Hyperactivité et trouble de l’attention chez l’enfant

Mis à jour : Jeudi 02 Décembre 2021

SOMMAIRE Patient

VIDAL Reco associée

Ces dernières années, les magazines ont consacré de nombreux articles aux enfants dits hyperactifs. Pourtant, il faut distinguer les enfants qui traversent des périodes d’hyperactivité de courte durée (par exemple lors de problèmes familiaux) de ceux qui en souffrent durablement et dont l’hyperactivité perturbe fortement la vie familiale.

Quand parle-t-on de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ?

enfant actif

Chez un enfant, lorsqu’on observe une hyperactivité associée à de grandes difficultés à rester attentif, et ce de manière durable, on parle de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, également appelé trouble de l’hyperactivité avec déficit de l’attention, ou TDAH. Les causes de ce trouble sont mal connues. On retrouve fréquemment des difficultés familiales à l’origine de problèmes psychologiques, mais ce n’est pas toujours le cas. Des difficultés à la naissance ou des facteurs génétiques pourraient être en cause.

Dans tous les cas, une évaluation psychologique de l’enfant est faite pour essayer d’identifier une cause, ou des facteurs aggravants.

Quels sont les symptômes d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité chez un enfant ?

Un enfant qui souffre de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité est constamment agité et ne tient pas en place. Il agit impulsivement, souvent sans raison apparente. Il n’arrive pas à se concentrer plus de quelques minutes, même sur ses jouets. Il s’énerve facilement s’il n’arrive pas à accomplir une tâche. Il n’est pas attentif en classe, perturbe ses camarades et ne peut se soumettre à la discipline commune. Il est hyperémotif et montre souvent des sautes d’humeur ou des crises de colère. Son sommeil est irrégulier et de courte durée.

Un enfant véritablement hyperactif présente des symptômes qui dépassent la simple vivacité et qui sont, à la longue, extrêmement difficiles à supporter pour son entourage. Ces symptômes peuvent entraîner un véritable rejet de l’enfant par son environnement scolaire, voire familial.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster