Troubles du sommeil chez l’enfant

Mis à jour : Jeudi 10 Décembre 2020

Chez les enfants, les troubles du sommeil s’expriment essentiellement par des difficultés à s’endormir, des réveils nocturnes ou un réveil matinal précoce. Lorsqu’ils se répètent, ils provoquent une somnolence et une irritabilité dans la journée. Ils nuisent parfois au développement de l’enfant.

Le sommeil chez l’enfant et l’adolescent

sommeil enfant

Chez un enfant, insomnies ou somnolence dans la journée peuvent être un signe d’anxiété et doivent toujours faire l’objet d’une consultation médicale. Pendant la puberté, période de croissance intense, les adolescents ont besoin d’une heure de sommeil de plus que lorsqu’ils étaient plus jeunes. Pourtant, ils dorment souvent une heure de moins ! Les adolescents ont souvent des difficultés à se lever et une tendance à somnoler dans la journée, mais ils n’ont pas sommeil à l’heure où ils devraient aller se coucher. Il semblerait en effet que leur rythme de sommeil soit décalé (coucher et lever plus tardifs), mais l’origine de ce changement physiologique reste obscure.

Quelles sont les causes des troubles du sommeil de l'enfant ?

Les troubles du sommeil sont assez fréquents chez l'enfant : ils concernent 20 à 30 % des enfants de moins de 6 ans, 10 % des 6 à 12 ans, et 15 à 20 % des adolescents. Ils peuvent être dus à :

  • des infections du nez, de la gorge ou des oreilles, ou des troubles digestifs ;
  • un non-respect du rythme naturel de l’enfant ou une irrégularité des horaires de coucher et de lever ;
  • une chambre inconfortable, un changement de lieu ou le non-respect des rituels du coucher ;
  • des difficultés familiales ou scolaires.

Quels sont les symptômes des troubles du sommeil de l'enfant ?

Chez les enfants, les troubles du sommeil s’expriment par des difficultés à s’endormir, des réveils nocturnes ou un réveil matinal précoce. Ils provoquent une somnolence et une irritabilité dans la journée. Ils nuisent parfois au développement de l’enfant. Chez l’enfant, les troubles du sommeil peuvent être un signe d'anxiété et doivent toujours faire l’objet d’une consultation médicale. Si le problème persiste plus d’une semaine, n’attendez pas d’être, vous et votre enfant, épuisés et à bout de force pour consulter votre pédiatre.

Les commentaires sont momentanément désactivés

La publication de commentaires est indisponible.

Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster