Asthme de l'adulte

Mise à jour : 06 janvier 2022
La maladie

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Diagnostic

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Quels patients traiter ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Objectifs de la prise en charge

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Prise en charge
Traitement des symptômes aigus d'asthme
Traitement des symptômes aigus d'asthme
1
Symptômes d'asthme
Les symptômes de l'asthme sont hétérogènes (toux, sifflements, gêne respiratoire, dyspnée expiratoire, oppression thoracique). La majoration des symptômes aigus d'asthme (crise d'asthme) pendant une durée limitée de quelques minutes à quelques heures témoigne d'une poussée inflammatoire parfois accompagnée d'une aggravation de l'obstruction bronchique, responsable de difficultés respiratoires pendant quelques minutes à quelques heures.
L'exacerbation est définie par une majoration des symptômes respiratoires habituels et de l'obstruction bronchique de plus de 24 à 48 heures et nécessitant un recours inopiné aux soins engendrant une modification de la thérapeutique habituelle.
2
Recherche de signes de gravité
Les principaux signes cliniques de gravité sont les troubles de la vigilance, l'agitation, l'impossibilité de parler, l'orthopnée, les pauses respiratoires, les sueurs, la cyanose, une tachycardie > 110 battements/min, une polypnée > 30/min, un DEP < 30 % de la valeur théorique. Lire Asthme aigu grave.
Ils doivent être connus du patient et de ses proches, et conduire, en cas de crise d'intensité inhabituelle (suspicion d'asthme aigu grave), à appeler le samu (15) en urgence.
3
Traitement des symptômes aigus
Il repose sur l'inhalation d'un bêta-2 agoniste inhalé d'action courte (1 à 2 inhalations par prise), sans limitation de dose tant que persistent les symptômes ou les difficultés respiratoires.Grade A
Une corticothérapie orale en cure courte (0,5 mg/kg par jour d'équivalent prednisone, en pratique 40 à 50 mg par jour pour la plupart des patients) pendant 5 à 10 jours peut être nécessaire en cas d'exacerbation sévère.
4
Évaluation de l'efficacité du traitement
Bien que les symptômes aigus de brève durée (< 24 heures) disparaissent spontanément en quelques heures, il convient de les traiter afin de les faire cesser le plus rapidement possible (quelques minutes).
Après 20 à 30 minutes, l'absence d'amélioration après 6 à 10 bouffées de bêta-2 agonistes de courte durée d'action doit conduire à appeler les secours (appel du samu).
5
Suivi au long cours
Il repose sur l'évaluation du niveau de contrôle de l'asthme (voir 2e arbre décisionnel).
1
Symptômes d'asthme
Les symptômes de l'asthme sont hétérogènes (toux, sifflements, gêne respiratoire, dyspnée expiratoire, oppression thoracique). La majoration des symptômes aigus d'asthme (crise d'asthme) pendant une durée limitée de quelques minutes à quelques heures témoigne d'une poussée inflammatoire parfois accompagnée d'une aggravation de l'obstruction bronchique, responsable de difficultés respiratoires pendant quelques minutes à quelques heures.
L'exacerbation est définie par une majoration des symptômes respiratoires habituels et de l'obstruction bronchique de plus de 24 à 48 heures et nécessitant un recours inopiné aux soins engendrant une modification de la thérapeutique habituelle.
2
Recherche de signes de gravité
Les principaux signes cliniques de gravité sont les troubles de la vigilance, l'agitation, l'impossibilité de parler, l'orthopnée, les pauses respiratoires, les sueurs, la cyanose, une tachycardie > 110 battements/min, une polypnée > 30/min, un DEP < 30 % de la valeur théorique. Lire Asthme aigu grave.
Ils doivent être connus du patient et de ses proches, et conduire, en cas de crise d'intensité inhabituelle (suspicion d'asthme aigu grave), à appeler le samu (15) en urgence.
3
Traitement des symptômes aigus
Il repose sur l'inhalation d'un bêta-2 agoniste inhalé d'action courte (1 à 2 inhalations par prise), sans limitation de dose tant que persistent les symptômes ou les difficultés respiratoires.Grade A
Une corticothérapie orale en cure courte (0,5 mg/kg par jour d'équivalent prednisone, en pratique 40 à 50 mg par jour pour la plupart des patients) pendant 5 à 10 jours peut être nécessaire en cas d'exacerbation sévère.
4
Évaluation de l'efficacité du traitement
Bien que les symptômes aigus de brève durée (< 24 heures) disparaissent spontanément en quelques heures, il convient de les traiter afin de les faire cesser le plus rapidement possible (quelques minutes).
Après 20 à 30 minutes, l'absence d'amélioration après 6 à 10 bouffées de bêta-2 agonistes de courte durée d'action doit conduire à appeler les secours (appel du samu).
5
Suivi au long cours
Il repose sur l'évaluation du niveau de contrôle de l'asthme (voir 2e arbre décisionnel).

Ce contenu est en accès réservé : Connectez-vous pour acéder à ce contenu

Conseils aux patients
Une éducation thérapeutique doit être proposée précocement à tout patient asthmatique. Elle doit permettre au patient d'acquérir les compétences suivantes :
connaissance de la maladie et des facteurs déclenchants ;
connaissance de l'action des médicaments, et notamment de la différence entre traitement des symptômes et traitement de fond ;
bonne utilisation des dispositifs inhalés ;
connaissance de la valeur du DEP optimal, du seuil et des symptômes imposant une action ;
capacité d'adapter le traitement en fonction des risques présents dans son environnement ou en cas d'exacerbation ;
capacité d'expliquer la maladie à son entourage.
Tout patient asthmatique doit savoir identifier et éviter les facteurs déclenchants de la crise : allergènes (en particulier les poils d'animaux), fumée de tabac, pollution atmosphérique, exposition au froid, effort physique, prise de médicaments.
Tout patient asthmatique doit être en possession des médicaments indiqués en cas de crise et être en mesure de les utiliser à bon escient (apprentissage préalable des techniques d'inhalation, information claire sur les posologies prescrites et sur le nombre de prises en cas de crise).
Traitements

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Références

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster