L'Académie de médecine et les pédiatres recommandent de renforcer la vaccination contre la grippe et les infections à rotavirus

Par HOMMEL CHRISTOPHE -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 347 lecteurs


Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

L'Acad?mie nationale de M?decine a publi? le 13 mai 2020 un avis concernant la vaccination antigrippale dans le contexte de la pand?mie de covid 19, celle-ci ayant ?clips? le sujet de la grippe saisonni?re, pourtant responsable de plusieurs milliers de d?c?s chaque ann?e.

Pour la prochaine saison grippale, l'Organisation mondiale de la sant? a anticip? la circulation de nouveaux virus de la grippe qui pourraient entrainer une ?pid?mie importante, justifiant l'int?gration dans les prochains vaccins destin?s ? l'Europe des antig?nes de trois nouveaux virus (ci-dessous en gras), parmi les quatre virus repr?sent?s dans ces vaccins :

  • A(H1N1)pdm 09 : A/Guangdong-Maonan/SWL1536/2019 ;
  • A(H3N2) : A/Hong Kong/2671/2019 ;
  • B (lign?e Victoria) : B/Washington/02/2019 ;
  • B (lign?e Yamagata) : B/Phuket/3073/2013 (inchang? par rapport au vaccin 2019-2020).

Des explications sur la nomenclature des virus de la grippe sont disponibles ici.

Selon l'Acad?mie nationale de m?decine, les incertitudes sur la survenue d'une deuxi?me vague de l'?pid?mie de covid 19 et sur l'ampleur de la prochaine grippe saisonni?re doivent faire envisager le sc?nario catastrophique dans lequel la conjonction des deux ?pid?mies entra?nerait un engorgement des services de r?animation et un nouveau pic de surmortalit?, en particulier dans les maisons de retraite. Cette ?ventualit? impose de compl?ter la couverture vaccinale contre la grippe, qui peine ? d?passer les 50 %, mais aussi d'?largir cette protection ? toute personne pr?sentant des facteurs de risque d'?volution grave en cas d'infection par un virus grippal ou par le SARS-CoV-2. L'Acad?mie nationale de m?decine estime qu'il est donc urgent de mettre en oeuvre un renforcement du calendrier vaccinal lors du prochain lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonni?re, et d?s maintenant pour les d?partements et les territoires d'Outre-mer de l'h?misph?re Sud.

Plus particuli?rement, l'Acad?mie nationale de m?decine recommande :?

  1. d'initier une campagne d'information de grande ampleur ? grippe et covid 19 ? pour sensibiliser la population aux risques d'une co-?pid?mie ;?
  2. d'associer la vaccination antigrippale et la vaccination antipneumococcique chez les personnes ?g?es de plus de 65 ans, en raison de la gravit? des infections invasives ? pneumocoque sur ce terrain ;?
  3. de rendre obligatoire la vaccination antigrippale pour tous les soignants et les personnels sociaux en contact avec les personnes vuln?rables, en particulier dans les maisons de retraite, les institutions, les h?pitaux et les cr?ches ;?
  4. d'inscrire l'obligation pour les m?decins de proposer la vaccination antigrippale ? toutes les personnes consultantes.

Dans un autre avis publi? le 22 juillet 2020, l'Acad?mie nationale de m?decine rappelle le poids important des gastro-ent?rites ? rotavirus chez les nourrissons : 430 000 ?pisodes de gastroent?rite aigu?, 181 000 consultations, 31 000 passages aux urgences, 14 000 hospitalisations et une dizaine de d?c?s. La recommandation de vaccination des nourrissons contre les rotavirus avait ?t? suspendue en 2015, principalement en raison de difficult?s d'organisation de la prise en charge de cas d'invagination intestinale, effet ind?sirable connu mais exceptionnel de la vaccination anti-rotavirus. L'Acad?mie regrette l'acc?s tr?s in?galitaire ? la vaccination contre le rotavirus, actuellement non rembours?e parce que non recommand?e. Elle souligne que cette vaccination, indiqu?e entre 2 et 6 mois, a fait la preuve de son efficacit? et qu'elle permettrait d'all?ger le fardeau p?diatrique des infections ? rotavirus ; elle recommande de l'envisager dans la strat?gie de lutte contre les infections ? rotavirus afin de pr?venir les effets d?l?t?res d'une ?pid?mie concomitante avec une flamb?e de covid 19 durant la saison hivernale.

Ces avis ont ?t? confort?s r?cemment dans une lettre ouverte diffus?e par sept soci?t?s savantes de p?diatrie. Les p?diatres estiment que la vaccination contre le rotavirus en p?riode de pand?mie de covid 19 permettrait d'une part d'all?ger la charge de soins des structures sanitaires en diminuant de fa?on drastique les ?pisodes de gastro-ent?rites chez les petits nourrissons, et d'autre part de r?duire la fr?quence chez l'enfant des opportunit?s de suspecter une covid 19 et ses cons?quences (tests PCR difficiles ? mettre en oeuvre et mesures d'?viction personnelles et familiales). En effet, 15 ? 30 % des enfants hospitalis?s ou vus en consultation pour covid 19 ont des signes digestifs, dont la diarrh?e, ce qui rend tr?s difficile le diagnostic diff?rentiel avec les gastro-ent?rites ? rotavirus. Une ?tude r?cente vient de rapporter l'impact de 6 ans de vaccination contre le rotavirus en Allemagne : cette ?tude montre, comme dans de nombreux autres pays, une r?duction consid?rable du nombre de consultations, de passages aux urgences et d'hospitalisations depuis l'implantation de cette vaccination, sans augmentation de l'incidence des invaginations intestinales. Quinze pays europ?ens recommandent d?j? ce vaccin en routine, dont 6 des 7 pays limitrophes de la France.

Sources : Acad?mie nationale de m?decine, Association fran?aise de p?diatrie ambulatoire, Association Clinique et Th?rapeutique du Val de Marne (Soci?t? Fran?aise de P?diatrie), Groupe de pathologie infectieuse p?diatrique (Soci?t? Fran?aise de P?diatrie), Groupe de p?diatrie tropicale (Soci?t? Fran?aise de P?diatrie), Groupe francophone de r?animation et d'urgences p?diatriques (Soci?t? Fran?aise de P?diatrie), Groupe de p?diatrie g?n?rale (Soci?t? Fran?aise de P?diatrie), Groupe francophone de gastroent?rologie, h?patologie et nutrition p?diatrique (Soci?t? Fran?aise de P?diatrie).

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !