Magnétique des pathologies du corps entier.
Il facilite la visualisation des structures ou des lésions anormales et aide à la différenciation entre les tissus sains et pathologiques.
GADOVIST ne doit être utilisé que lorsque le diagnostic est nécessaire et que ce diagnostic ne peut pas être obtenu par imagerie par résonance magnétique (IRM) sans rehaussement de contraste.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

L'injection de GADOVIST dans des veines de petit calibre peut provoquer des effets indésirables tels que rougeur et gonflement.

Les mesures de sécurité habituelles en IRM, en particulier l'éviction de tout matériel ferromagnétique s'appliquent à l'emploi de GADOVIST.

Réactions d'hypersensibilité

Comme pour les autres agents de contraste administrés par voie intraveineuse, l'utilisation de GADOVIST peut s'accompagner de réactions anaphylactoïdes/d'hypersensibilité ou d'autres réactions idiosyncrasiques, se traduisant par des manifestations cardiovasculaires, respiratoires ou cutanées, potentiellement sévères, allant même jusqu'au choc.

En général, les patients souffrant de maladies cardio-vasculaires sont plus susceptibles que les autres de présenter une évolution grave ou fatale lors d'une réaction d'hypersensibilité sévère.

Le risque de développer des réactions d'hypersensibilité peut être augmenté en cas :

  • de précédente réaction aux produits de contraste,
  • d'antécédents d'asthme bronchique,
  • d'antécédents de troubles allergiques.

Chez les patients présentant un terrain allergique, la décision d'utiliser GADOVIST ne doit être prise qu'après une évaluation particulièrement attentive du rapport bénéfice/risque.

La plupart de ces réactions surviennent dans la demi-heure suivant l'administration. Aussi, il est recommandé de garder le patient en observation après examen.

Il est impératif d'avoir à disposition le traitement médicamenteux nécessaire à la prise en charge de réactions d'hypersensibilité ; il faut également être prêt pour la mise en place immédiate de mesures d'urgence (cf Posologie et Mode d'administration).

Des réactions retardées (de quelques heures à plusieurs jours) ont été rarement observées (cf Effets indésirables).

Insuffisance rénale

Avant l'administration de GADOVIST, il est recommandé de procéder à des examens de laboratoire chez tous les patients afin de rechercher une altération de la fonction rénale.

Des cas de fibrose systémique néphrogénique (FSN) ont été rapportés après injection de certains produits de contraste contenant du gadolinium chez des patients ayant une insuffisance rénale sévère aiguë ou chronique (clairance de la créatinine < 30 mL/min/1,73m2). Les patients devant bénéficier d'une transplantation hépatique sont particulièrement à risque, car l'incidence de l'insuffisance rénale aiguë est élevée dans ce groupe.

Etant donné qu'il est possible que des cas de FSN surviennent avec GADOVIST, ce produit ne doit être administré aux patients présentant une insuffisance rénale sévère ou durant la période pré ou post-opératoire d'une transplantation hépatique qu'après une évaluation approfondie du rapport bénéfice/risque et que si le diagnostic est indispensable et ne peut être obtenu par d'autres moyens que l'IRM avec injection de gadolinium.

La réalisation d'une hémodialyse peu de temps après l'administration de GADOVIST pourrait faciliter l'élimination de ce produit de l'organisme. Il n'est pas établi que l'instauration d'une hémodialyse puisse prévenir ou traiter la FSN chez les patients qui ne sont pas déjà hémodialysés.

Nouveau-nés et nourrissons

En raison de l'immaturité de la fonction rénale des nouveau-nés jusqu'à l'âge de 4 semaines et des nourrissons jusqu'à l'âge d'un an, GADOVIST ne doit être administré à ces patients qu'après un examen approfondi de la situation.

Sujets âgés

L'élimination rénale de gadobutrol pouvant être altérée chez les sujets âgés, il est particulièrement important de rechercher un dysfonctionnement rénal chez les sujets âgés de 65 ans et plus.

Troubles épileptiques

Comme avec les autres produits de contraste contenant du gadolinium, des précautions particulières s'imposent en cas de seuil épileptogène bas.

Excipients

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par dose (calculé pour une dose moyenne administrée à une personne de 70 kg) c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse

Il n'existe pas de données sur l'utilisation du gadobutrol chez la femme enceinte. Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence une toxicité sur la reproduction à des doses répétées élevées (cf Sécurité préclinique).

GADOVIST ne doit pas être utilisé pendant la grossesse à moins que la situation clinique de la patiente ne nécessite l'administration de gadobutrol.

Allaitement

Les produits de contraste contenant du gadolinium sont excrétés dans le lait maternel en très petites quantités (cf Sécurité préclinique).

Aux doses cliniques, aucun effet n'est attendu chez le nourrisson allaité en raison de la faible quantité excrétée dans le lait et de la faible absorption intestinale. Le médecin et la mère allaitante doivent décider s'il faut poursuivre l'allaitement ou le suspendre pendant les 24 heures suivant l'administration de GADOVIST.

Fertilité

Les études réalisées chez l'animal n'indiquent pas d'effet sur la fertilité.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

La dose journalière maximale testée chez l'homme est d'1,5 mmol de gadobutrol par kg de masse corporelle.

Aucun signe d'intoxication par surdosage n'a été rapporté à ce jour en clinique.

En cas de surdosage accidentel, une surveillance cardiovasculaire (incluant un ECG) et un contrôle de la fonction rénale sont recommandés à titre de précaution.

En cas de surdosage chez les patients présentant une insuffisance rénale, GADOVIST peut être éliminé par hémodialyse. Après 3 séances d'hémodialyse, environ 98 % de l'agent de contraste est éliminé du corps. Toutefois, il n'est pas démontré que l'hémodialyse soit appropriée dans la prévention de la fibrose systémique néphrogénique (FSN).

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Les données précliniques, provenant des essais pharmacologiques styleiques de tolérance, de toxicité à doses réitérées et de génotoxicité, n'ont mis en évidence aucun signe évocateur d'un risque quelconque chez l'homme.

Les études animales de toxicité sur la reproduction à doses intraveineuses réitérées ont révélé un retard de développement embryonnaire chez le rat et le lapin et une augmentation de la mortalité embryonnaire chez le rat, le lapin et le singe à des doses allant de 8 à 16 fois (en fonction de la surface du corps) ou de 25 à 50 fois (en fonction du poids) au-delà de la dose à visée diagnostique chez l'homme. On ignore si ces effets peuvent également se produire après l'injection d'une dose unique.

Les études de toxicité à doses répétées et à dose unique chez le rat nouveau-né et juvénile n'ont mis en évidence aucun signe évocateur d'un risque spécifique quant à l'utilisation chez les enfants de tout âge, y compris chez les nouveau-nés à terme et les nourrissons.

Le gadobutrol radiomarqué administré par voie intraveineuse à des rates en période d'allaitement a été transmis aux nouveau-nés par le lait à une dose ne dépassant pas 0,1 % de la dose injectée.

Chez le rat, l'absorption après administration orale s'est avérée être très faible et elle atteint environ 5 % en fonction de la dose excrétée dans les urines.

Les études pharmacologiques précliniques de tolérance cardiovasculaire ont montré, selon la dose administrée, une augmentation transitoire de la pression artérielle et de la contractilité du myocarde. Ces effets n'ont pas été observés chez l'homme.

Des études environnementales ont montré que la persistance et la mobilité des produits de contraste contenant du gadolinium indiquent un potentiel de distribution dans la colonne d'eau et éventuellement dans les eaux souterraines.

DP

INCOMPATIBILITÉS

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation : 3 ans.

Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.

Durée de conservation après la première ouverture du récipient :

Il faut jeter toute solution injectable qui n'a pas été utilisée lors d'un examen. La stabilité physico-chimique et microbiologique du produit après ouverture a été démontrée pendant 24 heures à 20-25 °C. Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate, les durées et les conditions de conservation en cours d'utilisation relèvent de la seule responsabilité de l'utilisateur.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Tout produit de contraste restant après un examen doit être éliminé.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

L'étiquette détachable de traçabilité placée sur les seringues préremplies doit être collée dans le dossier du patient afin de permettre un suivi précis du produit de contraste à base de gadolinium utilisé. La dose administrée doit également être enregistrée. En cas d'utilisation de dossier médical électronique, le nom du produit, le numéro de lot et la dose administrée doivent être enregistrés dans le dossier du patient.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400930176573 (2018, RCP rév 07.08.2020) 1 seringue 7,5 mL, avec dispositif d'administration pour injecteur automatique MEDRAD Spectris Solaris.
3400930176580 (2018, RCP rév 07.08.2020) 1 seringue 10 mL, avec dispositif d'administration pour injecteur automatique MEDRAD Spectris Solaris.
3400930176597 (2018, RCP rév 07.08.2020) 1 seringue 15 mL, avec dispositif d'administration pour injecteur automatique MEDRAD Spectris Solaris.
3400930199374 (2020, RCP rév 07.08.2020) 1 seringue 7,5 mL, avec dispositif d'administration pour injecteur automatique MEDRAD MRXperion.
3400930199381 (2020, RCP rév 07.08.2020) 1 seringue 10 mL, avec dispositif d'administration pour injecteur automatique MEDRAD MRXperion.
3400930199404 (2020, RCP rév 07.08.2020) 1 seringue 15 mL, avec dispositif d'administration pour injecteur automatique MEDRAD MRXperion.
  
Prix :54,97 euros (1 seringue de 7,5 mL + dispositif d'administration MEDRAD Spectris Solaris ou MEDRAD MRXperion).
70,56 euros (1 seringue de 10 mL + dispositif d'administration MEDRAD Spectris Solaris ou MEDRAD MRXperion).
102,00 euros (1 seringue de 15 mL + dispositif d'administration MEDRAD Spectris Solaris ou MEDRAD MRXperion).
Remb Séc soc à 65 % et Collect.

Informations laboratoire

BAYER HEALTHCARE SAS
Parc Eurasanté
220, av de la Recherche. 59373 Loos cdx
Standard : Tél : 03 28 16 34 00
Info médic et Pharmacovigilance :
Tél (n° vert) : 08 00 87 54 54
Site web : http://www.bayer.fr
Voir la fiche laboratoire
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster