Mise à jour : 19 mars 2024
Publicité

Les hernies discales provoquent des douleurs au niveau du bas du dos, des jambes, des épaules ou des bras. Leur traitement repose sur le soulagement de la douleur et de l'inflammation. La chirurgie n'est que rarement nécessaire. Des mesures d'hygiène de vie doivent être mises en place et suivies scrupuleusement pour éviter les récidives et l'apparition de douleurs chroniques.

Qu'est-ce qu'une hernie discale ?

douleur au dos

Les hernies discales sont des saillies des disques intervertébraux, qui se forment lorsque ces disques sont soumis à une pression trop élevée. Une hernie peut ne provoquer aucun symptôme, mais elle est le plus souvent à l’origine d’une douleur dorsale (lumbago) ou des membres (sciatique, cruralgie, névralgie cervico-brachiale) lorsqu’elle comprime une racine nerveuse qui sort de la colonne vertébrale. Elles guérissent le plus souvent spontanément en quelques semaines.

Comment surviennent les hernies discales ?

On parle de hernie discale lorsqu’une partie d’un disque intervertébral (voir encadré ci-dessous) fait saillie dans le canal où passe la racine d’un nerf issu de la moelle épinière. Cette saillie est due à une fissure ou une rupture de l’enveloppe fibreuse du disque. Elle comprime la racine nerveuse qui passe à proximité et entraîne des douleurs.

Le plus souvent, le disque intervertébral fait saillie de manière intermittente et les symptômes sont passagers (c’est un « épisode aigu »). Dans certains cas, la saillie devient permanente et on parle alors de hernie discale chronique.

Dans 90 % de cas, les hernies discales surviennent au niveau des vertèbres lombaires (en particulier entre la 4e et la 5e vertèbres lombaires, ou entre la 5e lombaire et la 1e vertèbre du sacrum) et les symptômes concernent le bas du dos et/ou une jambe (lumbago et douleur sciatique). En effet, ce sont les disques situés entre les vertèbres du bas du dos qui sont soumis aux plus fortes pressions.

Dans 8 % des cas, la hernie discale survient au niveau des vertèbres cervicales (entre la 5e et la 6e, ou entre la 6e et la 7e) et provoque des douleurs dans une épaule et un bras ("névralgie cervico-brachiale"). Les hernies discales au niveau du thorax sont rares.

Le mécanisme de survenue d’une hernie discale
La colonne vertébrale est constituée de vertèbres séparées par des disques souples, les disques intervertébraux. Chaque disque se compose d’une enveloppe fibreuse contenant un cœur pulpeux (le « nucleus pulposus »). Ces disques souples mais résistants, riches en eau, assurent l’amortissement des chocs et la souplesse de la colonne vertébrale.
La partie frontale des disques (celle qui est disposée vers l’avant du corps) est en contact avec le canal où passe la moelle épinière et les racines des nerfs qui en sortent. Selon leur position sur la moelle épinière, ces nerfs innervent la tête, le cou, les bras, le torse, le ventre, le bassin et les jambes.
coupe vertèbre hernie discale

Quelles sont les personnes à risque d'hernie discale ?

Certaines personnes sont davantage exposées au risque de souffrir de hernie discale :

  • les personnes dont l’activité professionnelle les expose à des efforts répétés au niveau de la colonne vertébrale (port de charges, travail nécessitant de se baisser fréquemment, etc.) ou celles qui passent des heures à conduire (commerciaux, routiers, etc.).
  • les athlètes dont les disques sont soumis à des pressions intenses et répétées, parfois de manière asymétrique.
  • les personnes sédentaires dont le dos et les abdominaux ne sont pas assez musclés.
  • les personnes de grande taille ou celles qui ont une mauvaise posture (dos courbé).
  • les femmes enceintes.
  • les personnes qui ont une prédisposition familiale.
  • les personnes obèses.
  • les fumeurs.

SantéBD, Hernie discale

Les bandes dessinées SantéBD expliquent comment prendre soin de sa santé et facilitent la préparation des rendez-vous médicaux.

Consultez les BD sur le site santebd.org :

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster