RETACRIT solution injectable en seringue préremplie, extension de prise en charge des indications

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1252 lecteurs


Le remboursement de RETACRIT solution injectable en seringue préremplie est étendu à l'indication suivante : RETACRIT peut être utilisé pour réduire l'exposition aux transfusions de sang homologue chez les patients adultes, sans carence martiale, devant subir une intervention chirurgicale orthopédique majeure programmée et présentant un risque présumé important de complications transfusionnelles. 
L'utilisation devra être réservée aux patients ayant une anémie modérée (par exemple, Hb de 10-13 g/dl), qui n'ont pas accès à un programme de prélèvement autologue différé, et chez lesquels on s'attend à des pertes de sang de 900 à 1 800 ml.
Le remboursement de RETACRIT solution injectable en seringue préremplie est étendu à l'indication suivante : RETACRIT peut être utilisé pour réduire l'exposition aux transfusions de sang homologue chez les patients adultes, sans carence martiale, devant subir une intervention chirurgicale orthopédique majeure programmée et présentant un risque présumé important de complications transfusionnelles.
L'utilisation devra être réservée aux patients ayant une anémie modérée (par exemple, Hb de 10-13 g/dl), qui n'ont pas accès à un programme de prélèvement autologue différé, et chez lesquels on s'attend à des pertes de sang de 900 à 1 800 ml.

Pour mémoire :
RETACRIT est un médicament biosimilaire d'EPREX (époétine alfa).
Il est soumis à prescription initiale hospitalière annuelle ; la prescription initiale par un médecin exerçant dans un service de dialyse à domicile est également autorisée.
RETACRIT solution injectable en seringue préremplie est également indiqué et remboursé dans les indications suivantes :
  • traitement de l'anémie secondaire à une insuffisance rénale chronique chez les enfants et les patients adultes hémodialysés et les patients adultes en dialyse péritonéale ;
  • traitement de l'anémie sévère d'origine rénale accompagnée de symptômes cliniques chez les patients adultes insuffisants rénaux non encore dialysés ;
  • traitement de l'anémie et réduction des besoins transfusionnels chez les patients adultes traités par chimiothérapie pour des tumeurs solides, lymphome malin ou myélome multiple, et à risque de transfusion tel qu évalué par l'état général du patient (par exemple, statut cardiovasculaire, anémie préexistante au début de la chimiothérapie) ; RETACRIT peut être utilisé pour augmenter la production de sang autologue des patients inclus dans un programme prétransfusion. Son utilisation pour cette indication doit être pesée contre le risque observé d'événements thromboemboliques.
Le traitement ne doit être administré qu aux patients souffrant d'anémie modérée (absence de carence en fer), si les procédures d'économie de sang ne sont pas disponibles ou insuffisantes lorsque l'intervention chirurgicale majeure programmée requiert un volume élevé de sang (4 unités ou plus de sang pour les femmes et 5 unités ou plus pour les hommes).

RETACRIT est remboursable à 65 % selon la procédure des médicaments d'exception (prescription en conformité avec la fiche d'information thérapeutique).

Sources : J.O. (Journal Officiel), EMA (European Medicines Agency)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-12-05

Archives des Vidal News