BILTRICIDE 600 mg cp pellic quadriséc

Mise à jour : Lundi 15 février 2021
PRAZIQUANTEL 600 mg cp (BILTRICIDE)
Commercialisé
Soyez prudent N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Infectiologie - Parasitologie : Antiparasitaires systémiques : Antihelminthiques : Bilharzies - Praziquantel : Douves (Praziquantel)
Classification ATC : ANTIPARASITAIRES, INSECTICIDES : ANTHELMINTHIQUES - ANTITREMATODES : DERIVES DE LA QUINOLEINE ET APPARENTES (PRAZIQUANTEL)
Substance
praziquantel
Excipients :
amidon de maïs, povidone, sodium laurylsulfate, cellulose microcristalline, magnésium stéarate

pelliculage :  hypromellose, macrogol 4000

colorant (pelliculage) :  titane dioxyde

Présentation
BILTRICIDE 600 mg Cpr pell quadriséc Fl/6

Cip : 3400932513819

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Comprimé pelliculé quadrisécable à 600 mg :  Flacon de 6.

COMPOSITION

 p cp
Praziquantel (DCI) 
600 mg
Excipients : amidon de maïs, polyvidone excipient, laurylsulfate de sodium, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, hydroxypropylméthylcellulose, polyoxyéthylène glycol 4000, dioxyde de titane.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé, c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».

DC

INDICATIONS

Infestations parasitaires par les trématodes dont :
  • bilharzioses : Schistosoma haematobium, Schistosoma intercalatum, Schistosoma japonicum, Schistosoma mansoni ;
  • distomatoses : Clonorchis sinensis, Opisthorchis viverrini, Paragonimus westermani.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Précautions d'emploi :
Bilharziose en phase d'invasion :
Le praziquantel est inactif sur les Schistosomules lors de la phase d'invasion. Par conséquent, le médicament n'est pas efficace en phase aiguë. De plus, l'utilisation du praziquantel lors de la phase aiguë de la schistosomiase peut être associée à des réactions paradoxales (réactions de type Jarisch-Herxheimer : réponse immunitaire inflammatoire soudaine, suspectée d'être causée par la libération d'antigènes schistosomiaux). Ces réactions peuvent entraîner une myocardite, une encéphalite et des complications pulmonaires pouvant mettre en jeu le pronostic vital du patient.
Risque de troubles du système nerveux :
Lorsque la schistosomiase ou la distomatose est détectée chez des patients vivant ou en provenance de régions où la cysticercose est endémique, il est conseillé d'hospitaliser le patient pendant toute la durée du traitement. En raison de son activité sur les larves de Taenia solium, le praziquantel peut exacerber une potentielle cysticercose oculaire ou une atteinte du système nerveux central. Le praziquantel peut exacerber des troubles du système nerveux central dus à une schistosomiase, une paragonimose ou une cysticercose à Taenia solium et ne doit, en règle générale, pas être administré aux patients ayant des antécédents d'épilepsie et/ou présentant des signes d'atteinte potentielle du système nerveux central tels que des nodules sous-cutanés évoquant une cysticercose.
Troubles du rythme cardiaque :
Lors d'un traitement par praziquantel, les patients présentant des troubles du rythme cardiaque ou ayant des antécédents de troubles du rythme doivent être surveillés.
Insuffisance rénale :
Dans la mesure où 80 % du praziquantel et de ses métabolites sont excrétés par voie rénale, l'excrétion pourrait être retardée chez les insuffisants rénaux.
Insuffisance hépatique et bilharziose hépatosplénique :
Le praziquantel doit être administré avec précaution en cas d'insuffisance hépatique sévère et chez les patients présentant une schistosomiase hépatosplénique ; en effet, des concentrations sanguines considérablement plus élevées et persistantes de praziquantel non métabolisé peuvent être observées du fait de la diminution du métabolisme hépatique du praziquantel aboutissant ainsi à une prolongation de sa demi-vie plasmatique.
Information sur les excipients :
Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé, c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Les études effectuées chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet embryotoxique ou tératogène. Les données rapportées dans la littérature font état d'un nombre important de femmes traitées sans effet délétère.

Des analyses publiées par l'OMS sur le rapport bénéfice/risque du praziquantel, dans des zones où les schistosomiases et les helminthoses à transmission tellurique sont endémiques, ont révélé que les avantages du traitement des femmes en âge de procréer ou enceintes compensaient largement le risque pour leur santé et celle de leur enfant. Le bénéfice du traitement d'une femme enceinte comprend une réduction de l'anémie maternelle, une amélioration du poids de naissance et de la survie du nouveau-né. Par conséquent, le praziquantel peut être utilisé pendant la grossesse, si cela est cliniquement justifié.


Allaitement :

Le praziquantel est excrété dans le lait maternel à 0,0008 % de la dose administrée chez la mère.

La possibilité d'un effet pharmacologique chez le nourrisson allaité n'est pas déterminée.

Lors d'un traitement court, l'allaitement doit être interrompu le(s) jour(s) de traitement ainsi que durant les 24 heures suivantes.

Fertilité :

Il n'existe pas de données cliniques sur la fertilité.

Le praziquantel n'a montré aucun effet sur la fertilité lors des études chez l'animal.


DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Biltricide a une influence modérée sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Les patients doivent être avertis que des effets indésirables tels que des étourdissements, vertiges ou somnolence peuvent survenir après la prise de praziquantel. C'est pourquoi il est recommandé d'éviter la conduite de véhicules et l'utilisation de machines pendant la durée du traitement et durant les 24 heures qui suivent son arrêt (cf Effets indésirables).

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
4 ans.

Pas de précautions particulières de conservation.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400932513819 (1981, RCP rév 27.10.2020).
Mis sur le marché en 1983.
  
Prix :22,16 euros (6 comprimés).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Informations laboratoire

BAYER HEALTHCARE SAS
Parc Eurasanté
220, av de la Recherche. 59373 Loos cdx
Standard : Tél : 03 28 16 34 00
Info médic et Pharmacovigilance :
Tél (n° vert) : 08 00 87 54 54
Site web : http://www.bayer.fr
Voir la fiche laboratoire
VIDAL Recos 1
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster