Les causes de douleurs musculaires

Mis à jour : Vendredi 10 Décembre 2021

Quelles sont les causes des courbatures ?

Les courbatures sont dues à de minuscules fissures des fibres musculaires, à la suite d’un surcroît d’effort. Elles peuvent également être provoquées par une infection virale ou par la prise de certains médicaments (par exemple les interférons).

Quelles sont les causes des crampes ?

Les crampes surviennent plus fréquemment après un effort physique intense ou longuement soutenu, ou à la suite d’une forte transpiration. Le risque de crampe augmente suivant plusieurs facteurs : la déshydratation par exemple, le surentraînement, le manque d’échauffement préalable ou un échauffement trop rapide, un faux mouvement, une compression des muscles, etc. Elles apparaissent plus fréquemment par temps froid. On connaît mal l’origine des crampes nocturnes du mollet et la raison pour laquelle elles surviennent de préférence la nuit ; il est possible que l’on puisse l’imputer à un manque d’eau ou de sels minéraux. Si ces crampes peuvent se manifester chez des personnes en parfaite santé, elles affectent aussi des patients atteints, par exemple, de diabète, d’insuffisance rénale, de troubles circulatoires ou de certaines maladies psychiques. Certains médicaments (des diurétiques ou des médicaments contre le cholestérol notamment) favorisent l’apparition de crampes.

Douleurs musculaires : et si c’était votre traitement contre le cholestérol
Des douleurs ou des crampes musculaires, et plus rarement une atteinte des tendons, ont été observés chez les patients traités avec des hypolipidémiants de la famille des statines. Ces douleurs et crampes peuvent être d’intensité très variable et sont souvent supportables. Elles sont diffuses ou localisées au niveau des jambes (par exemple en marchant) ou des bras. Si au cours d’un traitement hypocholestérolémiant, vous ressentez des douleurs musculaires dont vous ne pouvez pas identifier la cause, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Ces contractions musculaires douloureuses peuvent exceptionnellement être graves. Les hypolipidémiants de la famille des fibrates peuvent également être responsables d’atteintes musculaires.
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
MV2018 Il y a 4 mois 0 commentaire associé

Cause des crampes nocturnes mal connue ?
Quand je fais un effort musculaire assez intense dans la journée et que le soir en rentrant je mange du sucre sous forme de chocolat, de confiture ou de surcreries, la survenue de crampes dans les jambes pendant la nuit suivante est garantie à tous les coups pour ce qui me concerne. Dans de tels cas, les crampes sont d'autant plus douloureuses et longues pendant la nuit que l'effort musculaire et la prise de sucre ont été importants. Le muscle se met à trembler juste avant le déclenchement de la crampe, jambe repliée. Je précise que je ne suis pas diabétique.
Ayant fait depuis longtemps le lien entre les deux, je m'applique donc une règle d'hygiène qui est  : jamais de sucre le soir après une activité physique intense dans la journée. Sinon la sanction est automatique et très douloureuse la nuit.

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Philuce Il y a 4 mois 0 commentaire associé

Effectivement, après divers essais j'ai été obligée d'arrêter tant les statines que les fibrates.

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster