Bronchite

Mis à jour : Lundi 01 mars 2021

Les bronchites sont des inflammations des bronches et des bronchioles, les canaux qui acheminent l'air aux poumons. Elles peuvent être dues à des germes ou à des agents irritants comme la fumée du tabac ou la pollution. La bronchite aiguë s’avère généralement bénigne et ne provoque qu’une toux, parfois gênante. Des mesures simples et des médicaments permettent d’en atténuer les symptômes.

Qu'est ce que la bronchite aiguë ?

toux

Affection classique de l’hiver, la bronchite aiguë s’avère généralement bénigne et ne provoque qu’une toux, parfois gênante. Elle doit toutefois être surveillée et traitée, notamment chez les personnes souffrant de maladies pulmonaires chroniques. La bronchite aiguë est généralement causée par des virus attaquant de préférence les voies respiratoires. La muqueuse irritée devient alors plus vulnérable et d’autres germes tels que des bactéries peuvent s’installer, provoquant une surinfection. La bronchite aiguë peut évoluer vers la pneumonie.

La bronchite touche les grosses bronches. Chez les enfants de moins de deux ans, l’inflammation touche les bronches les plus petites (les bronchioles). Cette maladie respiratoire due à un virus est appelée bronchiolite. Même si elle reste souvent bénigne, cette inflammation nécessite un traitement particulier.

Quels sont les symptômes de la bronchite aiguë ?

La bronchite aiguë commence souvent avec une petite toux sèche. Ensuite apparaissent des glaires, d’abord limpides ou blanchâtres. En cas de surinfection bactérienne, les sécrétions deviennent jaunâtres et purulentes. Une bronchite aiguë s’accompagne souvent de fièvre, maux de tête, courbatures, rhume, sinusite et maux de gorge. Elle peut aussi être associée à une trachéite, une inflammation infectieuse de la muqueuse qui tapisse la trachée. La bronchite aiguë disparaît normalement en quelques jours.

Quelles sont les complications éventuelles de la bronchite aiguë ?

La bronchite aiguë peut parfois être à l’origine d’une toux résiduelle persistante. Elle peut aussi évoluer vers la pneumonie (une infection respiratoire, non plus des bronches seules, mais du tissu pulmonaire), surtout chez les personnes âgées ou chez celles dont le système de défense immunitaire est affaibli. Si la toux est accompagnée d’une forte fièvre durant plus de 48 heures, on peut suspecter une pneumonie.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster