Diététique : Hypertriglycéridémie

Mise à jour : 14 juin 2011
Contexte
Lorsque l'hypertriglycéridémie s'inscrit dans un syndrome métabolique, elle est souvent associée à une baisse du HDL-cholestérol.
Lorsque l'hypertriglycéridémie est isolée, elle est alcoolodépendante ou glucidodépendante. Sa prise en charge diététique est alors basée sur une diminution drastique de la consommation d'alcool et/ou de sucres rapides. Un régime d'exclusion stricte d'un mois, sans alcool ni sucres rapides, peut suffire à normaliser le taux de triglycérides.
Objectifs diététiques
La consommation de glucides ne doit pas dépasser 45 à 50  % de l'apport calorique quotidien.
La consommation d'alcool doit être sévèrement réduite, voire complètement supprimée, chez certaines personnes présentant une sensibilité particulière à l'alcool.
Conseils aux patients
Une perte de poids, même modérée, peut suffire à normaliser une hypertriglycéridémie. Une activité physique d'intensité modérée et régulière est indispensable à l'obtention d'une réduction pondérale et à son maintien.
Les produits contenant du sucre du commerce (saccharose) ne doivent pas dépasser 10 % de la ration calorique totale. Le pain et les féculents doivent être consommés en quantité contrôlée à chaque repas : ¼ de baguette = 60 g de pain = 3 pommes de terre de la taille d'un œuf = 5 à 6 cuillères à soupe de riz, pâtes, semoule, légumes secs, maïs ou petits pois cuits = 2 cuillères à soupe de farine. La consommation de pâtisseries et desserts sucrés doit être fortement limitée (1 à 2 fois par semaine), toujours en fin de repas. Les produits allégés en sucres ne sont pas systématiquement recommandés. Les polyols utilisés en confiserie sont en effet aussi caloriques que le saccharose, même si leur index glycémique (pouvoir hyperglycémiant rapporté à celui du glucose) est plus faible. Seuls les sodas light, le plus souvent édulcorés à l'aspartam, présentent un intérêt diététique.
Une consommation, même modérée, d'alcool peut être à l'origine d'une élévation persistante des triglycérides.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster