Abcès cutanés, furoncles, anthrax

Mise à jour : 11 mars 2022
La maladie

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Diagnostic

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Quels patients traiter ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Objectifs de la prise en charge

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Prise en charge
Abcès cutanés, furoncles, anthrax
Abcès cutanés, furoncles, anthrax
1
Mesures d'hygiène
Nettoyage de la lésion à l'eau et au savon.
Hygiène des mains à l'eau et au savon (lavage des mains, ongles courts et propres).
Hygiène corporelle : douche quotidienne, vêtements propres, changer régulièrement le linge de toilette et les draps.
2
Antibiothérapie anti-staphylococcique en cas d'abcès
Une antibiothérapie probabiliste courte (5 jours) active sur SA (pristinamycine, cloxacilline, oxacilline et éventuellement clindamycine ou céfazoline), est recommandée en sus du geste chirurgical. Elle sera adaptée à un éventuel antibiogramme.
3
Situations à risque de complication
Situations liées au terrain : âge < 1 an, immunodépression, présence de comorbidités (diabète, obésité, etc).
Localisation rendant le drainage difficile (face, main, siège péri-orificiel) ou à risque de thrombophlébite ou de staphylococcie maligne (face).
Contexte particulier : voir Cas particuliers.
4
Recherche d'une forme compliquée de furoncle
Il peut s'agir de conglomérat de furoncles (anthrax), apparition d'une dermohypodermite péri-lésionnelle, abcédation secondaire, présence de signes systémiques (fièvre).
5
Renforcement des mesures d'hygiène
Douches antiseptiques avec une solution moussante de chlorhexidine en guise de savon et de shampooing (1 fois par jour pendant 7 jours).
6
Prise en charge de la furonculose
Analyse du pus ou des excrétions au niveau du furoncle et prélèvement des gîtes bactériens/réservoirs de SA (narines, conduits auditifs externes, nombril, anus, mains) avant de débuter le traitement antibiotique. Certains objets peuvent aussi être des vecteurs (téléphones portables). Chez l'enfant, la recherche de gîtes se fait chez les parents aussi.
Si cas groupés (> 2 cas dans même foyer ou même collectivité), se référer aux recommandations HCSP 2014.
Une antibiothérapie orale active sur SA (pristinamycine ou éventuellement clindamycine) est recommandée 7 jours.
L'antibiothérapie locale est recommandée uniquement dans le cas d'un protocole de décolonisation par application nasale de mupirocine en pommade, 2 fois/jour pendant 7 jours.
1
Mesures d'hygiène
Nettoyage de la lésion à l'eau et au savon.
Hygiène des mains à l'eau et au savon (lavage des mains, ongles courts et propres).
Hygiène corporelle : douche quotidienne, vêtements propres, changer régulièrement le linge de toilette et les draps.
2
Antibiothérapie anti-staphylococcique en cas d'abcès
Une antibiothérapie probabiliste courte (5 jours) active sur SA (pristinamycine, cloxacilline, oxacilline et éventuellement clindamycine ou céfazoline), est recommandée en sus du geste chirurgical. Elle sera adaptée à un éventuel antibiogramme.
3
Situations à risque de complication
Situations liées au terrain : âge < 1 an, immunodépression, présence de comorbidités (diabète, obésité, etc).
Localisation rendant le drainage difficile (face, main, siège péri-orificiel) ou à risque de thrombophlébite ou de staphylococcie maligne (face).
Contexte particulier : voir Cas particuliers.
4
Recherche d'une forme compliquée de furoncle
Il peut s'agir de conglomérat de furoncles (anthrax), apparition d'une dermohypodermite péri-lésionnelle, abcédation secondaire, présence de signes systémiques (fièvre).
5
Renforcement des mesures d'hygiène
Douches antiseptiques avec une solution moussante de chlorhexidine en guise de savon et de shampooing (1 fois par jour pendant 7 jours).
6
Prise en charge de la furonculose
Analyse du pus ou des excrétions au niveau du furoncle et prélèvement des gîtes bactériens/réservoirs de SA (narines, conduits auditifs externes, nombril, anus, mains) avant de débuter le traitement antibiotique. Certains objets peuvent aussi être des vecteurs (téléphones portables). Chez l'enfant, la recherche de gîtes se fait chez les parents aussi.
Si cas groupés (> 2 cas dans même foyer ou même collectivité), se référer aux recommandations HCSP 2014.
Une antibiothérapie orale active sur SA (pristinamycine ou éventuellement clindamycine) est recommandée 7 jours.
L'antibiothérapie locale est recommandée uniquement dans le cas d'un protocole de décolonisation par application nasale de mupirocine en pommade, 2 fois/jour pendant 7 jours.
Cas particuliers
Suppurations/abcédations sur cathéter ou post-chirurgie
Les suppurations/abcédations sont à considérer comme des infections de cathéter. Dans les suites d'une chirurgie, elles sont à considérer comme des infections du site opératoire. Ces infections hospitalières nécessitent une prise en charge spécifique.
Abcès compliqué de l'enfant
Chez l'enfant, l'avis d'un pédiatre hospitalier est recommandé car les formes compliquées abcédées sont plus fréquentes.
Furonculose compliquée ou furoncle à risque de complication de l'enfant
Le traitement repose sur l'amoxicilline-acide clavulanique à raison de 80 mg/kg/jour en 3 prises quotidiennes pendant 5 jours.
Furoncle au retour d'un voyage
Le prélèvement bactériologique, voire parasitologique (en cas de doute), est recommandé pour les patients présentant une infection cutanée au retour de voyage. L'antibiothérapie est indiquée en cas de risque de complications. L'antibiothérapie sera adaptée à l'antibiogramme. Les mesures d'hygiène doivent être rigoureuses et sont systématiquement associées.
Conseils aux patients
Les soins d'hygiène font partie intégrante du traitement et doivent être expliqués au patient et à son entourage.
Les mains doivent être lavées plusieurs fois par jour, à l'eau et au savon, les ongles brossés et coupés courts. Il est nécessaire de ne pas manipuler les lésions cutanées.
La toilette, bain ou douche, doit être faite au moins une fois par jour, en savonnant la peau.
Les draps et le linge de toilette doivent être changés plus régulièrement.
Traitements

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Références

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster