Mycose vaginale

Mis à jour : Mardi 29 Décembre 2020

SOMMAIRE Patient

VIDAL Reco associée

La mycose vaginale est due à des champignons, la plupart du temps des levures du type Candida albicans, d’où le nom de candidoses. Provoquant des symptômes gênants, cette infection vaginale nécessite toujours un traitement.

Qu'est-ce qu'une mycose vaginale ?

femme

Les mycoses, ou candidoses, vaginales entraînent des démangeaisons ainsi que l’inflammation de la vulve et du vagin. Elles sont dues à des levures qui vivent habituellement sur les muqueuses génitales sans provoquer de symptômes. Diverses circonstances peuvent provoquer leur multiplication. Par exemple, un traitement antibiotique, un affaiblissement du système immunitaire, la grossesse, la prise de pilule contraceptive, le diabète, la pratique abusive de douches vaginales, ou le port de vêtements et de sous-vêtements synthétiques.

Les bains dans les jacuzzis et les piscines mal désinfectés peuvent également favoriser la transmission de ces infections vaginales.

Quels sont les champignons responsables de mycoses ?
Trois groupes de champignons sont responsables de mycoses de la peau ou des muqueuses :
- les dermatophytes sont responsables d’infections pour la peau et les ongles ;
- les levures (Candida albicans par exemple) peuvent toucher la peau, les ongles et les muqueuses (buccale ou génitale). Elles sont responsables de 80 % de candidoses vaginales ;
- les moisissures sont responsables d'infections mixtes, mais aussi de mycoses générales graves survenant principalement chez les personnes immunodéprimées.

Quels sont les symptômes d'une mycose vaginale ?

La candidose vaginale entraîne des démangeaisons de la vulve et du vagin. Parfois, on observe également des écoulements épais et blanchâtres, les pertes blanches ou pertes jaunes. Lorsque les pertes vaginales prennent une odeur désagréable, lorsqu’elles ont un aspect mousseux, jaunâtre ou verdâtre, ou lorsqu’elles sont grumeleuses comme du lait caillé, il est préférable de consulter rapidement son médecin, ces signes pouvant indiquer le développement d’une infection locale par des champignons microscopiques.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Choupinette05 Il y a 3 mois 1 commentaire associé

Bonjour,

Jai arrêté mon contraceptif oral pendant 3 ans, et j'ai décidé de le reprendre l'an dernier, et depuis je n'ai que des problèmes intimes. Avant mon arrêt de pilule, j'avais déjà changé régulièrement de pilule ayant des migraines consécutives de 3 jours et toutes les pilules prises m'ont donné ce problème là ou de temps en temps des mycoses. Une fois sans contraceptif, aucun problème. Là j'avais repris en prenant Optilova qui m'a collé des mycoses chaque fois, en gros j'étais tranquille lorsque j'avais mes règles. Je suis passée sous Optimizette, et depuis je souffre un coup de mycose, un coup de sécheresse et j'arrive vraiment à bout de nerfs, je suis énervée et déprimée à la fois, je ne suis jamais tranquille en fait.

Bref, et je me pose vraiment la question de savoir si c'est pas la pilule le problème, j'ai toujours les migraines consécutives... Je n'ai jamais eu de problèmes récidivants comme ça, et ça me rend dingue. Je suis active sexuellement en plus, et ça me bouffe la vie, vis à vis de mon copain c'est compliqué aussi. Ma question est la suviante : LA PILULE PROVOQUE T-ELLE DES MYCOSES A REPETITION ???

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Il y a 3 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Oui, c'est un effet indésirable connu pour la pilule contraceptive en général. Vous devriez discuter avec votre médecin d'un autre mode de contraception.

+0 -0
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster