Jambes lourdes

Mis à jour : Jeudi 22 avril 2021

Les jambes lourdes et enflées sont le plus souvent le signe d’un mauvais retour du sang vers le cœur, voire d'un œdème (gonflement). Diverses causes en sont à l’origine, les unes sérieuses, d’autres plus banales. Les femmes sont les plus touchées par les problèmes de jambes lourdes qui rendent la marche parfois difficile. Cependant, des gestes simples et des traitements peuvent aider à résoudre le problème.

Les jambes lourdes, qu’est-ce que c’est ?

jambes lourdes

Dans la plupart des cas, les problèmes de jambes lourdes est dû au fait que les veines des jambes ne renvoient plus efficacement le sang vers le cœur. C’est ce qu’on appelle l’insuffisance veineuse, plus fréquente chez les femmes. Dans certains cas, les gonflements des jambes peuvent révéler des problèmes plus graves : troubles rénaux ou cardiaques, par exemple. Chez la femme enceinte, une insuffisance veineuse apparaît parfois qui se traduit par une sensation de jambes lourdes.

Quels sont les symptômes des jambes lourdes ?

La personne qui souffre de jambes lourdes et gonflées peut avoir des difficultés à se chausser, surtout le soir. Les jambes peuvent être douloureuses et la marche parfois difficile. Lorsque les gonflements sont liés à une rétention d’eau, ou œdème, la personne peut constater une augmentation de poids. Si une seule jambe est atteinte, un problème veineux localisé, ou phlébite, est à envisager. Dans ce cas, l’œdème est accompagné d’une douleur située profondément et d’une sensation de chaleur au niveau de la jambe. Il convient alors de consulter au plus vite.

Les problèmes de jambes lourdes sont plus intenses en fin de journée ou dans les jours qui précèdent les règles. Parfois, ils s'accompagnent de crampes, de démangeaisons, de fourmillements et de picotements (les impatiences), ou de télangiectasie, des réseaux de vaisseaux sanguins très fins sous la peau.

Quelles sont les complications éventuelles des jambes lourdes ?

Les jambes lourdes n’ont aucune gravité en soi. Mais elles peuvent gêner la marche de manière importante, notamment chez les sujets âgés à mobilité déjà réduite. Lorsque elles sont dues à un mauvais terrain veineux (varices), la peau risque de se fragiliser, des infections cutanées et sous-cutanées peuvent apparaître et un ulcère de la peau est susceptible de se former. On parle alors de maladie veineuse chronique.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster