Comment améliorer la couverture vaccinale des adolescents contre les papillomavirus ?

Par MIGLIANI RENé

Date de publication : 03 Février 2020

Mesvaccins.net

Le Plan d'action mondial pour les vaccins, approuvé par l'Assemblée mondiale de la Santé en mai 2012, a pour mission d'améliorer la santé en étendant les avantages de la vaccination à tous les individus, quel que soit l'endroit où ils sont nés, qui ils sont et où ils vivent d'ici à 2020 et au-delà (1). Un des objectifs stratégiques de ce plan précisait que des efforts de recherche et développement étaient nécessaires, en particulier sur la vaccination des adolescents, dont la couverture vaccinale reste insuffisante. C'est pour cette raison qu'une revue Cochrane a été réalisée d'octobre 2018 à mai 2019 afin d'évaluer les effets des interventions visant à améliorer la vaccination contre les papillomavirus des adolescents (2).

Les auteurs ont mis en commun (méta-analyse) les résultats de 16 études sur ce sujet, dont 12 réalisées aux États-Unis, en évaluant le niveau de preuve par la méthode GRADE (3). Les interventions évaluées (éducation sanitaire, incitations financières, vaccination obligatoire et distribution de vaccins en milieu scolaire) concernaient les adolescents, garçons ou filles, les parents et les prestataires.

Les résultats montrent que la plupart des données disponibles sur les études sélectionnées étaient d'un niveau de preuve faible à modéré, excepté pour une intervention : l'éducation sanitaire associée à la vaccination, qui améliore l'adhésion à la vaccination contre les papillomavirus humains par rapport à la vaccination seule (Risque Relatif [RR] = 1,43, significatif ; 3 études, 1 054 participants ; niveaux de preuve forts).

Les auteurs, dans leurs recommandations, déclarent qu'il est essentiel de comprendre les facteurs qui influencent l'hésitation, l'acceptation et la demande de vaccination des adolescents dans différents contextes. C'est le sujet d'une synthèse Cochrane qualitative actuellement en cours, qui pourrait aider à expliquer pourquoi et comment certaines interventions ont été plus efficaces que d'autres pour augmenter la couverture vaccinale des adolescents contre les papillomavirus humains.

Références

  1. Organisation mondiale de la santé. Plan d'action mondial pour les vaccins 2011-2020. 2013.
  2. Abdullahi LH et al. Improving vaccination uptake among adolescents. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020, Issue 1. Art. No.: CD011895. DOI: 10.1002/14651858.
  3. Marchand-Am S et al. Des niveaux de preuve aux recommandations. Rapport de la société de Pneumologie de Langue Française. Rev Mal Respir 2008;25:1081-9.
En partenariat avec http://www.mesvaccins.net/

Carnet de vaccination électronique