Diagnostic de la leucémie lymphoïde chronique

Mis à jour : Jeudi 15 avril 2021

Comment diagnostique-t-on la leucémie lymphoïde chronique ?

Dans la grande majorité des cas, la découverte d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC) est faite fortuitement à la suite des résultats d’une prise de sang demandée pour une autre raison.

Lorsque le nombre de lymphocytes B est anormalement élevé (supérieur à 5 000 par mm3 de sang) pendant plus de trois mois chez un patient adulte, le médecin suspecte systématiquement une LLC. Un examen clinique est pratiqué pour rechercher de gros ganglions ou un gonflement de la rate ou, plus rarement, du foie. Pour confirmer le diagnostic, un immunophénotypage à partir d’un prélèvement sanguin est prescrit. Cet examen consiste à décompter les lymphocytes B et détecter des marqueurs, des protéines présentes à la surface des lymphocytes B, confirmant la transformation des lymphocytes B en cellules anormales caractéristiques de la LLC.

Parfois, il arrive que le patient présente les signes d’une leucémie lymphoïde chronique (des ganglions et une rate enflés) avec un taux sanguin de lymphocytes B élevé mais inférieur à 4 000 par mm3 de sang. Dans ce cas, on parle de « lymphome lymphocytique » dont la prise en charge médicale est identique à celle de la LLC.

D’autres examens complémentaires peuvent être prescrits selon les symptômes observés.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster