Vacciner les garçons contre les papillomavirus humains : nouvelle recommandation dans le calendrier vaccinal en 2020

Par ELISABETH NICAND -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 268 lecteurs


Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

La Haute Autorit? de sant? (HAS) vient de recommander la vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) de tous les gar?ons. La recommandation vaccinale a ?t? mise en ligne le 16 d?cembre 2019. Cette recommandation avait ?t? pr?c?d?e d'un rapport et d'une consultation publique en octobre et novembre 2019.

Rappel sur les papillomavirus et les vaccins anti-papillomavirus

Les papillomavirus sont des virus d'une grande diversit? : on distingue de nombreux g?notypes d?sign?s par des num?ros. Certains g?notypes entra?nent des verrues g?nitales?(encore appel?es condylomes g?nitaux), dont le caract?re disgracieux peut avoir de graves cons?quences psychologiques : dans 90 % des cas il s'agit des HPV 6 ou 11.?

D'autres g?notypes sont oncog?nes, c'est-?-dire capables de provoquer l'apparition d'un cancer (HPV 16 et 18 surtout, mais aussi les HPV 31, 33, 35, 45, 51, 52, 58), notamment le cancer du col ut?rin. Cependant, certains HPV induisent d'autres cancers de la sph?re g?nitale (vagin, anus et p?nis), des cancers oropharyng?s (oropharynx, amygdale et base de la langue) ou des cancers de la cavit? buccale.

Il existe actuellement trois vaccins anti-papillomavirus :

  • Cervarix : pr?vention des infections ? HPV 16 et 18 ;
  • Gardasil : pr?vention des infections ? HPV 6, 11, 16 et 18 ;
  • Gardasil 9 : pr?vention des infections ? HPV 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58.

Les maladies caus?es par les HPV touchent les femmes et les hommes

La recommandation vaccinale est fond?e sur le poids ?pid?miologique important des cancers dues aux HPV. Plus de 6.000 nouveaux cas sont diagnostiqu?s chaque ann?e en France. Si la majorit? concerne les femmes (3.000 cas de cancers du col de l'ut?rus, plus de 30.000 cas de l?sions pr?canc?reuses de haut grade du col de l'ut?rus, plus de 1.000 cas de cancer de l'anus), l'homme est ?galement concern? (plus de 1.000 cas de cancers ORL et 360 cas de cancer de l'anus). Au total, 25 % des cancers li?s aux HPV concernent les hommes. Les HPV sont ?galement responsables de verrues ano-g?nitales, ?galement appel?es condylomes (pr?s de 50.000 cas pour les hommes et autant chez les femmes).

Efficacit? d?montr?e du vaccin Gardasil dans les l?sions pr?canc?reuses

Le d?veloppement des cancers ?tant un processus long, l'efficacit? du vaccin Gardasil?est ?valu?e sur la r?duction des l?sions pr?-canc?reuses de haut grade, ce qui est le cas dans la pr?vention des l?sions pr?-canc?reuses de l'anus, chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes, particuli?rement chez ceux non infect?s auparavant. Dans la pr?vention des autres cancers (cancers du p?nis, cancers ORL), les premi?res donn?es indiquent une r?duction du portage d'HPV au niveau de la sph?re ORL.

Le vaccin Gardasil a d?montr? son efficacit? dans la pr?vention des verrues anog?nitales dues aux g?notypes vaccinaux. En termes de s?curit? d'emploi des vaccins HPV chez l'homme, les donn?es sont similaires ? ce qui est observ? chez la femme.

Acceptabilit? de la vaccination HPV chez les gar?ons par les professionnels de sant?

Alors que la couverture vaccinale anti-HPV chez les filles est tr?s insuffisante en France pour avoir un impact sur l'incidence des l?sions pr?-canc?reuses (ce qui est la strat?gie prioritaire compte tenue du nombre de cas de cancers HPV induits chez la femme), proposer ?galement la vaccination aux gar?ons parait plus acceptable par les professionnels de sant?, en termes d'acc?s ? la pr?vention et d'?quit? de genre. Cependant, la HAS souligne que l'?largissement de la vaccination HPV aux gar?ons doit s'accompagner d'une d?marche globale dans le cadre d'une consultation de sant? sexuelle.

Sch?ma vaccinal avec Gardasil 9?

Les cancers de l'homme li?s au HPV sont presque exclusivement li?s au HPV 16, contenu dans les vaccins Cervarix, Gardasil et Gardasil 9. Cependant, le vaccin Gardasil 9?est recommand? pr?f?rentiellement au vaccin Cervarix?car il est indiqu? dans la pr?vention des verrues ano-g?nitales.

Sur le plan pratique, le sch?ma vaccinal chez les filles et les gar?ons est identique avec l'administration de deux doses de vaccin Gardasil 9 (M0-M6) chez les 11-14 ans r?volus et en rattrapage chez les 15-19 ans r?volus avec 3 doses (M0-M2-M6).?

Chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes, le sch?ma vaccinal inscrit dans le calendrier vaccinal depuis 2017 n'est pas modifi?, avec l'administration de trois doses de Gardasil 9 jusqu'? l'?ge de 26 ans r?volus.

Le texte de la recommandation vaccinale (plus de 150 pages) est accompagn? d'une fiche de synth?se qui facilite l'assimilation de cette nouvelle recommandation dont les arguments scientifiques sont complexes car les maladies li?es aux HPV sont tr?s diverses.

L'?largissement de la vaccination HPV aux gar?ons devrait ?tre inscrite dans le calendrier vaccinal 2020. Le syst?me intelligent pour la vaccination de MesVaccins.net, int?gr? au carnet de vaccination ?lectronique, sera alors mis ? jour.

Par ailleurs, l'OMS a r?cemment recommand? une meilleure allocation des doses de vaccins pour satisfaire les besoins croissants en vaccin contre les HPV au niveau mondial et pr?venir le risque de difficult?s d’approvisionnement, notamment dans les pays en voie de d?veloppement. Dans ce contexte, les modalit?s de rattrapage vaccinal anti-HPV chez les filles et les gar?ons en France pourraient ?tre r?vis?es par la HAS.?

Source : Haute Autorit? de sant?.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News