AMBISOME 50 mg pdre p susp de lipos p perf

Mise à jour : Vendredi 31 janvier 2020
AMPHOTERICINE B (liposomale) 50 mg pdre p dispers p perf (AMBISOME)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A Non disponible en ville N/A N/A N/A

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Infectiologie - Parasitologie : Antifongiques systémiques : Amphotéricine B - Antiparasitaires systémiques : Leishmaniose (Amphotéricine B)
Classification ATC : ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIMYCOSIQUES A USAGE SYSTEMIQUE - ANTIMYCOSIQUES A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBIOTIQUES (AMPHOTERICINE B)
Excipients :
liposomes, cholestérol, distéaroylphosphatidylglycérol sodique, alpha-tocophérol, saccharose, succinate sodique hexahydrate, sodium hydroxyde, acide chlorhydrique
Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  soja lécithine hydrogénée

Présentation
AMBISOME 50 mg Pdr p susp de lipos p perf 10Fl/15ml

Cip : 3400956240821

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Poudre pour dispersion pour perfusion à 50 mg :  Flacons unidoses de 15 ml avec filtre stérile, boîte de 10.

COMPOSITION

 p flacon
Amphotéricine B 
50 mg
Excipients : liposomes (phosphatidylcholine de soja hydrogénée, cholestérol, distéaroylphosphatidylglycérol, sel de sodium, alphatocophérol), saccharose, succinate disodique hexahydraté, hydroxyde de sodium, acide chlorhydrique qsp pH 5 à 6.

Teneur en saccharose : environ 0,9 g/flacon.

DC

INDICATIONS

Ambisome est un médicament antifongique indiqué chez l'adulte et l'enfant comme suit :
  • Traitement des infections fongiques invasives à Aspergillus en alternative thérapeutique en cas d'échec ou d'intolérance au voriconazole.
  • Traitement des cryptococcoses neuro-méningées chez le sujet infecté par le VIH et traitement des infections fongiques invasives à Candida, en cas :
    • d'insuffisance rénale développée sous amphotéricine B définie par :
      l'élévation de la créatininémie au-dessus de 220 µmol/l ;
      ou l'abaissement de la clairance de la créatinine au-dessous de 25 ml/min,
    • d'altération préexistante et persistante de la fonction rénale définie par :
      la créatininémie supérieure à 220 µmol/l ;
      ou la clairance de la créatinine inférieure à 25 ml/min.
  • Traitement empirique des infections fongiques présumées chez des patients neutropéniques fébriles. Le bénéfice maximum a été observé chez les patients greffés de moelle allogénique, les patients adultes avec une neutropénie supérieure ou égale à 7 jours à partir de l'introduction de l'antifongique, recevant en même temps des agents néphrotoxiques.
  • Traitement des leishmanioses viscérales en cas de résistance prouvée ou probable aux antimoniés.
DC

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

CONTRE-INDICATIONS

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Ce médicament est soumis à prescription hospitalière.

Les premières doses, jusqu'à l'équilibration du traitement, sont administrées sous surveillance médicale afin de vérifier l'absence d'hypersensibilité immédiate et de déterminer la posologie et le débit optimaux.

Les réactions d'hypersensibilité qui peuvent survenir au cours de la perfusion peuvent revêtir une gravité très variable :
  • Réactions mettant en jeu le pronostic vital (comme le choc anaphylactique) : elles sont rares. Dans ce cas, la perfusion doit être immédiatement arrêtée et le patient ne devra plus recevoir d'autre perfusion d'Ambisome ;
  • Réactions généralement non graves : dans ce cas, des mesures de précaution devront être prises afin de prévenir ou de traiter ces réactions chez les patients recevant Ambisome. Le recours à une vitesse de perfusion plus lente (sur deux heures) ou l'utilisation de paracétamol, d'antihistaminiques, d'antiémétiques ou de corticoïdes aux doses usuelles se sont montrés efficaces dans la prévention ou le traitement de ces réactions.

Les études ayant comparé la dose de 3 mg/kg/jour d'Ambisome à des doses supérieures (5, 6 ou 10 mg/kg/jour) ont révélé une incidence nettement plus élevée des hausses de la créatininémie, des hypokaliémies et des hypomagnésémies dans les groupes recevant une forte dose.

Une évaluation biologique régulière de l'équilibre électrolytique, en particulier du potassium et du magnésium, ainsi que des fonctions rénales, hépatiques et hématopoïétiques doit être réalisée. Ceci est particulièrement important chez les patients recevant en même temps des médicaments néphrotoxiques (cf Interactions). En raison des risques d'hypokaliémie, l'administration d'un complément potassique adapté pourra être nécessaire pendant le traitement par Ambisome. En cas d'altération cliniquement significative des fonctions rénales ou d'aggravation d'autres paramètres, il conviendra de diminuer la posologie, d'interrompre ou d'arrêter le traitement.

Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ou un déficit en sucrase/isomaltase. Pour les patients diabétiques, il faut noter que chaque flacon d'Ambisome contient environ 900 mg de saccharose.

Ambisome peut se révéler néphrotoxique, l'aggravation significative de la fonction rénale au cours du traitement par Ambisome doit conduire à diminuer la posologie ou à interrompre le traitement jusqu'au retour à l'état antérieur ; cette décision doit toutefois tenir compte des éventuels autres traitements pris simultanément par le patient et qui pourraient eux-mêmes être néphrotoxiques.

Hémodialyse chronique : l'administration d'Ambisome ne devra être commencée qu'après la fin de l'hémodialyse. Il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie chez des patients sous hémofiltration.

Ce médicament est généralement déconseillé avec le sultopride (cf Interactions).

DC

INTERACTIONS

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.

En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de l'amphotéricine B liposomale lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

L'utilisation de l'amphotéricine B liposomale ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

En cas d'administration en fin de grossesse, tenir compte de la toxicité rénale éventuelle de ce médicament pour le nouveau-né.


Allaitement :

En l'absence de données sur le passage dans le lait de ce médicament, l'allaitement est déconseillé.

DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Les effets d'Ambisome sur la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'ont pas été étudiés. Certains des effets indésirables d'Ambisome cités ci-après risquent d'altérer l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines.
DC

EFFETS INDÉSIRABLES

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

En cas de surdosage, on peut craindre principalement une atteinte rénale et des troubles électrolytiques. Dans ces cas, les perfusions seront arrêtées et un traitement symptomatique sera instauré. Un surdosage en amphotéricine B peut provoquer un arrêt cardiocirculatoire notamment chez l'enfant.

PP

PHARMACODYNAMIE

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

PHARMACOCINÉTIQUE

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Lors des études de toxicité sub-chronique effectuées par voie IV chez le chien (1 mois), le lapin (1 mois) et le rat (3 mois), les doses sans effets toxiques se sont révélées inférieures aux doses thérapeutiques. Les organes cibles ont été le foie et le rein qui sont ceux connus pour la toxicité de l'amphotéricine B.

Ambisome s'est révélé dénué de potentialité mutagène ou clastogène.

Il n'a pas été conduit d'étude de carcinogénicité avec Ambisome.

Aucun effet indésirable n'a été observé sur les fonctions de reproduction des rats mâles et des rats femelles.

Cf Fertilité/Grossesse/Allaitement.

DP

INCOMPATIBILITÉS

Ne pas reconstituer le produit avec du sérum physiologique, ne pas ajouter de sérum physiologique au produit reconstitué, ne pas mélanger avec d'autres produits.

L'utilisation de toute autre solution que celles recommandées ou d'agent bactériostatique (comme l'alcool benzylique) dans la solution peut entraîner une précipitation d'Ambisome.

Tous les dispositifs d'administration intraveineuse doivent être lavés avec une solution injectable de glucose à 5 % préalablement à la perfusion d'Ambisome. En cas d'impossibilité, Ambisome devra être administré par une autre voie.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation avant reconstitution :
4 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.
Durée de conservation après reconstitution :
  • Suspension reconstituée avec de l'eau pour préparations injectables :
    La stabilité physicochimique de la suspension d'Ambisome reconstituée avec de l'eau pour préparations injectables a été démontrée dans le flacon initial pendant 24 heures à une température comprise entre 23 °C et 27 °C exposé à la lumière et pendant 7 jours exposé à une température comprise entre 2 °C et 8 °C dans le flacon initial ou dans une seringue en polyéthylène. Ne pas congeler.
    Ambisome est fourni en flacon à usage unique.
    Ne pas conserver de flacon partiellement utilisé pour d'autres patients si la suspension n'est pas utilisée immédiatement.
  • Suspension diluée dans une solution de glucose à 5 % :
    La stabilité physicochimique de la suspension d'Ambisome reconstituée avec de l'eau pour préparations injectables puis diluée entre 0,20 mg/ml et 2 mg/ml avec une solution de glucose à 5 % a été démontrée pour des températures comprises entre 23 °C et 27 °C pendant 72 heures et pour des températures comprises entre 2 °C et 8 °C pendant 7 jours si la solution n'est pas utilisée immédiatement. Ne pas congeler.
Comme Ambisome ne contient pas d'agent bactériostatique, d'un point de vue microbiologique, la suspension reconstituée et diluée doit être utilisée immédiatement. Si la suspension n'est pas utilisée immédiatement, la durée et les conditions de stockage avant administration sont de la responsabilité de l'utilisateur. Ambisome ne doit normalement pas être conservé plus de 24 heures à une température comprise entre 2 °C et 8 °C, à moins que la reconstitution ait été réalisée dans des conditions aseptiques contrôlées et validées.
DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Avant toute reconstitution, lire attentivement la totalité de ce paragraphe.

Ambisome n'est pas interchangeable avec d'autres produits contenant de l'amphotéricine B.

Ambisome doit être reconstitué avec de l'eau pour préparations injectables (ne contenant aucun produit bactériostatique) et doit être dilué uniquement avec une solution injectable de glucose (à 5 %, 10 % ou 20 %).

L'utilisation de toute autre solution que celles recommandées ou la présence d'un agent bactériostatique (alcool benzylique par exemple) dans la solution peut entraîner une précipitation d'Ambisome.

Ambisome n'est pas compatible avec le chlorure de sodium à 0,9 %, que ce soit pour la reconstitution ou pour la dilution. Ambisome ne doit pas être administré par une ligne intraveineuse ayant contenu du chlorure de sodium à 0,9 % sauf si cette ligne a d'abord été rincée avec une solution injectable de glucose (à 5 %, 10 % ou 20 %). Si cela n'est pas possible, Ambisome doit être administré par une autre ligne de perfusion.

Ne pas mélanger Ambisome avec d'autres médicaments ou avec des électrolytes.

Compte tenu de l'absence de conservateur ou d'agent bactériostatique dans Ambisome ou dans les produits indiqués pour la reconstitution et la dilution, une technique aseptique doit être respectée strictement pour toutes les manipulations.

La préparation d'Ambisome nécessite 2 étapes : la reconstitution avec de l'eau pour préparations injectables (ne contenant aucun produit bactériostatique) et la dilution avec une solution injectable de glucose uniquement (à 5 %, 10 % ou 20 %).

Reconstitution :
1. Ajouter 12 ml d'eau pour préparations injectables à chaque flacon d'Ambisome pour obtenir une préparation contenant 4 mg/ml d'amphotéricine B.

Étape 1 :
Schéma
2. Agiter vigoureusement chaque flacon immédiatement après la reconstitution pendant au moins 30 secondes afin de bien disperser la préparation. Après reconstitution, le concentré se présente sous forme de suspension jaune transparente. Examiner le flacon pour vérifier qu'il ne contient pas de particules et continuer à agiter jusqu'à dispersion complète. Ne pas utiliser en cas de précipitation de particules étrangères.

Étape 2 :
Schéma
Dilution et filtration :
3. Calculer le volume à prélever de la suspension d'Ambisome reconstituée (4 mg/ml) devant être ultérieurement diluée (voir tableau ci-dessous).
4. La dispersion pour perfusion est préparée en diluant la suspension d'Ambisome reconstituée avec une (1) à dix-neuf (19) parts de solution injectable de glucose (à 5 %, 10 % ou 20 %) par volume, pour obtenir une concentration finale comprise dans l'intervalle recommandé de 0,20 mg/ml à 2 mg/ml d'amphotéricine B sous forme d'Ambisome (voir tableau ci-dessous).
5. Prélever le volume calculé de suspension d'Ambisome reconstituée dans une seringue stérile.

Étape 5 :
Schéma
6. En utilisant le filtre de 5 microns fourni, instiller la suspension d'Ambisome reconstituée dans un récipient stérile contenant le volume correct de solution injectable de glucose (à 5 %, 10 % ou 20 %). (N'utiliser qu'un seul filtre par flacon d'Ambisome.)

Étape 6 :
Schéma
Attention : jeter tous les flacons partiellement utilisés.
Une membrane filtrante sur le trajet du cathéter peut être utilisée lors de la perfusion intraveineuse d'Ambisome. Cependant, le diamètre moyen des pores du filtre ne devra pas être inférieur à 1,0 micron.
Exemple de préparation de la dispersion pour perfusion d'Ambisome à la dose de 3 mg/kg dans une solution injectable de glucose :
Reconstitution
Poids du patient
(kg)
Nbre de flacons à reconstituer
(12 ml d'eau ppi/fl)
Quantité d'Ambisome à prélever pour la dilution ultérieure
           En mgCorrespondant au volume de suspension reconstituée
(ml)
10 1307,5
25 27518,75
40312030
55416541,25
70521052,5
85625563,75
Dilution pour obtenir une concentration de 0,20 mg/ml (dilution 1:19)
Poids du patient
(kg)
Volume de la suspension reconstituée d'Ambisome
(ml)
Volume nécessaire de solution de glucose
(ml)
Volume total (Ambisome plus solution de glucose)
(ml)
107,5142,5150
25 18,75356,25375
4030570600
5541,25783,75825
7052,5997,51050
8563,751211,251275
Dilution pour obtenir une concentration de 2 mg/ml (dilution 1:1)
Poids du patient
(kg)
Volume de la suspension reconstituée d'Ambisome
(ml)
Volume nécessaire de solution de glucose
(ml)
Volume total (Ambisome plus solution de glucose)
(ml)
107,57,515
25 18,7518,7537,5
40303060
5541,2541,2582,5
7052,552,5105
8563,7563,75127,5
Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
Médicament soumis à prescription hospitalière.
AMM3400956240821 (1998, RCP rév 23.12.2019).
Collect.

Prix ou tarif de responsabilité (HT) par UCD :UCD 3400892182612 (flacon) : 120,156 euros.
Inscrit sur la liste de rétrocession avec prise en charge à 65 %. Inscrit sur la liste des spécialités prises en charge en sus des GHS.

Informations laboratoire

GILEAD Sciences
65, quai Georges-Gorse
92100 Boulogne-Billancourt
Information médicale, Pharmacovigilance et Service client :
0 800 45 04 60 : Service & appel gratuits
ou Tél : 01 46 09 41 00
Voir la fiche laboratoire
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster