Le point au 30 juillet 2020 sur les infections à virus West Nile dans l'Union Européenne.

Par MORVAN JACQUES -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)


Médecine des voyages

Médecine des voyages

Selon l'European Centre for Disease Prevention and Control entre le 24 et le 30 juillet 2020, les ?tats membres de l'Union Europ?enne (UE) ont signal? 5 cas humains d'infection ? virus West Nile (WN, ou virus du Nil occidental) en Gr?ce (4) et en Roumanie (1). Tous les cas ont ?t? signal?s dans des zones qui ont ?t? affect?s au cours des saisons de transmission pr?c?dentes. Il n'a pas ?t? signal? de cas humain dans les pays voisins de l'UE. Cette semaine, aucun d?c?s n'a ?t? signal?.?

Depuis le d?but de la saison de transmission 2020 et jusqu'au 30 juillet les ?tats membres de l'Union Europ?enne ont signal? 12 cas humains en Gr?ce (10) et Roumanie (2). Aucune ?pid?mie chez les ?quid?s ou les oiseaux n'a ?t? signal?e jusqu'? pr?sent.?

Rappels sur le virus West Nile

Le virus West Nile est consid?r? aujourd'hui comme le flavivirus le plus r?pandu apr?s celui de la dengue.?

West Nile appartient ? la famille des Flaviviridae?du genre flavivirus. Ce sont les oiseaux migrateurs qui jouent le r?le d'animaux r?servoirs de virus. La transmission du virus se fait via la piq?re de moustiques du genre Culex?: apr?s avoir piqu? des oiseaux infect?s, les femelles moustiques deviennent comp?tentes pour la transmission du virus aux humains lors d'un repas sanguin.?

Dans la majorit? des cas (80 %), l'infection par virus West Nile est asymptomatique. Les formes symptomatiques de la maladie se caract?risent par l'apparition brutale d'une fi?vre importante apr?s 3 ? 6 jours d'incubation. Cette fi?vre est accompagn?e de maux de t?te et de dos, de douleurs musculaires, d'une toux, d'ad?nopathies du cou, et souvent d'une ?ruption cutan?e, de naus?es, de douleurs abdominales, de diarrh?es et de sympt?mes respiratoires.

Des complications neurologiques (m?ningite, enc?phalite) surviennent dans moins de 1% des cas. Plus rarement encore, d'autres complications (h?patite, pancr?atite ou myocardite) peuvent appara?tre. G?n?ralement, le malade r?cup?re spontan?ment, parfois avec s?quelles. Mais l'infection virale peut s'av?rer mortelle principalement chez les adultes s?niors.

Pour se prot?ger il est conseill? au voyageur :

  • de r?duire le temps pass? ? l'ext?rieur pendant les heures de pointe du moustique (entre le cr?puscule et l'aube) ;
  • de porter des v?tements de couleur claire avec des manches longues, pantalons et chaussettes dans les zones o? les moustiques sont pr?sents ;
  • de se prot?ger des piq?res de moustiques en utilisant un insectifuge contenant du DEET ;?
  • de nettoyer les goutti?res et vider r?guli?rement les bains d'oiseaux et autres objets susceptibles de recueillir de l'eau ;
  • de s'assurer que les barils de pluie sont recouverts de moustiquaires ou qu'ils sont ?troitement scell?s autour du tuyau de descente des eaux de pluies ;
  • d'am?liorer l'am?nagement paysager pour emp?cher l'eau stagnante autour de la maison.

Conform?ment ? la directive 2014/110 / UE de la Commission europ?enne, les donneurs potentiels de produits sanguins doivent ?tre diff?r?s de 28 jours apr?s avoir quitt? une zone de risque d'infections acquises localement, ? moins que les r?sultats d'un test individuel d'acide nucl?ique ne soient n?gatifs.

Source : European Centre for Disease Prevention and Control.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News