Les médicaments de la toux

Mis à jour : Vendredi 07 Octobre 2022

Quels sont les traitements de la toux chez l’adulte ?

Les médicaments pour soulager la toux sèche sont des médicaments dits antitussifs. Ils diminuent le réflexe de la toux en agissant sur ses centres situés dans le cerveau. Aucun médicament contre la toux de ce type ne doit être utilisé plus de quelques jours sans avis médical. En cas de toux grasse, des sirops contenant des fluidifiants bronchiques peuvent être utilisés. Ils sont destinés à diminuer la viscosité des sécrétions et à faciliter leur expectoration. Leur usage est rarement indispensable.

Les différents antitussifs utilisés en cas de toux sèches

Les antitussifs se divisent en plusieurs catégories : antitussifs opiacés, antitussifs antihistaminiques et antitussifs non opiacés et non antihistaminiques. Parmi ces médicaments, on en trouve certains qui associent la substance antitussive à un fluidifiant bronchique. Cette association n’est pourtant pas logique.

Les antitussifs opiacés

Les antitussifs opiacés utilisés chez l’adulte peuvent contenir les substances suivantes : codéine, dextrométorphane, éthylmorphine (ou codéthyline), noscapine, pholcodine. Ils ne doivent pas être utilisés en cas d’insuffisance respiratoire ou de toux liée à l’asthme. Leurs principaux effets indésirables sont la constipation, les nausées, les sensations de vertiges et une somnolence qui peut être gênante en cas de conduite automobile ou d’utilisation de machines. Le dextrométorphane n’entraîne pas de dépression respiratoire aux doses usuelles.

Depuis juillet 2017, tous les antitussifs opiacés ne peuvent plus être achetés que sur présentation d’une ordonnance, quelle que soit la dose délivrée et quel que soit l'âge du patient. Les sirops qui étaient auparavant disponibles en automédication ne le sont plus, et ils ne peuvent plus être vendus en ligne sur les sites des pharmacies.

Cette décision d'imposer une prescription médicale pour ces médicaments a été prise par la ministre de la santé suite au constat d'une augmentation récente de leur consommation et d'un détournement de leur usage par certains adolescents à but de "défonce" (cocktails "purple drank", ou codesoda).

Pour en savoir plus : Codéine, dextrométorphane, éthylmorphine et noscapine : prescription médicale obligatoire, liste des produits concernés, juillet 2017.

En septembre 2022, l’ANSM a annoncé l’arrêt de commercialisation des sirops à base de pholcodine utilisés contre la toux (DIMETANE, BIOCALYPTOL, PHOLCODINE BIOGARAN). Cette décision fait suite à la publication d’une nouvelle étude montrant que la prise de pholcodine expose à un risque important de faire une allergie grave aux curares, produits utilisés lors des anesthésies générales, même si l’anesthésie a lieu plusieurs semaines après la prise du médicament.
Si vous avez déjà pris un de ces sirops antitussifs, il est recommandé d’en informer le médecin anesthésiste si vous êtes amené à subir une anesthésie générale.

Pour en savoir plus : Spécialités à base de pholcodine : suspension des AMM et rappel de tous les lots, septembre 2022.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Octobre 2022
Antitussifs opiacés : éthylmorphine
Antitussifs opiacés : noscapine
Légende
  • Médicament générique

Les antitussifs antihistaminiques

Les antitussifs antihistaminiques sont plutôt recommandés en cas de toux sèche et irritante survenant la nuit, en raison de leur effet sédatif. Ils ont des effets dits atropiniques (sécheresse de la bouche, constipation, blocage des urines, troubles visuels) qui expliquent certaines contre-indications (glaucome à angle fermé, adénome de la prostate). Ils doivent être utilisés avec prudence chez les utilisateurs de machines en raison du risque de somnolence.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Octobre 2022
Antitussif antihistaminique : prométhazine
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les autres antitussifs

D’autres antitussifs sont également indiqués dans le traitement de courte durée des toux sèches. Ils présentent généralement moins d’effets indésirables.

Des médicaments d'homéopathie sont traditionnellement proposés en cas de toux lors des affections respiratoires bénignes.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Octobre 2022
Antitussifs non antihistaminiques non opiacés
Autres antitussifs : hélicidine
Légende
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les médicaments utilisés contre la toux grasse

Les fluidifiants bronchiques

En cas de toux grasse, les sirops contenant des fluidifiants bronchiques peuvent être utilisés. Ils sont destinés à diminuer la viscosité des sécrétions et à faciliter leur expectoration. Leur usage est rarement indispensable.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Octobre 2022
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les médicaments de phytothérapie et autres traitements d'appoint

Des sirops à base de lierre grimpant (HERBION, LIERRE GRIMPANT COOPER, LIERRE GRIMPANT HUMEXPHYTO, PROSPAN) sont utilisés dans le traitement des toux grasses. Cette utilisation repose sur un usage traditionnel. Des médicaments contenant de la terpine, du sulfagaïacol ou des extraits de plantes (pin, niaouli...) sont également utilisés dans le traitement des affections respiratoires accompagnées de sécrétions importantes. Leur efficacité n’est pas établie.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Octobre 2022
Légende
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster