Les rappels de lots intervenus entre le 3 et le 9 février 2012

Par DAVID PAITRAUD

Date de publication : 13 Février 2012

Les rappels de lots intervenus entre le 3 et le 9 février 2012 A la demande de l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), le laboratoire LFB Biomédicaments a procédé par mesure de précaution au rappel des lots des médicaments dérivés du sang (MDS) suivants : Ces médicaments sont issus du plasma d'un donneur de sang ayant développé un cas probable de maladie de Creutzfeldt-Jakob sous sa forme sporadique.
Aucun cas de transmission de la forme sporadique de la maladie de Creutzfeldt-Jakob par les MDS n'a été rapporté.
En outre, les procédés de fabrication des MDS comportent des étapes considérées comme efficaces pour l'élimination des prions. Ce rappel n'appelle pas à une information nominative des patients ayant reçu les produits des lots concernés par le rappel.
Les médicaments des lots concernés dans cette liste et qui auraient fait l'objet d'une rétrocession sont également concernés par ce rappel. Dans ce cas, une information spécifique sur le motif du rappel pourra être apportée aux patients actuellement détenteurs de ces produits.

Médicaments

Les rappels de lots intervenus entre le 3 et le 9 février 2012 A la demande de l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), le laboratoire LFB Biomédicaments a procédé par mesure de précaution au rappel des lots des médicaments dérivés du sang (MDS) suivants : Ces médicaments sont issus du plasma d'un donneur de sang ayant développé un cas probable de maladie de Creutzfeldt-Jakob sous sa forme sporadique.
Aucun cas de transmission de la forme sporadique de la maladie de Creutzfeldt-Jakob par les MDS n'a été rapporté.
En outre, les procédés de fabrication des MDS comportent des étapes considérées comme efficaces pour l'élimination des prions. Ce rappel n'appelle pas à une information nominative des patients ayant reçu les produits des lots concernés par le rappel.
Les médicaments des lots concernés dans cette liste et qui auraient fait l'objet d'une rétrocession sont également concernés par ce rappel. Dans ce cas, une information spécifique sur le motif du rappel pourra être apportée aux patients actuellement détenteurs de ces produits.
Par ailleurs, le laboratoire MSD France, en accord avec l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), a procédé au retrait des lots 1011 (péremption 12/2012) et 1016 (péremption 04/2013) de DIPROSTENE suspension injectable en seringue préremplie (bétaméthasone), suite à la découverte d'impuretés provenant du joint d'un piston dans une seringue.

Pour en savoir plus...

Consultez les monographies VIDAL :

Consultez les VIDAL Recos :

Sources : AFSSAPS