DIAMOX 500 mg pdre/solv p prép inj

Mise à jour : Jeudi 11 février 2021
ACETAZOLAMIDE 500 mg pdre/solv p sol inj (DIAMOX)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A Dopant N/A N/A N/A N/A N/A

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Ophtalmologie - Antiglaucomateux : Voie générale (Inhibiteur de l'anhydrase carbonique : acétazolamide)
Classification ATC : ORGANES SENSORIELS : MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES - ANTIGLAUCOMATEUX ET MYOTIQUES : INHIBITEURS DE L'ANHYDRASE CARBONIQUE (ACETAZOLAMIDE)
SYSTEME RESPIRATOIRE
Substance
acétazolamide
Excipients :
sodium hydroxyde

excipient du solvant :  eau ppi

Excipients à effet notoire :

EEN avec dose seuil :  sodium

Présentations
DIAMOX 500 mg Pdre/solv p prép inj Fl+Amp/5ml

Cip : 3400930305331

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé
DIAMOX 500 mg Pdre p prép inj 25Fl

Cip : 3400955337355

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : NR

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Comprimé sécable à 250 mg (blanc) :  Boîte de 24, sous plaquettes.
Poudre et solvant pour préparation injectable :  Flacon de poudre + ampoule de solvant (5 ml).
Modèle hospitalier : 25 flacons de poudre.

COMPOSITION

Comprimé :p cp
Acétazolamide (DCI) 
250 mg
Excipients : carbonate de calcium, amidon de blé, gélatine, stéarate de magnésium.

Excipient à effet notoire : amidon de blé.

Poudre pour préparation injectable :p flacon
Acétazolamide (DCI) 
500 mg
Excipient : hydroxyde de sodium.

Solvant : eau pour préparations injectables.

Excipient à effet notoire : hydroxyde de sodium (3,73 mmol (ou 85,64 mg) de sodium par flacon de poudre).

DC

INDICATIONS

Comprimé :
  • Traitement des hypertonies oculaires non jugulables par un traitement topique.
  • Traitement de certaines alcaloses métaboliques, en particulier au cours des décompensations des insuffisances respiratoires chroniques, nécessitant le recours à la ventilation mécanique.
  • Traitement symptomatique du mal des montagnes.
Préparation injectable :
  • Traitement d'attaque des hypertonies oculaires élevées.
  • Traitement de certaines alcaloses métaboliques, en particulier au cours des décompensations des insuffisances respiratoires chroniques, nécessitant le recours à la ventilation mécanique.
DC

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

CONTRE-INDICATIONS

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Mises en garde spéciales :

Des cas de glaucome bilatéral aigu par fermeture d'angle et/ou de myopie ont été rapportés chez les patients traités par acétazolamide.

Le mécanisme supposé du glaucome aigu par fermeture d'angle et/ou de la myopie est un œdème ciliochoroïdien dû à une réaction allergique ou idiosyncrasique à la composante sulfonamide, également décrite avec d'autres dérivés des sulfamides.

Le traitement par Diamox doit être arrêté et il convient de demander conseil à un médecin.

Des cas d'insuffisance rénale aiguë ont été observés (cf Effets indésirables). Une évolution favorable a été observée après l'arrêt de Diamox et après un traitement correcteur approprié si nécessaire.

Chez les patients souffrant d'insuffisance chronique, la fonction rénale doit être surveillée.

L'apparition d'un érythème généralisé associé à une fièvre et à la formation de pustules au début du traitement peut être un symptôme d'une pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) (cf Effets indésirables). En cas de diagnostic de PEAG, le traitement par acétazolamide doit être interrompu et toute administration ultérieure d'acétazolamide est contre-indiquée.

Cette spécialité contient un principe actif (acétazolamide) pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors de contrôles antidopage, chez les sportifs.

Comprimé :
Ce médicament peut être administré en cas de maladie cœliaque. L'amidon de blé peut contenir du gluten, mais seulement à l'état de trace, et est donc considéré comme sans danger pour les sujets atteints d'une maladie cœliaque.

Précautions particulières d'emploi :

Chez certains sujets à risque (sujets âgés, diabétiques ou en état d'acidose), ou en cas d'utilisation au long cours, il est recommandé de surveiller l'ionogramme sanguin, la glycémie, l'uricémie et la formule sanguine.

Préparation injectable :
Ce médicament contient du sodium. Ce médicament contient 3,73 mmol (ou 85,64 mg) de sodium par flacon de poudre. A prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé strict.

Femmes enceintes :

L'acétazolamide est contre-indiqué au 1er trimestre de la grossesse et ne doit pas être utilisé au cours des 2e et 3e trimestres, sauf en cas d'absolue nécessité (cf Contre-indications, Fertilité/Grossesse/Allaitement).

Femmes en âge de procréer :

En raison des effets observés chez les fœtus/nouveau-nés en cas d'exposition au cours de la grossesse, les femmes en âge de procréer doivent être informées du risque et utiliser une contraception efficace pendant le traitement (cf Fertilité/Grossesse/Allaitement).

DC

INTERACTIONS

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Femmes en âge de procréer :

Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement.


Grossesse :

Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène. En clinique, des cas de malformations concordantes avec celles observées chez l'animal (membres, œil) ainsi que des malformations cranio-maxillo-faciales et cardiaques ont été rapportés après exposition au cours du premier trimestre de grossesse. Des anomalies hydro-électrolytiques (acidose métabolique, hypocalcémie et hypomagnésémie, déshydratation, hypophosphatémie), des anomalies du volume de liquide amniotique (hydroamnios ou oligoamnios voire anamnios) et des retards de croissance ont été rapportés chez le nouveau-né exposé pendant la grossesse.

Compte tenu de ces données, l'acétazolamide :
  • est contre-indiqué au 1er trimestre de la grossesse (existence d'alternatives plus sûres) ;
  • ne doit pas être utilisé au cours des 2e et 3e trimestres, sauf en cas de nécessité absolue.

Les femmes en âge de procréer doivent être informées du risque et utiliser une contraception efficace pendant le traitement.

En cas d'exposition au cours de la grossesse, il conviendra de réaliser un suivi prénatal spécialisé orienté sur les malformations décrites ci-dessus ainsi qu'une surveillance du volume du liquide amniotique. En cas d'exposition en fin de grossesse, il conviendra de réaliser un bilan hydro-électrolytique chez le nouveau-né.


Allaitement :

Compte tenu du passage de l'acétazolamide dans le lait, l'allaitement est déconseillé.

DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Diamox a une influence mineure sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines compte tenu du possible risque de somnolence.
DC

EFFETS INDÉSIRABLES

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Symptômes :

Un déséquilibre électrolytique, une acidose et des effets sur le système nerveux central peuvent être attendus.

Prise en charge :

En cas de surdosage, l'hospitalisation est nécessaire dans un but de surveillance et de contrôle hydro-électrolytique.

PP

PHARMACODYNAMIE

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

PHARMACOCINÉTIQUE

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DP

INCOMPATIBILITÉS

Préparation injectable :
En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.
DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Comprimé :
Durée de conservation :
3 ans.
Pas de précautions particulières de conservation.
Préparation injectable :
Durée de conservation :
3 ans.
Pas de précautions particulières de conservation.
Après ouverture/reconstitution/dilution : le produit doit être utilisé immédiatement.
DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400930305270 (1986, RCP rév 28.09.2018) cp.
3400930305331 (1986, RCP rév 06.11.2018) 1 fl + solv.
3400955337355 (1986, RCP rév 06.11.2018) 25 fl.
  
Prix :3,71 euros (24 comprimés).
12,62 euros (1 flacon + solvant).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.
Modèle hospitalier : Collect.

Informations laboratoire

COOPER
Coopération Pharmaceutique Française
Place Lucien-Auvert. 77020 Melun cdx
Tél : 01 64 87 20 00
Voir la fiche laboratoire
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster