LA GREFFE RÉNALE : C’EST QUOI ?

1. La meilleure option thérapeutique à envisager dès l’annonce d'une insuffisance rénale chronique progressive ou avancée

L’annonce du diagnostic d’une insuffisance rénale chronique s’accompagne d’une information sur l’évolution de la maladie et les différents traitements dits « de suppléance » pour pallier la perte de fonction des reins. Les deux traitements de suppléance possibles sont la dialyse et la greffe rénale ; ces traitements peuvent se succéder et s’alterner dans le temps (6).

La dialyse

Elle assure de manière incomplète une des fonctions des reins en débarrassant le sang des déchets et de l’eau accumulés en excès dans l’organisme (1).

Contraignante, la dialyse comprend plusieurs séances chaque semaine (trois demi-journées) et s’accompagne d’un régime alimentaire strict (limité en apports d’eau et en sel). Elle peut durer toute la vie ou être interrompue grâce à une greffe de rein (1).

La greffe rénale (ou transplantation rénale)

Il s’agit du meilleur traitement de l’insuffisance rénale chronique terminale car le rein greffé permet d’assurer toutes les fonctions du rein (1).

La greffe rénale est privilégiée et recommandée pour plusieurs raisons (1) :

  • La greffe rénale améliore à la fois l’espérance de vie et la qualité de vie de la personne qui reçoit le rein ;
  • Les contraintes de la dialyse disparaissent ;
  • Les voyages mais aussi les grossesses sont facilités ;
  • Le coût d’une greffe est moindre par rapport à la dialyse.

Au stade « terminal » de l’insuffisance rénale, plus une greffe rénale est réalisée tôt, plus les chances de succès sont grandes(1).

La greffe rénale peut avoir lieu (6) :

  • Avant même que le patient n'ait été dialysé (c'est en général le cas pour la greffe rénale à partir d’un donneur vivant) ;
  • Lorsque le patient est en dialyse depuis un certain temps ;
  • Lorsque le patient est porteur d'un greffon rénal qui ne fonctionne plus assez bien.

2. Le rein greffé peut provenir d’un donneur décédé ou d’un donneur vivant

Le rein greffé peut provenir (1) :

  • D’un donneur décédé : c’est aujourd’hui la greffe la plus développée ;
  • D’un donneur vivant : il est en effet possible de vivre avec un seul rein. Une personne volontaire et en bonne santé peut donner un rein à un proche dans les conditions définies par la loi. Ce type de greffe se développe progressivement et présente de nombreux bénéfices pour le receveur.
RÉFÉRENCES :
  • 1.Agence de la Biomédecine. Brochure greffe rénale à partir de donneur vivant. Disponible sur : https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/1dbq004_150x210_broch_20p_dvi_rein_gp_e3.pdf (dernière consultation : novembre 2022).
  • 6.Ameli.fr. Greffe rénale (transplantation rénale) et dialyse. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-renale-chronique/greffe-renale-et-dialyse (mise à jour : 24 janvier 2022, dernière consultation : novembre 2022).
Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster