TILLHEPO : nouvelle spécialité à base d'acide ursodésoxycholique

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1740 lecteurs


TILLHEPO est une nouvelle spécialité à base d'acide ursodésoxycholique, indiquée chez l'adulte
pour la dissolution des calculs biliaires à cholestérol dans la vésicule biliaire et pour la cholangite biliaire primitive stades I à III. Chez l'enfant de 6 ans à 18 ans, TILLHEPO est indiqué pour traiter les troubles hépatobiliaires associés à la mucoviscidose. 

Eurogénérique d'une spécialité commercialisée en Allemagne, TILLHEPO n'est pas substituable aux autres spécialités à base d'acide ursodésoxycholique commercialisées en France, avec lesquelles l'équivalence de dose n'a pas été démontrée. 

Présenté sous forme de gélule, il est disponible sous 2 dosages, à 250 et 500 mg. 
La posologie est définie en fonction de la population ciblée (enfant ou adulte), de l'indication thérapeutique et du poids du patient. 
Une surveillance médicale doit être mise en place pendant le traitement. 

TILLHEPO est remboursable à 65 % et agréé aux collectivités. Son prix public (hors honoraires de dispensation) s’élève, selon les dosages, à 33,62 euros (100 gélules à 250 mg) et à 63,40 euros (100 gélules à 500 mg).
Représentation anatomique en 3D de la vésicule biliaire (illustration).

Représentation anatomique en 3D de la vésicule biliaire (illustration).


Une nouvelle spécialité à base d'acide ursodésoxycholique est désormais commercialisée en France sous le nom de TILLHEPO gélule (cf. Encadré 1). 
Deux dosages sont proposés, à 250 mg et 500 mg. 

 
Encadré 1 - Indications thérapeutiques de TILLHEPO
Chez les adultes :
  • la dissolution des calculs biliaires à cholestérol dans la vésicule biliaire. Les calculs biliaires doivent être radio-transparents et avoir un diamètre inférieur à 15 mm. La vésicule biliaire doit être fonctionnelle malgré le ou les calculs biliaires (cf. VIDAL Reco "Lithiase biliaire") ;
  • cholangite biliaire primitive (CBP, anciennement appelée cirrhose biliaire primitive) stades I à III.
En population pédiatrique :
  • trouble hépatobiliaire associé à la mucoviscidose chez les enfants et les adolescents âgés de 6 ans à moins de 18 ans.

État des lieux sur l'acide ursodésoxycholique en France
TILLHEPO est un eurogénérique de la spécialité allemande URSOFALK gélule, non commercialisée en France [disponible en forme suspension buvable 50 mg/mL et 250 mg/5 mL par le biais d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU) nominative].
La bioéquivalence entre TILLHEPO (dosage à 250 mg) et sa spécialité de référence a été démontrée par une étude pharmacocinétique. 

En France, des spécialités d'acide ursodésoxycholique sont déjà commercialisés (cf. Encadré 2). 
Cependant, aucune étude de bioéquivalence entre TILLHEPO et les spécialités ayant une autorisation de mise sur le marché (AMM) française n'a été menée. Il n'y a donc pas d'équivalence de dose entre ces spécialités, malgré des indications similaires. 
 
Encadré 2 - Spécialités d'acide ursodésoxycholique commercialisées en France - AMM nationale

En tant qu'eurogénérique, TILLHEPO n'est pas éligible à l'inscription au répertoire des génériques dans le groupe DELURSAN. En pratique, il ne peut pas être délivré par substitution à une autre spécialité d'acide ursodésoxycholique. 

TILLHEPO en pratique
Les doses et le schéma posologique sont ajustés en fonction : 
  • du poids du patient,
  • de l'indication thérapeutique (cf. Tableaux I et II),
  • de la population traitée, adulte ou pédiatrique (cf. Tableau III).
Dans tous les cas, la gélule de TILLHEPO doit être avalée entière, avec de l'eau.
Pour les personnes qui ont du mal à avaler les gélules, une autre forme galénique doit être envisagée. 

 
Tableau I - Posologie de TILLHEPO pour la dissolution des calculs biliaires 
Poids corporel (kg) Dose quotidienne (le soir)
50 – 62 500 mg (2 gélules 250 mg ou 1 gélule de 500 mg)
63 – 85 750 mg (1 gélules de 500 mg + 1 gélule 250 mg)
86 – 120 1000 mg (4 gélules 250 mg ou 2 gélules 500 mg)
À retenir : 
  • Dose habituelle : 8 à 12 mg/kg/jour
  • Prise de la gélule le soir
  • Durée : 6 à 24 mois 
  • Réévaluation du traitement tous les 6 mois (sur la base d'une échographie ou radiographie)

Tableau II - Posologie de TILLHEPO pour le traitement symptomatique de la cholangite biliaire primitive (CBP)
Poids corporel
(kg)
Dose quotidienne (mg/kg/jour) Dose pour les 3 premiers mois (mg) Dose après les 3 premiers mois (mg)
Matin Midi Soir Soir (1 fois par jour)
47-62 12-16 250 mg 250 mg 250 mg 750 mg
63-78 13-16 250 mg 250 mg 500 mg 1 000 mg
79-93 13-16 250 mg 500 mg 500 mg 1 250 mg
94-109 14-16 500 mg 500 mg 500 mg 1 500 mg
> 110   500 mg 500 mg 750 mg 1 750 mg
À retenir :
  • Dose recommandée : 12 à 16 mg/kg/jour
  • Schéma en 2 temps : doses fractionnées les 3 premiers mois, puis prise unique après 3 mois
 
Tableau III - Posologie de TILLHEPO chez les enfants et adolescents atteints de mucoviscidose (âgés de 6 ans à moins de 18 ans)
Poids corporel (kg) Dose quotidienne
(mg/kg/jour)
Dose (mg)
Matin Midi Soir
20-29 17-25 250 mg -- 250 mg
30-39 19-25 250 mg 250 mg 250 mg
40-49 20-25 250 mg 250 mg 500 mg
50-59 21-25 250 mg 500 mg 500 mg
60-69 22-25 500 mg 500 mg 500 mg
70-79 22-25 500 mg 500 mg 750 mg
80-89 22-25 500 mg 750 mg 750 mg
90-99 23-25 750 mg 750 mg 750 mg
100-109 23-25 750 mg 750 mg 1 000 mg
> 110   750 mg 1 000 mg 1 000 mg
À retenir : 
  • Dose recommandée : 20 mg/kg/jour en 2 à 3 prises (jusqu'à 30 mg/kg/jour si nécessaire)

Surveillance des patients sous TILLHEPO
Les patients sous TILLHEPO doivent bénéficier d'une surveillance médicale portant sur la fonction hépatique (ASAT, ALAT et gamma-GT) :
  • surveillance toutes les 4 semaines pendant les 3 premiers mois,
  • puis tous les 3 mois.
En cas d'utilisation de TILLHEPO pour la dissolution de calculs biliaires à cholestérol, un contrôle de la vésicule biliaire (par cholécystographie orale) est recommandé 6 à 10 mois après le début du traitement.

Pour aller plus loin 

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence - TILLHEPO (HAS, 5 février 2020)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News