Mise à jour : 18 Octobre 2016

La coqueluche est une infection respiratoire bactérienne très contagieuse et potentiellement grave chez le jeune enfant. Elle a longtemps été une des principales causes de mortalité infantile. Elle est traitée à l’aide d'antibiotiques essentiellement destinés à prévenir le risque de contagion. Elle est heureusement devenue assez peu fréquente en France grâce à la vaccination.

Qu’est-ce que la coqueluche ?

enfant qui pleure

La coqueluche est due à une bactérie appelée Bordetella pertussis. La contamination se fait par les gouttelettes de salive, lorsque le malade tousse, éternue ou parle. Les symptômes apparaissent une dizaine de jours après la contamination. Les personnes les plus touchées par la maladie sont les nourrissons non encore vaccinés ou les adultes et les enfants qui ont perdu leur immunité.

Quels sont les symptômes de la coqueluche ?

Chez les enfants, les premiers symptômes de la coqueluche sont une toux banale ou un simple rhume, avec une légère fièvre. Au bout d’une semaine ou deux, la toux se transforme en quintes répétées et sévères, suivies d’inspirations bruyantes, surtout la nuit (souvent comparées au chant du coq). Pendant les quintes, le malade tousse en tirant la langue, devient rouge, voire bleu à cause du manque d’oxygène. Ces accès de toux sont parfois accompagnés de crachats et de vomissements. L’enfant mange peu, maigrit et peut se déshydrater.

Chez les bébés, la maladie se traduit par une toux quinteuse prolongée, parfois asphyxiante. Les inspirations bruyantes (chant du coq) sont souvent absentes.

Chez les adolescents et les adultes, la coqueluche se résume souvent à une toux persistante (qui peut durer entre deux à six semaines), fatigante, qui fragilise les personnes âgées ou les sujets en mauvaise santé.

Chez la femme enceinte, les quintes de toux peuvent être inconfortables et provoquent parfois des contractions utérines.

Quelles sont les complications de la coqueluche ?

La coqueluche peut devenir grave, surtout chez le nourrisson où elle se complique parfois de convulsions, de troubles cardiaques ou de difficultés respiratoires. Entre 2013 et 2021, on estime qu’il y a eu près de 1000 cas de coqueluche ayant nécessité une hospitalisation chez des enfants de moins de 12 mois dont plus de la moitié chez des nourrissons de moins de trois mois.

Chez l'adulte comme chez l'enfant, les complications sont plus rares et moins graves : otite ou pneumonie.

SantéBD, Coqueluche

Les bandes dessinées SantéBD expliquent comment prendre soin de sa santé et facilitent la préparation des rendez-vous médicaux.

Consultez les BD sur le site santebd.org :

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster