Tensions d'approvisionnement en DIPROSTENE : une spécialité belge en renfort sur le marché hospitalier

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
4.5
(2 notes)
vu par 1959 lecteurs


Pour pallier les tensions d'approvisionnement en DIPROSTENE suspension injectable en seringue préremplie (bétaméthasone), le marché hospitalier est renforcé depuis le 15 juillet 2019 avec des unités d'une spécialité belge de bétaméthasone, DIPROPHOS suspension injectable en ampoule.
Les différences entre ces deux spécialités sont détaillées dans l'article ci-dessous.
Les unités de DIPROPHOS ne sont pas rétrocédables aux patients ambulatoires.
En ville, la distribution de DIPROSTENE reste contingentée.
DIPROSTENE peut être utilisé en injection locale en rhumatologie, en dermatologie et en ORL (illustration).

DIPROSTENE peut être utilisé en injection locale en rhumatologie, en dermatologie et en ORL (illustration).


Après plusieurs semaines d'indisponibilité, la spécialité corticoïde DIPROSTENE suspension injectable en seringue préremplie (bétaméthasone) a été remise à disposition fin juin, avec une distribution contingentée en ville et à l'hôpital (notre article du 27 juin 2019). 
 
Une spécialité belge en renfort, uniquement à l'hôpital
En complément de ce contingentement, des unités d'une spécialité belge de bétaméthasone injectable, de même composition en principe actif, sont importées sur le marché hospitalier : 
  • DIPROPHOS 5 mg + 2 mg/1 mL suspension injectable en ampoule (dipropionate de bétaméthasone et phosphate disodique de bétaméthasone).

La distribution des unités importées a débuté le 15 juillet 2019. 
Les unités de cette spécialité ne peuvent pas être rétrocédées.

DIPROSTENE et DIPROPHOS : quelques différences à prendre en compte
DIPROPHOS est une spécialité analogue de DIPROSTENE ; elle présente néanmoins quelques différences avec DIPROSTENE, notamment en termes d'indications thérapeutiques, de présentation et de composition en excipients.

Dans une lettre au pharmaciens hospitaliers en date du 8 juillet 2019, le laboratoire MSD précise ces différences "afin de limiter le risque d'erreur médicamenteuse" (Cf. Tableau I).

Tableau I - Comparaison entre les notices de DIPROSTENE et DIPROPHOS

Point sur l'approvisionnement des autres spécialités de bétaméthasone injectable : CELESTENE et CELESTENE CHRONODOSE
Selon les informations relayées en juin par l'ANSM, la spécialité CELESTENE 4 mg/1 mL solution injectable est remise à disposition normale en ville et à l'hôpital (notre article du 27 juin 2019). 

Concernant CELESTENE CHRONODOSE 5,7 mg/mL suspension injectable, une remise à disposition était annoncée au cours de la semaine du 15 juillet 2019, sous contingentement. L'ANSM n'a pas confirmé cette annonce à la date du 24 juillet. 


Pour aller plus loin
DIPROSTENE, suspension injectable en seringue pré-remplie - Remise à disposition (ANSM, 19 juillet 2019)
Lettre du laboratoire aux professionnels de santé - DIPROSTENE (sur le site de l'ANSM, 8 juillet 2019)

Sur VIDAL.fr
CELESTENE, DIPROSTENE, ISOPTINE gélule, ENGERIX, LOVENOX, SYNACTHENE RETARD : remise à disposition (27 juin 2019)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-07-25

Archives des Vidal News