LUCENTIS , nouveau schéma posologique dans le traitement de la DMLA néovasculaire

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 816 lecteurs


Le nouveau schéma posologique de LUCENTIS 10 mg/ml solution injectable dans le traitement de la forme néovasculaire (humide) de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est le suivant :
  • la dose recommandée de LUCENTIS est maintenue à 0,5 mg, administrée 1 fois par mois en injection intravitréenne unique. Cette dose correspond à un volume d'injection de 0,05 ml ;
  • le traitement est administré 1 fois par mois et poursuivi jusqu'à ce que l'acuité visuelle maximale soit atteinte, c'est-à-dire jusqu'à ce que l'acuité visuelle du patient soit stable lors de 3 évaluations mensuelles consécutives effectuées au cours du traitement par le ranibizumab ;
  • par la suite, l'acuité visuelle doit être contrôlée 1 fois par mois ;
  • en cas de nouvelle baisse de l'acuité visuelle due à la DMLA néovasculaire constatée lors d'un contrôle, le traitement doit être réinstauré. Des injections mensuelles doivent alors être réalisées jusqu à ce que l'acuité visuelle soit à nouveau stable lors de 3 évaluations mensuelles consécutives (ceci impliquant un minimum de 2 injections).
L'intervalle entre 2 doses ne doit pas être inférieur à 1 mois.
Le nouveau schéma posologique de LUCENTIS 10 mg/ml solution injectable dans le traitement de la forme néovasculaire (humide) de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est le suivant :
  • la dose recommandée de LUCENTIS est maintenue à 0,5 mg, administrée 1 fois par mois en injection intravitréenne unique. Cette dose correspond à un volume d'injection de 0,05 ml ;
  • le traitement est administré 1 fois par mois et poursuivi jusqu'à ce que l'acuité visuelle maximale soit atteinte, c'est-à-dire jusqu'à ce que l'acuité visuelle du patient soit stable lors de 3 évaluations mensuelles consécutives effectuées au cours du traitement par le ranibizumab ;
  • par la suite, l'acuité visuelle doit être contrôlée 1 fois par mois ;
  • en cas de nouvelle baisse de l'acuité visuelle due à la DMLA néovasculaire constatée lors d'un contrôle, le traitement doit être réinstauré. Des injections mensuelles doivent alors être réalisées jusqu à ce que l'acuité visuelle soit à nouveau stable lors de 3 évaluations mensuelles consécutives (ceci impliquant un minimum de 2 injections).
L'intervalle entre 2 doses ne doit pas être inférieur à 1 mois.

Pour mémoire :
LUCENTIS est indiqué chez l'adulte dans le traitement :
  • de la forme néovasculaire (humide) de la DMLA ;
  • de la baisse visuelle due à l'oedème maculaire diabétique (OMD) ;
  • de la baisse visuelle due à l'oedème maculaire secondaire à une occlusion de branche veineuse rétinienne (OBVR) ou de la veine centrale de la rétine (OVCR).
LUCENTIS est un médicament d'exception dont la prescription doit être conforme à la fiche d'information thérapeutique.

Sources : Laboratoire Novartis, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-12-05

Archives des Vidal News