Mise à jour : 22 juin 2023
Publicité

Quelles sont les causes de l'endométriose ?

Les causes de la présence de tissu endométrial dans la cavité abdominale sont mal identifiées. L’endométriose serait une maladie multifactorielle, avec des facteurs hormonaux, environnementaux et génétiques (le risque de développer une endométriose est multiplié par cinq chez les femmes qui ont une sœur ou une mère touchée par cette maladie).

Actuellement, on distingue trois hypothèses qui pourraient coexister :

  • les « fuites » de sang et de fragments de tissu endométrial par les trompes au cours des règles (les « menstruations rétrogrades »). Selon cette hypothèse, l’élimination des règles par le col de l’utérus et le vagin serait insuffisante et du sang contenant du tissu endométrial passerait dans l’abdomen par les trompes (dont l’extrémité proche des ovaires est ouverte pour recevoir les ovules). Ce tissu se fixerait ensuite sur les organes de l’abdomen. Néanmoins, cette hypothèse ne peut pas complètement expliquer l’apparition de l’endométriose : les menstruations rétrogrades sont observées chez 90 % des femmes, sans provoquer d’endométriose chez la grande majorité d’entre elles.
  • des cellules de l’endomètre utérin pourraient passer dans la circulation sanguine ou la lymphe à l’occasion des règles et migrer ailleurs, un peu à la manière dont les cellules cancéreuses forment les métastases ;
  • des cellules du péritoine (la membrane qui soutient les organes de l’abdomen) pourraient spontanément se transformer en cellules de l’endomètre, sans qu’on en connaisse les causes. C’est l’hypothèse dite « métaplasique ».

Peut-on prévenir l'endométriose ?

Il n’existe pas de moyens de prévenir l’endométriose.

Certaines femmes semblent davantage à risque de développer une endométriose :

  • celles dont certains membres de la famille ont souffert de cette maladie ;
  • celles qui ont des cycles menstruels plus courts que la moyenne, ou qui ont eu leurs premières règles très jeunes ;
  • celles qui ont des malformations du col de l’utérus qui gênent l’élimination des règles.

Des études récentes suggèrent l’existence d’une prédisposition génétique à l’endométriose qui pourrait augmenter le risque chez certaines femmes (mais qui ne suffit pas pour être l’unique cause de cette maladie).

De plus, d’autres études ont montré de manière fiable que l’usage de la pilule contraceptive ne favorise pas l’apparition d’une endométriose.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Endogirl Il y a 8 mois 1 commentaire associé

Bonjour je suis atteinte d'Endométriose et d'adenomyose depuis 13 longues années opéré 3 fois avec une atteinte dans la vessie et dans l'urètre avec dilatation plusieurs années et examen avant de savoir que c'était de l'endomètriose alor si dans le Vidal il et inscrit n'importe quoi comment voulais vous que les médecins ou futur médecin ou radiologue nous vienne en aide. l'endomètriose ne vien pas de l'endomètre.c'est Des cellules semblables à l’endomètre » mais c’est un tissu endométrial(glandes stroma) qui se comporte de la même façon en réagissant aux variations hormonales.

Et l'infertilité peut être vaincu sans Fiv car c'est traitement lourd donne des hormones qui nourrissent l'endomètriose et ne nous aide pas au bout de 4 ans j'ai abandonné c'est traitement et après mon opération de la vessie que le seul professeur a voulu l'opération m'a sauvé non seulement ma vessie mais ma permises pile 1 ans après êtres enceinte de mon fils svp ne m'était pas des chose fausse nous souffrons déjà assez de c'est douleur de ne pas pouvoir faire le métier que l'on veut ne pas pouvoir vivre comme tout le monde atteinte d'endométriose signifie survivre et ce bat

Modérateur Médecine générale Il y a 8 mois 0 commentaire associé

Bonjour

En effet, parler de "fragments d'endomètre" est inadapté, nous allons corriger.

Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster