Que faire en cas d'écharde ?

Mis à jour : Jeudi 22 avril 2021

SOMMAIRE Patient

Quand consulter le médecin ?

  • Dès les premiers signes d’infection (rougeur, douleur, chaleur).
  • Si vous n’arrivez pas à retirer l’écharde vous-même.
  • Si elle est trop grosse ou trop profondément enfoncée.
  • Si vous êtes diabétique et que l’écharde s’est enfoncée sous le pied.
  • En cas d’échardes multiples.
  • Si l’écharde est incrustée près d’un endroit délicat ou difficile à atteindre (visage, orifices naturels, par exemple).
  • Si vous n’êtes pas à jour dans les rappels de votre vaccination antitétanique.

Que fait le médecin ?

Après avoir désinfecté la zone, le médecin retire l’écharde à l’aide d’une pince ou d’un bistouri. Il désinfecte la plaie et pose éventuellement un pansement. Il s’assure également de la vaccination antitétanique du patient.

Quels sont les traitements en cas d’écharde ?

Le traitement d’une écharde consiste d’abord à nettoyer et désinfecter la plaie. Ensuite, retirez délicatement l’écharde avec une pince à écharde ou à épiler préalablement désinfectée à l’alcool ou à l’eau de Javel, en vous aidant d’une loupe si nécessaire. Soyez très minutieux pour ne pas la casser en deux et retirez-la dans le sens opposé à celui de sa pénétration. Désinfectez à nouveau la plaie, laissez-la à l’air libre ou posez un pansement.

Surveillez l’apparition des signes d’une éventuelle infection dans les jours qui suivent : rougeur, chaleur, douleur, gonflement.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster