Mise à jour : 03 avril 2023
Publicité

La contraception d’urgence

C’est une méthode d’exception utilisable par les femmes dans les 3 à 5 jours qui suivent un rapport non protégé. Elle ne doit pas se substituer aux méthodes contraceptives habituelles. Deux méthodes sont disponibles : la prise d’un contraceptif d'urgence hormonal (la pilule dite « du lendemain ») ou la pose d’un stérilet au cuivre.

    La contraception d’urgence est utilisée notamment dans les cas suivants :
  • oubli ou rupture d’un préservatif ;
  • retard de la prise du comprimé contraceptif habituel au-delà du délai acceptable (voir ce délai dans la notice de votre pilule contraceptive) ;
  • perte d’un stérilet expulsé spontanément ;
  • déplacement ou retrait trop précoce d’un diaphragme vaginal ou d’une cape cervicale ;
  • rapport sexuel non protégé, en l’absence d’autres moyens de contraception. 

La contraception d'urgence hormonale consiste en l’administration unique d’un comprimé de lévonorgestrel (Lévonorgestrel Biogaran, Norlevo) ou d’ulipristal (EllaOne).

Le lévonorgestrel est un progestatif de synthèse. Il retarde l’ovulation et perturbe la nidation de l’œuf éventuel. Sa prise doit intervenir idéalement dans les 12 heures suivant le rapport sexuel non protégé et au maximum dans les 72 heures (trois jours) après celui-ci. Son efficacité varie de 58 à 95 % selon le délai entre le rapport sexuel et la prise du comprimé : plus cette contraception est mise en place tôt, plus elle est efficace. Une contraception mécanique (préservatif, diaphragme, cape) doit être mise en œuvre jusqu’aux règles suivantes. En l’absence de règles cinq à sept jours après la date attendue, il est indispensable d’effectuer un test de grossesse.

De plus, de nouvelles données cliniques ont montré que l’efficacité du lévonorgestrel est réduite chez les femmes dont le poids est supérieur ou égal à 75 kg, et qu'il n'est plus efficace chez les femmes dont le poids est supérieur à 80 kg. Les femmes pesant plus de 80 kg doivent donc utiliser une autre méthode de contraception d'urgence : ulipristal ou dispositif intra-utérin (voir Actualités : Contraception d’urgence avec du levonorgestrel : prendre en compte la diminution d’efficacité en cas de surpoids, 11/2013).

La prise de lévonorgestrel s’accompagne souvent de nausées et de vomissements (il est préférable de prendre le comprimé avec un repas). On observe parfois des maux de tête, des douleurs aux seins, des vertiges ou une certaine fatigue.

L’ulipristal est une substance qui, en se liant aux récepteurs à la progestérone, interfère avec l’ovulation. Il doit être utilisé le plus tôt possible après le rapport sexuel non protégé et au plus tard dans les cinq jours qui suivent. Sa prise est susceptible de réduire l'action d'une contraception hormonale régulière (pilule). Il est donc recommandé d'utiliser une méthode de contraception mécanique (préservatifs) jusqu'aux règles suivantes. Son efficacité est incomplète et varie entre 73 et 85 % selon les études. En cas de retard des règles de plus de sept jours après la date attendue, il est indispensable d’effectuer un test de grossesse.

Les effets indésirables de l’ulipristal les plus fréquents sont des maux de tête, des nausées, des douleurs abdominales et des règles douloureuses.

Depuis le 1er janvier 2023, la contraception d'urgence hormonale est gratuite (prise en charge à 100 % sans avance de frais) pour toutes les femmes en âge de procréer, quel que soit le médicament demandé (lévonorgestrel ou ulipristal). Cette contraception peut être obtenue en pharmacie sans ordonnance médicale (voir Actualités : Gratuité des préservatifs et de la contraception d'urgence : pour qui et comment ?, 01/2023).

Les jeunes filles mineures peuvent demander le secret de la délivrance du médicament.

La contraception hormonale d’urgence ne peut être utilisée souvent, car elle perturbe le cycle féminin. Destinée à un usage exceptionnel, elle ne constitue pas une méthode de contraception régulière. Pour mettre en place une contraception régulière, demandez conseil à votre médecin.

Liste des médicaments mise à jour : Mercredi 21 Février 2024
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

La pose d'un stérilet au cuivre est une forme de contraception d’urgence qui doit être pratiquée dans les cinq jours suivant le rapport sexuel.

Des études sont également en cours pour évaluer l’efficacité de la mifépristone comme contraceptif d’urgence, durant les cinq jours suivant un rapport sexuel.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Carter60 Il y a 3 mois 1 commentaire associé

Bonsoir doc vous allez bien j'espère? J'ai eu à faire faire un teste de grossesse à ma copine qui est à maintenant 36jours qu'elle n'a pas vu ses menstrues mais on a fait 2 test mais le 2 sont tombés sur nul. Et je voulais savoir c'est dues à q

Modérateur Médecine générale Il y a 3 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Oui, ça va, merci, c'est gentil de vous intéresser à ma santé ! Votre copine n'est donc pas enceinte. Pour savoir pourquoi elle n'a pas ses règles, il faudrait consulter un médecin, mais si elle va bien, ce n'est pas urgent.

Eustass Il y a 3 mois 1 commentaire associé

Bonjour ! Excusez-moi, ma petite amie et moi avons eu des rapports non protégés 1jour après ses règles et par précaution, elle a bu 1 comprimé de lévonorgestrel mais elle saigne et a mal aux seins ses derniers. Est-ce un signe de grossesse ?

Modérateur Médecine générale Il y a 3 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Si c'est quinze jours après, c'est peu probable mais possible, un test permettra de vous rassurer. Si c'est dans les jours qui suivent, ça ne peut pas être une grossesse liée à ce rapport.

Carter60 Il y a 3 mois 1 commentaire associé

Bonjour ! Excusez moi ma petite ami de 19 ans et moi avons eu un acte préliminaire mais je ne lui ai pas pénétré juste que j'avais du liquide pré ejaculatoire sur les doigts que j'ai utilisé pour toucher à son vagin tout à sanchant qu'elle est à son 12e jour et je voulais savoir s'il y'a risque qu'elle tombe enc

Modérateur Il y a 3 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Tout dépend de ce qui s'est passé avant. Si vous avez déjà éjaculé dans les heures qui ont précédé, le liquide pré-éjaculatoire peut entraîner des spermatozoïdes restés dans l'uretre et un risque de grossesse existe.

Si ce n'est pas le cas, ce liquide ne contient pas de spermatozoïdes et ne peut provoquer une grossesse.

Stevenson Il y a 5 mois 1 commentaire associé

Bonjour. Ma p'tite ami a pris la pilule du lendemain vers 19 heures. Ce matin vers 8 heures nous avons encore fait l'amour sans nous protéger. Es ce qu'il y a risque de grossesse svp?

Modérateur Il y a 5 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Ce n'est pas une bonne idée. Le risque, sans doute faible, n'est pas connu car nous n'avons pas de statistiques sur ce type de comportement...

Duchduch Il y a 6 mois 8 commentaires associés

Bonjour, est-ce que lorsqu'il y a frottement sexe contre sexe sans ejaculation il y a risque de grossesse ? Notamment avec le liquide pre ejaculatoire? Cordialement.

Duchduch Il y a 6 mois 7 commentaires associés

Avec mon ami on c'est juste frotter il n'y a pas eu d'éjaculation ni érection complète mais j'ai peur par rapport au pré ejaculat si jamais il y en eu et qu'on a pas senti qu'il y ai risque de grossesse...

Modérateur Médecine générale Il y a 6 mois 6 commentaires associés

Bonjour

Ce risque est théorique et proche de zéro, sauf si ces "frottements" font suite à un premier rapport avec éjaculation (du sperme a pu rester dans l'uretre)

Duchduch Il y a 5 mois 5 commentaires associés

Bonjour, les frottements ont eu lieu environ 5 minutes après une fellation avec ejaculation, il y a un risque du coup de grossesse si présence de pré ejaculat? Les écrits sur internet ne sont pas tous du même avis certains disent que c'est trop pauvre d'autres disent que c'est possible...il n'y a pas eu de penetration juste des frottements...

Modérateur Médecine générale Il y a 5 mois 4 commentaires associés

Bonjour

Le risque est en effet très très faible car après une première éjaculation, des spermatozoïdes restent présents dans l'uretre masculin, mais personne ne peut affirmer à 100% qu'il est nul. Je suis désolé de ne pas pouvoir être plus rassurant, alors que vous ne risquez probablement rien.

Duchduch Il y a 5 mois 3 commentaires associés

Bonjour, même en fin de cycle il y a un risque ? 

Modérateur Médecine générale Il y a 5 mois 2 commentaires associés

Bonjour

Oui, mais on est vite rassuré par la survenue des règles.

Duchduch Il y a 3 mois 1 commentaire associé

Bonjour, en réalité cela c'est passé il y a déjà 8 ans et c'était au moment où j'essayais d'avoir un enfant avec mon mari, j'ai regretter cette adultère n'ayant pas eu de rapport je me suis dit que ce n'était pas la peine de m'inquiéter par rapport à cela mais maintenant j'ai des doutes...la date de mes dernières règles était le 13 mars, l'adultère à eu lieu le 7 avril...les échographies donne comme date de grossesse le 27 mars pour la datation précoce et le 28 mars pour la première echographie obligatoire...vous en pensez quoi? J'avais fait un test de grossesse 7 jours après l'adultère( le 14 avril, après 4 jour de retard de règle normalement mes règles devait arrivé ld 11...) Le gyneco m'avait dit que les écho était fiable à 3 jours près...je ne lui ai pas parlé à ce moment là de mes problèmes...maintenant j'ai peur car j'ai lu que le risque avec des frottement n'était pas nul...vous en pensez quoi? Mon gynéco actuelle me dit que le rapport est trop loin après la date de grossesse echographique, que l'écho est fiable à 3 jours et que le liquide pre seminal est trop pauvre pour tomber enceinte...vous en pensez quoi? Cordialement.

Modérateur Médecine générale Il y a 3 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Votre gynécologue a raison

Eustass Il y a 6 mois 1 commentaire associé

Bonjour!!

j'ai effectué un rapport sexuel non-protégé le 9 septembre avec ma partenaire sachant que sa période d'ovulation serait dans l'intervalle du 14 au 16 septembre cependant je lui ai prescrit du levonorgestrel 13h après le rapport soit le 10 septembre et elle en a pris 2 autres le 13 et 14 septembre. Et malgré ça, peut-elle encore tombée enceinte ?! 
Cordialement,

Modérateur Médecine générale Il y a 6 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Il n'était pas nécessaire de répéter les prises. La pilule du lendemain est habituellement efficace, mais pas à 100%.

Aliji Il y a 7 mois 1 commentaire associé

J'ai accoucher il y a 3 semaine et demi, et je vien d'avoir un rapport non protéger... et je n'ai aucune envie de retomber enceinte, il y'a t'il possibilités que je retombe enceinte ? Et cela ne risque rien si je prend la pilule du lendemain ? Malgré que j'allaite ect 

Modérateur Il y a 7 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Le risque est très faible si vous allaitez, mais il n'est pas nul.
Ce médicament passe dans le lait maternel. Son effet sur le nourrisson n'est pas connu. En cas de prise chez la femme qui allaite, l'allaitement doit être interrompu pendant une semaine. Pendant cette période, il est recommandé de tirer son lait et de le jeter afin de maintenir la lactation.

Andymina Il y a 11 mois 1 commentaire associé

Si on prend la pillule après avoir fait le rapport et après on refait l'amour. Est-ce nécessaire encore de reprendre la pillule ?

Modérateur Il y a 11 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Si le nouveau rapport survient dans les douze heures qui suivent la prise de la pilule du lendemain, ce n'est probablement pas nécessaire. En effet, les hormones contenues dans cette pilule sont éliminées lentement, et restent probablement actives pendant 24h, mais faute d'études spécifiques sur la persistance de l'effet contraceptif, il est préférable de renouveler la prise pour un délai de plus de 12 heures.

Dena1 Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour j'ai fait l'amour le 7 ème jour de mon cycle ... Cycle de 27 jours .puis je tomber enceinte ?

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Oui, si vous n'utilisez pas de contraception, c'est toujours un risque.

Lea Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour j'ai eu un rapport non protéger le 6eme jour après mon ovulation j'ai donc prit un levonorgestrel Mylan 15 minute après quelle sont les risques de grossesse non désirer s'il vous plaît ?

Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Nous n'avons pas de statistiques précises (par nombre de jour après l'ovultion) pour l'efficacité de cette pilule du lendemain.

Bleaaaa Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour , j'ai eu un rapport non protéger le 16éme jours après ovulation . J'ai donc pris un Norlevo dans les 15 minutes qui ont suivis le rapport quelles sont mes chances d'une grossesse non désiré ? 

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Nous n'avons pas de statistiques précises à ce sujet. Mais je pense que vos règles vont bientôt vous rassurer ! 

Samou54321 Il y a un an 1 commentaire associé

J'ai envoyé un message juste avant mais je suis pas sûr qu'il a été validé. Vous dites que norlevo empêche la nidation, mais dans le site : base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr

Il est écrit NORLEVO fonctionne en empêchant vos ovaires de libérer un œuf. Il ne peut pas empêcher un œuf fécondé de se fixer dans l’utérus. Est-ce que ce site est fiable ?

Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Ce site gouvernemental (celui de l'agence du médicament) est bien sûr fiable. En effet, l'efficacité est moindre après l'ovulation car NORLEVO ne permet pas de bloquer la nidation avec certitude, et ce médicament ne fait que diminuer la probabilité d'une grossesse. Globalement, l'efficacité de la pilule du lendemain au levonorgestrel n'est pas de 100%, et les échecs sont plus fréquents si elle est prise après l'ovulation. Je vais modifier ma réponse précédente pour être plus précis.

Samou54321 Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour

Est-ce ce que norlevo fonction après ovulation?

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Oui : avant l'ovulation, la pilule du lendemain bloque l'ovulation.

Après l'ovulation, elle gêne la fixation de l'ovule fécondé sur l'utérus (nidation) mais ne peut pas toujours l'empêcher.

Ssab Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour je voudrai savoir si on peu avoir une grossesse après ovulation. J'ai eu un rapport pas protégé et j ai eu un fort contact avec sperme mais j'étais e train de avoir mes règles donc après 15heures du rapport sexuel j'ai eu es réglé. Cordialment

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

On peut bien sûr tomber enceinte après l'ovulation. En revanche, si des règles surviennent après le rapport sexuel, aucune grossesse n'est possible.

Dena1 Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour 

Concernant ma question précédente ," dire que tout repose sur la rigueur de l'éjaculation" voudrait il signifier que si aucun sperme n'est ejecter , il est improbable voir impossible de contracter une grossesse ?

Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé

Comme vous le savez, un grossesse nécessite un spermatozoïde, contenu dans le sperme, mais un seul suffit ! Il faut donc que des conditions soient remplies : 

- aucune éjaculation dans le vagin, mais aussi à proximité du vagin.

- aucune introduction vaginale d'un objet ayant touché du sperme

- aucun rapport ou masturbation avec éjaculation dans les heures précédentes car des spermatozoïdes peuvent persister dans la verge.

Voir plus de commentaires
Publicité
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster