CORVASAL 4 mg cp

Mise à jour : Jeudi 22 avril 2021
MOLSIDOMINE 4 mg cp (CORVASAL)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
Référent N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Cardiologie - Angéiologie - Insuffisance coronarienne : Autres antiangoreux (Molsidomine)
Classification ATC : SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE - VASODILATATEURS EN CARDIOLOGIE : AUTRES VASODILATATEURS EN CARDIOLOGIE (MOLSIDOMINE)
Substance
molsidomine
Excipients :
crospovidone, magnésium stéarate, macrogol 6000
Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  lactose monohydrate

Présentations
CORVASAL 4 mg Cpr Plq/30

Cip : 3400933035921

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé
CORVASAL 4 mg Cpr Plq/100

Cip : 3400955626077

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Supprimé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Comprimé sécable à 2 mg  :  Boîtes de 30 et de 90, sous plaquettes.

Modèle hospitalier : Boîte de 100.
Comprimé à 4 mg  :  Boîte de 30, sous plaquettes.

Modèle hospitalier : Boîte de 100.

COMPOSITION

 p cp
Molsidomine 
2 mg
ou4 mg
Excipients : lactose monohydraté, crospovidone, stéarate de magnésium, macrogol 6000.
Excipient à effet notoire : lactose monohydraté.

DC

INDICATIONS

Les comprimés de Corvasal ne sont pas adaptés au traitement de la crise d'angor.
Corvasal 2 mg :

Traitement préventif de la crise angineuse sous toutes ses formes.

Corvasal 4 mg :

Angor sévère, rebelle aux posologies usuelles de la molsidomine.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Association de la molsidomine aux inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (sildénafil, tadalafil, vardénafil) :
L'association de la molsidomine aux inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 risque d'entraîner une chute importante et brutale de la pression artérielle pouvant être notamment à l'origine d'une lipothymie, d'une syncope ou d'un accident coronarien aigu (cf Interactions, Contre-indications).
Excipients :
Ce médicament contient du lactose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).
Précautions d'emploi :
  • Une légère baisse de la pression artérielle est habituelle sous molsidomine. Une certaine prudence est nécessaire chez les malades hypotendus, en particulier chez les sujets âgés et/ou hypovolémiques (déplétion hydrosodée aiguë ou chronique) et chez les patients déjà traités par une substance vaso-dilatatrice.
  • Une posologie progressive est recommandée en cas d'insuffisance hépatocellulaire.
  • Dénuée de tout effet dépresseur myocardique, la molsidomine peut être associée aux bêta-bloquants. Elle est dépourvue d'effet sur le tissu de conduction.
  • La substitution aux dérivés nitrés retard est plus logique que l'association, en raison d'une action commune sur la précharge. Il n'est pas logique d'associer la molsidomine avec les dérivés nitrés d'action prolongée dans la mesure où leur mécanisme d'action est similaire.
  • Alcaloïdes de l'ergot de seigle : Une interaction pharmacodynamique (effet antagoniste), entre les donneurs de monoxyde d'azote (NO) et les alcaloïdes de l'ergot de seigle est possible. L'association des donneurs de monoxyde d'azote avec les alcaloïdes de l'ergot de seigle n'est pas recommandée.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.

En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de la molsidomine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la molsidomine pendant la grossesse.


Allaitement :

L'allaitement est déconseillé en raison de l'absence de données de passage dans le lait.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Une hypotension importante peut être combattue par la mise du patient en décubitus, tête déclive, avec surélévation des membres inférieurs et au besoin par une perfusion intraveineuse de sérum isotonique ou de tout autre moyen d'expansion volémique.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
  • Corvasal 2 mg : 3 ans.
  • Corvasal 4 mg : 2 ans.

A conserver à une température inférieure à 25 °C et à l'abri de la lumière.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400932410811 (1980, RCP rév 21.01.2021) 30 cp 2 mg.
3400932411061 (1980, RCP rév 21.01.2021) 90 cp 2 mg.
3400955665168 (1989, RCP rév 21.01.2021) 100 cp 2 mg.
3400933035921 (1987, RCP rév 21.01.2021) 30 cp 4 mg.
3400955626077 (1987, RCP rév 21.01.2021) 100 cp 4 mg.
  
Prix :3,72 euros (30 comprimés à 2 mg).
9,95 euros (90 comprimés à 2 mg).
6,00 euros (30 comprimés à 4 mg).
Remb Séc soc à 65 % sur la base du TFR : 2,15 euros  (30 cp à 2 mg), 5,38 euros  (90 cp à 2 mg), 2,86 euros  (30 cp à 4 mg). Collect.
Modèles hospitaliers : Collect.

Informations laboratoire

CHEPLAPHARM France
105, rue Anatole-France. 92300 Levallois-Perret
Tél : 01 73 44 67 16
Fax : 01 73 44 67 18
Site web : http://www.cheplapharm.fr
Voir la fiche laboratoire
VIDAL Recos 1
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster