Comment savoir si l’on souffre de TOC ?

Mis à jour : Lundi 04 janvier 2021

Comment diagnostique-t-on un TOC ?

La présence d’obsessions, de compulsions ou la conjugaison des deux ne suffit pas pour établir un diagnostic de trouble obsessionnel compulsif. Lorsque les obsessions et les compulsions occupent plus d’une heure par jour et interfèrent de façon importante avec le travail, les activités sociales, les relations avec les autres, alors il est possible d’évoquer un trouble obsessionnel compulsif. Le temps passé à l’accomplissement des rituels est un indicateur de la gravité de la maladie. Les obsessions doivent être répétitives, persistantes, intrusives et causer une anxiété ou une détresse marquée, même en l’absence de l’objet ou de la situation redoutés. Les compulsions sont irrésistibles mais n’ont qu’une efficacité relative pour calmer l’anxiété.

Le délai entre l’apparition des troubles et le diagnostic est souvent long, car les personnes atteintes de TOC ont tendance à dissimuler les manifestations de leur maladie le plus longtemps possible. Elles aménagent leur vie pour garder leur compulsion invisible, même à leurs proches.

Test : Ai-je des TOC ?
    A. Avez-vous déjà été troublé par des idées qui reviennent sans cesse dans votre esprit et entraînent malaise ou anxiété, comme :
  • être souillé ou souiller ;
  • commettre une erreur ;
  • être scandaleux ;
  • provoquer un malheur.
    B. Vous sentez-vous obligé d’accomplir des actes, plusieurs fois de suite ou d’une manière très précise ? Par exemple :
  • laver plus que la normale ;
  • vérifier plus que la normale ;
  • ranger plus que la normale ;
  • accumuler ou ne rien jeter ;
  • compter intérieurement ;
  • être anormalement lent.
    C. Ces idées ou actes provoquent-ils chez vous une souffrance et vous font-ils perdre plus d’une heure par jour ?
  • Si vous avez répondu « oui » à au moins une proposition présente dans les questions A et B, ainsi qu’à la question C, il se peut que vous souffriez d’un TOC. Consultez un médecin qui seul pourra établir un diagnostic.
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster