Sécurité routière : impact des médicaments sur la conduite automobile

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 509 lecteurs



L'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) publie les résultats d'une étude visant à évaluer l'impact de la consommation de médicaments sur le risque d'accident de la route.
Cette étude a été réalisée en partenariat avec l'Assurance maladie, l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et l'Inrets (Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité).

Les résultats montrent :
  • que la prise de médicaments comportant un pictogramme de niveau 2 (de couleur orange) ou de niveau 3 (de couleur rouge) est associée à une augmentation significative du risque d'être responsable d'un accident,
  • que ce risque augmente avec le nombre de ces médicaments potentiellement dangereux consommés,
  • que la proportion d'accidents de la route qui leur est attribuable est estimée à environ 3 %.

Le risque principal provient donc des médicaments de niveau 2 et de niveau 3, c'est-à-dire essentiellement des anxiolytiques, des hypnotiques, des antiépileptiques et des antidépresseurs.

En conclusion, l'Afssaps souligne la nécessité d'informer les patients prenant ce type de médicaments afin qu'ils respectent les messages de bon usage qui accompagnent les pictogrammes correspondants.

Sources : Inserm, AFSSAPS

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News