DELPRIM 300 mg cp séc

Mise à jour : Jeudi 19 mai 2022
TRIMETHOPRIME 300 mg cp (DELPRIM)
Commercialisé

SYNTHÈSE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Urologie - Néphrologie : Infections urinaires (Triméthoprime)
Classification ATC : ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE - SULFAMIDES ET TRIMETHOPRIME : TRIMETHOPRIME ET DERIVES (TRIMETHOPRIME)
Substance
triméthoprime
Excipients :
phosphate dicalcique, mannitol, povidone, magnésium stéarate, sodium carboxyméthylamidon
Présentation
DELPRIM 300 mg Cpr séc Plq/3

Cip : 3400930057728

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Comprimé sécable à 300 mg (blanc, oblong, avec barre de rupture* sur une face) :  Boîte de 3, sous plaquettes.
*  Le comprimé peut être divisé en doses égales.


COMPOSITION

 p cp
Triméthoprime 
300 mg
Excipients : hydrogénophosphate de calcium, mannitol, polyvidone, stéarate de magnésium, carboxyméthylamidon sodique.
DC

INDICATIONS

Delprim 300 mg comprimé sécable est indiqué chez la femme adulte et l'adolescente dans le traitement d'infections urinaires.
Une attention particulière doit être portée aux informations disponibles sur la sensibilité microbiologique aux antibiotiques des bactéries impliquées dans l'infection et sur la sécurité d'emploi du triméthoprime (cf Posologie et Mode d'administration, Contre-indications, Mises en garde et Précautions d'emploi, Effets indésirables, Pharmacodynamie).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
DC

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

CONTRE-INDICATIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Limites du cadre d'utilisation de cette spécialité :

Il est attendu qu'une monothérapie antibiotique soit privilégiée à une association d'antibiotiques chaque fois que possible.

L'utilisation du triméthoprime seul est envisagée dans des recommandations dans le traitement curatif des cystites à risque de complication dont les cystites gravidiques, les bactériuries asymptomatiques gravidiques.

Population pédiatrique :

Les données sont limitées chez l'adolescente.

Surveillance biologique particulière :

Le triméthoprime sera utilisé avec précaution chez les sujets présentant une dyscrasie sanguine, une insuffisance hépatique ou rénale. Une surveillance biologique devra être effectuée.

Déficit en glucose-6-phosphate-deshydrogénase (G6PD) :

Il est particulièrement important chez les sujets déficitaires en G6PD de respecter les posologies recommandées.

Le triméthoprime figure dans certaines listes de médicaments pouvant entraîner une hémolyse en cas de déficit en G6PD, mais il n'existe pas de risque établi pour le triméthoprime seul utilisé à dose thérapeutique.

Affections hématologiques :

Le triméthoprime peut induire la survenue de troubles hématologiques notamment une leucopénie, une thrombocytopénie ou encore une anémie mégaloblastique (cf Effets indésirables). Le triméthoprime interfère dans le métabolisme de l'acide folique, ce qui peut provoquer une altération de l'hématopoïèse, en particulier lors de traitement prolongé ou à forte dose. Les accidents hématologiques sont plus fréquents chez les sujets ayant une carence préexistante en folates : sujet âgé, alcoolisme, insuffisance hépatique chronique, dénutrition, malabsorption chronique, grossesse. Un contrôle hématologique est nécessaire en cas de :

  • traitement itératif,
  • chez le sujet âgé de plus de 65 ans,
  • et chez les sujets carencés en folates.

Les manifestations hématologiques sévères imposent l'arrêt immédiat et définitif du traitement. Les modifications hématologiques mineures sont généralement réversibles après traitement par l'acide folinique. L'utilisation du triméthoprime est contre-indiquée en association avec le méthotrexate (cf Contre-indications, Interactions) et est contre-indiquée en cas d'anémie macrocytaire (cf Contre-indications).

Kaliémie :

Une surveillance de la kaliémie est nécessaire chez certains patients à risque notamment les sujets insuffisants rénaux et les sujets âgés, ce d'autant qu'ils peuvent recevoir d'autres médicaments hyperkaliémiants (cf Interactions, Effets indésirables).

Réactions de photosensibilité :

Les patients devront être informés du risque potentiel de réactions de photosensibilité. L'exposition au soleil ou aux rayonnements UV devra être évitée et le port de vêtement pour se protéger de toute exposition directe importante au soleil est recommandé pendant toute la durée du traitement et jusqu'à 2 jours suivant l'arrêt.

Interférences biologiques :

Le triméthoprime peut interférer avec le dosage de la clairance à la créatinine plasmatique quand la réaction à l'acide picrique est utilisée. Il en résulte une surestimation de l'ordre de 10 %.

Le triméthoprime peut interférer avec le dosage du méthotrexate, qui utilise la méthode compétitive de liaison protéique, lorsque la dihydrofolate réductase bactérienne est utilisée comme protéine de liaison. Cependant, il n'y a pas d'interférence si le méthotrexate est dosé par une méthode radio-immunologique.

DC

INTERACTIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Le triméthoprime ne doit pas être utilisé au cours du 1er trimestre de la grossesse.

Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène.

Des études épidémiologiques ont montré une augmentation du risque d'avortement spontané et de malformations congénitales, en particulier des anomalies de fermeture du tube neural et des fentes orales chez les enfants de mère traitée par le triméthoprime pendant le 1er trimestre de grossesse.

Le mécanisme d'action incriminé serait celui d'une interférence avec les folates. Néanmoins, si le triméthoprime devait être utilisé en début de grossesse, une supplémentation en acide folique devrait être proposée pendant la durée du traitement, sans évaluation à ce jour de son efficacité dans la prévention des anomalies évoquées.

Aux 2ème et 3ème trimestres, l'utilisation peut être envisagée si besoin.

En cas de déficit congénital en G6PD, la survenue d'une hémolyse néonatale est possible.


Allaitement :

Le triméthoprime passe dans le lait en faible quantité. Dans le cas où la mère ou l'enfant présente un déficit en G6PD, l'allaitement doit être évité ou interrompu en cas de traitement par Delprim, afin de prévenir la survenue d'hémolyses.

De façon générale, l'allaitement est déconseillé en cas de traitement par triméthoprime.

DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Delprim n'a aucun effet ou un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.
DC

EFFETS INDÉSIRABLES

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

SURDOSAGE

Symptômes :

Les symptômes de surdosage ne sont pas différents des effets indésirables décrits précédemment. Dans le cas d'un surdosage aigu ou chronique, une dépression médullaire peut survenir se manifestant par une thrombopénie, leucopénie ou une anémie mégaloblastique qui serait liée à la carence en acide folique. Des cas d'hyperkaliémie ont été rapportés à des posologies élevées avec des augmentations de la kaliémie progressive et une réversibilité à l'arrêt du traitement.

Traitement :

En fonction des symptômes, les mesures thérapeutiques suivantes peuvent être envisagées : lavage gastrique, induction de l'excrétion rénale par acidification des urines, hémodialyse (la dialyse péritonéale n'est pas efficace) et surveillance hématologique et électrolytique. Si une dyscrasie sanguine significative survient, des injections d'acide folinique peuvent être indiquées.

PP

PHARMACODYNAMIE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

PP

PHARMACOCINÉTIQUE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation : 3 ans.

Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400930057728 (1983, RCP rév 12.03.2020).
  
Prix :4,94 euros.
Remb Séc soc à 65 % et agréé Collect dans la seule indication : « traitement des cystites aiguës non compliquées de la femme et de l'adolescente ».

Informations laboratoire

Laboratoire CCD
36, rue Brunel. 75017 Paris
Tél : 01 44 95 14 95. N° Vert : 08 00 35 80 00
E-mail : infomed@ccdlab.com
Site web : http://www.laboratoire-ccd.fr
Voir la fiche laboratoire
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster