Mise à jour : 14 septembre 2023

En cas d’échec des mesures hygiénodiététiques, le médecin peut prescrire un traitement médicamenteux par laxatifs. Les laxatifs ont pour objectif de faciliter le transit et l’émission des selles. Ils se différencient par leur mode d'action. L'usage prolongé de certains laxatifs est déconseillé.

Les différents types de laxatifs utilisés pour combattre la constipation chez l’adulte

Les experts recommandent de privilégier les laxatifs de lest et les laxatifs osmotiques. Ces deux types de laxatifs ont démontré leur efficacité et sont dénués de toxicité. Ils peuvent être utilisés après les mesures hygiénodiététiques et/ou en complément de celles-ci.

Les laxatifs de lest

Les laxatifs de lest modifient la consistance des selles en augmentant leur teneur en fibres et autres constituants non digestibles qui retiennent l’eau dans les selles. Ils produisent des selles plus volumineuses et plus molles. Leur effet débute habituellement 48 heures après la prise du laxatif.

Les laxatifs de lest sont constitués par deux types de substances : les fibres alimentaires et les mucilages.

  • Les fibres alimentaires sont les constituants cellulosiques et ligneux des aliments. Elles existent dans les légumes et, surtout, dans les enveloppes des « grains » de céréales (blé, orge…).
  • Les mucilages sont des substances d'origine biologique principalement extraites de graines (psyllium, ispaghul). Ils exposent à un risque d’obstruction de l’œsophage et de fécalome lorsque ces graines sont prises avec une quantité insuffisante d'eau.

Les laxatifs de lest peuvent être prescrits pendant la grossesse.

Il est recommandé de débuter le traitement à une posologie modérée et de l'augmenter graduellement sur plusieurs jours.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Décembre 2023
Légende
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les laxatifs osmotiques

Les laxatifs osmotiques ramollissent les selles par un appel d’eau dans l’intestin. Les selles sont évacuées plus facilement. Elles sont abondantes et molles. L'effet débute 24 à 48 heures après la prise du laxatif.

  • Le lactulose (DUPHALAC et génériques), le sorbitol (SORBITOL RICHARD et SORBITOL DELALANDE) et le lactitol (IMPORTAL) sont des substances qui ne sont ni digérées, ni absorbées par l'intestin. L'effet laxatif est dépendant de la dose ingérée. Ils peuvent entraîner des maux de ventre, un ballonnement, des flatulences.
  • Le macrogol ou polyéthylène glycol (FORLAX, TRANSIPEG) entraîne aussi un appel d'eau dans l'intestin et n’est pas absorbé. Il peut être prescrit chez la femme enceinte.
  • L’hydroxyde de magnésium (CHLORUMAGENE et MAGNESIE SAN PELLEGRINO) inhibe l'absorption d'eau et augmente le volume des selles.
Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Décembre 2023
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les laxatifs osmotiques ou des laxatifs de lest peuvent également être présents dans des produits de nutrition destinés à la prise en charge de la constipation (à titre d’exemple : DOSES O SON, DULCOSOFT, FIBRELINE, FORLIB, OPTIFIBRE).

Les laxatifs lubrifiants

Les laxatifs lubrifiants agissent en facilitant l’émission des selles à l’aide de corps « gras » (paraffine liquide). Leur utilisation prolongée peut réduire l'absorption de certaines vitamines (A, D, E, K). Certains laxatifs associent de la paraffine liquide à un laxatif de lest, un laxatif osmotique ou un laxatif stimulant.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Décembre 2023
Légende
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance
Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Décembre 2023
Légende
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les laxatifs stimulants

Les laxatifs stimulants augmentent la motricité de l’intestin. Le traitement par laxatifs stimulants doit toujours être bref (pas plus de 8 à 10 jours), car leur usage régulier peut entraîner :

  • une accoutumance avec un besoin régulier de laxatifs et la nécessité d'augmenter la posologie,
  • des troubles intestinaux graves,
  • une perte de sels minéraux, notamment de potassium, pouvant être à l'origine de troubles du rythme cardiaque graves

Ils sont déconseillés chez la femme enceinte.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Décembre 2023
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les laxatifs administrés par voie rectale

Les laxatifs administrés par voie rectale (aussi appelés laxatifs de contact) se présentent sous forme de suppositoire ou de microlavements. Ils provoquent l'expulsion des selles par stimulant la muqueuse rectale. Ils ne doivent pas être utilisés de façon prolongée, car ils risquent d'entraver le réflexe normal de contraction du rectum qui permet l'évacuation des selles

Il sont recommandés en première intention en cas de constipation d’origine rectale (ou constipation terminale qui se traduit par une sensation d'obstruction anale, d'évacuation incomplète, des efforts de poussée).

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Décembre 2023
Légende
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Quels sont les autres traitements disponibles pour traiter la constipation ?

La rééducation par des kinésithérapeutes spécialisés (rééducation périnéale par biofeedback) peut être proposée dans les cas de constipation terminale. Elle vise à rééduquer la motricité rectale. L’efficacité de cette rééducation dépend de différents facteurs tels que la motivation du patient.

L'association des suppositoires d'EDUCTYL avec le biofeedback est souvent recommandée.

L'injection de toxine botulinique peut également être proposée en cas de constipation d’origine rectale mais les modalités d'injection ne sont pas définies à l'heure actuelle.

Dans le cas d’un prolapsus, une approche chirurgicale peut être envisagée pour améliorer une constipation d'origine rectale. Deux solutions chirurgicales usuelles ont montré leur efficacité : la rectopexie (intervention qui fixe le rectum pour éviter qu'il ne descende) et l'intervention de STARR (ablation d'une partie de la paroi de la partie basse du rectum).

Le bénéfice des probiotiques dans le traitement constipation chronique n'est pas bien documenté. Leur utilisation ne peut être recommandée.

L’acupuncture, la médecine chinoise en général, les massages, les psychothérapies, ont aussi fait l'objet de quelques études, mais le niveau de preuves est le plus souvent très faible.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster