AZACTAM 1 g pdre/sol p us parentér

Mise à jour : Mardi 16 février 2021
AZTREONAM 1 g pdre p sol inj (AZACTAM)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 3

  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (3)

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Infectiologie - Parasitologie : Autres bêta-lactamines (Aztréonam)
Classification ATC : ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE - AUTRES BETALACTAMINES : MONOBACTAMS (AZTREONAM)
Substance
aztréonam
Excipients :
arginine

excipient du solvant :  eau ppi

Présentation
AZACTAM 1 g Pdr & sol us parent Fl/1g

Cip : 3400936920859

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Poudre pour usage parentéral à 1 g :  Flacon de poudre, boîte unitaire.

COMPOSITION

 p flacon
Aztréonam, quantité correspondant à aztréonam titrant 1000 µg/mg 
1 g
Excipient : L-arginine.
DC

INDICATIONS

Réservé à l'adulte.
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'aztréonam.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
  1. Elles sont limitées chez l'adulte :
    • Infections des voies urinaires hautes et basses, compliquées ou non.
    • Prostatites aiguës.
    • Urétrites gonococciques.
  2. Elles sont limitées chez l'adulte aux infections sévères à bactéries à Gram (-) sensibles, à l'exclusion des méningites :
    • Infections des voies urinaires hautes et basses, compliquées ou non.
    • Infections broncho-pulmonaires.
    • Septicémies.
    • Infections de la peau et des parties molles.
    • Infections intra-abdominales.
    • Infections gynéco-obstétricales.
    Au cours, d'une part, des infections abdominales et gynéco-obstétricales souvent à flore mixte, d'autre part, dans les traitements de première intention, notamment dans les infections broncho-pulmonaires et dans les infections de la peau et des parties molles, l'aztréonam, en raison de son spectre étroit, devrait être associé à un autre antibiotique.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI


Mises en garde :

Réactions allergiques :

Les antibiotiques, comme les autres médicaments, doivent être administrés avec précaution chez les patients ayant des antécédents de réactions allergiques avec des composés structurellement apparentés. Lors de la survenue d'une réaction allergique, l'aztréonam doit être arrêté et un traitement adapté doit être mis en place. Les réactions graves d'hypersensibilité peuvent nécessiter l'administration d'épinéphrine et d'autres mesures d'urgence.

Risque d'encéphalopathie :

Les bêtalactamines exposent au risque d'encéphalopathie (crises convulsives, confusion, troubles de la conscience, épilepsie, ou mouvements anormaux) et, particulièrement, en cas de surdosage ou d'insuffisance rénale.

Insuffisance rénale ou hépatique :

Chez les patients insuffisants hépatiques ou rénaux, une surveillance appropriée est recommandée durant le traitement (cf Posologie et Mode d'administration : Ajustement de la posologie (diminution)).

Affections hématologiques et cutanées graves :

Des anomalies graves du bilan sanguin (incluant la pancytopénie) et des anomalies graves cutanées (incluant la nécrolyse épidermique toxique) ont été rapportées lors de l'utilisation de l'aztréonam. En cas de modifications graves de l'hémogramme ou de troubles cutanés, il est recommandé d'arrêter l'aztréonam.

Convulsions :

Des convulsions ont rarement été rapportées lors de la prise des bêta-lactamines incluant l'aztréonam (cf Effets indésirables).

Diarrhée associée à Clostridium difficile :

Des diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD) ont été rapportées lors de l'utilisation de presque tous les antibactériens dont l'aztréonam, et peuvent varier d'une forme légère de diarrhée à une colite fatale.

Une DACD doit être envisagée chez tous les patients développant une diarrhée après un traitement antibiotique. Un examen détaillé des antécédents médicaux est nécessaire car une DACD peut survenir plus de deux mois après l'administration de l'agent antibactérien. Si une DACD est suspectée ou confirmée, un traitement antibiotique en cours ne ciblant pas C. difficile peut nécessiter d'être interrompu. Les médicaments inhibant le péristaltisme ne doivent pas être administrés.

Allongement du temps de prothrombine/augmentation de l'activité des anticoagulants oraux :

L'allongement du temps de prothrombine a rarement été rapporté chez les patients traités par aztréonam.

Par ailleurs, de nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des antibiotiques dont les béta lactamines. La gravité du contexte infectieux ou inflammatoire, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des facteurs de risque. Une surveillance appropriée doit être mise en place lors de l'administration concomitante de ce médicament avec les anticoagulants oraux. La posologie des anticoagulants oraux peut nécessiter un ajustement afin de maintenir le niveau recherché d'anticoagulation (cf Interactions, Effets indésirables).

Administration concomitante avec les aminoglycosides :

Si un aminoglycoside est administré de façon concomitante avec l'aztréonam, notamment lors de l'utilisation de fortes doses ou lors d'un traitement prolongé, la fonction rénale doit être surveillée en raison de la néphrotoxicité et de l'ototoxicité des antibiotiques de la famille des aminoglycosides.

Prolifération de micro-organismes non sensibles :

L'administration des antibiotiques peut favoriser la prolifération de micro-organismes non sensibles, incluant les organismes gram + et les champignons. Si une surinfection survient au cours du traitement, des mesures appropriées doivent être prises.

Précautions d'emploi :
  • Sujets présentant une hypersensibilité aux bêtalactamines (pénicillines-céphalosporines) : l'utilisation de l'aztréonam doit être extrêmement prudente.
  • Sujets présentant une insuffisance rénale :
    • L'aztréonam étant éliminé principalement par le rein, la posologie sera adaptée au degré de l'insuffisance rénale (cf Posologie et Mode d'administration).
    • L'aztréonam est dialysable, environ 50 pour cent de la dose en 4 heures.
  • Sujets présentant une insuffisance hépatique :
    L'expérience de l'utilisation de l'aztréonam est limitée. Chez ce type de malade, une surveillance biologique appropriée est donc recommandée.

L'aztréonam ne contient pas de sodium.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Il n'existe pas de données sur l'utilisation de l'aztréonam chez la femme enceinte. Les études effectuées chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effets délétères sur la reproduction (cf Sécurité préclinique). Néanmoins, en raison du passage placentaire et du passage dans la circulation sanguine fœtale, par mesure de précaution, il est préférable d'éviter l'utilisation d'Azactam pendant la grossesse à moins que l'état clinique de la femme ne justifie le traitement avec aztréonam.


Allaitement :

Après administration unique chez un petit effectif de femme, une faible concentration d'aztréonam a été retrouvée dans le lait maternel (moins de 1 % des concentrations sériques maternelles). En conséquence, l'allaitement est possible.

Fertilité :

Aucune donnée sur l'effet de l'aztréonam sur la fertilité humaine n'est disponible. Chez les rats, aucun effet sur la fertilité n'a été observé avec le traitement par l'aztréonam (cf Sécurité préclinique).


DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Ce médicament peut avoir une influence importante sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines notamment du fait de la survenue possible d'encéphalopathie (ex : convulsions, confusion, troubles de la conscience, épilepsie, ou mouvements anormaux) (cf Mises en garde et Précautions d'emploi, Effets indésirables, Surdosage).

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Les bêtalactamines exposent au risque d'encéphalopathie (crises convulsives, confusion, troubles de la conscience, épilepsie, ou mouvements anormaux) et, particulièrement, en cas de surdosage ou d'insuffisance rénale.

En cas de surdosage avéré et si nécessaire, l'aztréonam peut être éliminé par hémodialyse ou par dialyse péritonéale. L'aztréonam peut être éliminé par hémofiltration artérioveineuse continue.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Dans une étude de reproduction sur deux générations conduite chez le rat, aucun effet sur la fertilité n'était rapporté. La dose maximale utilisée dans cette étude était équivalente à 2,9 fois la dose thérapeutique maximale recommandée (8 g/jour). Une légère diminution de la survie des petits était rapportée à la forte dose uniquement.

Des études de toxicité pour le développement embryo-fœtal réalisées chez le rat et le lapin n'ont pas mis en évidence de potentiel embryofœtotoxique ou tératogène à des doses journalières maximales respectivement 2,2 et 1,5 fois supérieures à la dose thérapeutique maximale recommandée.

Aucun effet sur le développement des petits n'était observé dans une étude de toxicité péri-post-natale conduite chez le rat. La dose maximale utilisée dans cette étude était équivalente à 2,2 fois la dose thérapeutique maximale recommandée.

DP

INCOMPATIBILITÉS

La solution reconstituée d'aztréonam est incompatible avec la céfradine, le métronidazole et la nafcilline.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
3 ans.

Conserver à température ambiante (15 °C à 25 °C).

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
Médicament soumis à prescription hospitalière.
AMM3400936920859 (1987, RCP rév 31.05.2018).
  
Prix :26,66 euros (1 flacon).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Informations laboratoire

sanofi-aventis France
82, av Raspail. 94250 Gentilly
Information médicale, Pharmacovigilance, Réclamations qualité, Qualité de l'information et Déontologie de la visite médicale :
0 800 39 40 00 : Service & appel gratuits

Formulaire de contact
https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter
Voir la fiche laboratoire
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster