HYRIMOZ (adalimumab) : nouveau biosimilaire de HUMIRA 40 mg solution injectable

Par Isabelle COCHOIS -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1119 lecteurs


HYRIMOZ 40 mg solution injectable est un nouveau biosimilaire d'adalimumab, dont le biomédicament de référence est HUMIRA 40 mg solution injectable. 
HYRIMOZ est disponible en seringue préremplie de 0,8 mL ou en stylo prérempli SENSOREADY
de 0,8 mL.

HYRIMOZ a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne dans les mêmes indications que HUMIRA, à savoir :  
  • Polyarthrite rhumatoïde (adulte)
  • Arthrite juvénile idiopathique (enfant)
  • Spondyloarthrite axiale (adulte)
  • Rhumatisme psoriasique (adulte)
  • Psoriasis (adulte, adolescent et enfant)
  • Hidrosadénite suppurée/maladie de Verneuil (adulte et adolescent)
  • Maladie de Crohn (adulte, adolescent et enfant)
  • Rectocolite hémorragique (adulte)
  • Uvéite (adulte)

HYRIMOZ est inscrit sur la liste de référence des groupes biologiques similaires de l’ANSM. 
Ce médicament d'exception est soumis à prescription initiale hospitalière annuelle et prescription réservée aux spécialistes en rhumatologie, en pédiatrie, en médecine interne, en gastroentérologie et hépatologie, en dermatologie ou en ophtalmologie.

Il est remboursable à 65 % et agréé aux collectivités dans un périmètre restreint par rapport à ses indications d'AMM.
Son prix public (hors honoraires de dispensation) s'élève à 496,68 euros (1 boîte de 2 seringues ou de 2 stylos à 40 mg).
La polyarthrite rhumatoïde est une maladie articulaire inflammatoire et chronique qui touche plusieurs articulations, souvent celles des mains et des pieds (illustration).

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie articulaire inflammatoire et chronique qui touche plusieurs articulations, souvent celles des mains et des pieds (illustration).


HYRIMOZ 40 mg solution injectable est un nouveau médicament biosimilaire d'HUMIRA 40 mg solution injectable (adalimumab). 

Cet inhibiteur du TNF-alpha
 a obtenu une AMM (autorisation de mise sur le marché) européenne dans les mêmes indications que son médicament biologique de référence HUMIRA (Cf. Tableau I).  

HYRIMOZ est disponible en seringue préremplie ou en stylo prérempli SENSOREADY, contenant 0,8 mL de solution injectable (40 mg d'adalimumab). À noter que ces présentations dosées à 40 mg/0,8 ml sont différentes de celles actuellement disponibles pour la seringue préremplie ou le stylo prérempli d'HUMIRA 40 mg dont le volume d'injection est de 0,4 mL. 

Tableau I - Indications thérapeutiques d'HYRIMOZ
Polyarthrite rhumatoïde
(Cf. VIDAL Reco "Polyarthriterhumatoïde")
HYRIMOZ en association au méthotrexate est indiqué pour :
  • le traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte, lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate, est inadéquate ;
  • le traitement de la polyarthrite rhumatoïde sévère, active et évolutive chez les adultes non précédemment traités par le méthotrexate.
HYRIMOZ peut être donné en monothérapie en cas d'intolérance au méthotrexate ou lorsque la poursuite du traitement avec le méthotrexate est inadaptée.
Il a été montré que l'adalimumab ralentit la progression des dommages structuraux articulaires mesurés par radiographie et améliore les capacités fonctionnelles lorsqu'il est administré en association au méthotrexate.
Arthrite juvénile idiopathique
(Cf. VIDAL Reco "Arthrite juvénile idiopathique")
Arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire :
  • HYRIMOZ en association au méthotrexate est indiqué pour le traitement de l'arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire évolutive chez les patients à partir de 2 ans en cas de réponse insuffisante à un ou plusieurs traitements de fond. HYRIMOZ peut être administré en monothérapie en cas d'intolérance au méthotrexate ou lorsque la poursuite du traitement par le méthotrexate est inadaptée. L'adalimumab n'a pas été étudié chez les patients de moins de 2 ans.
Arthrite liée à l'enthésite :
  • HYRIMOZ est indiqué pour le traitement de l'arthrite active liée à l'enthésite chez les patients à partir de 6 ans en cas de réponse insuffisante ou d'intolérance au traitement conventionnel.
Spondyloarthrite axiale (Cf. VIDAL Reco "Spondylarthrite ankylosante") Spondylarthrite ankylosante (SA) :
  • HYRIMOZ est indiqué pour le traitement de la spondylarthrite ankylosante sévère et active chez l'adulte ayant eu une réponse inadéquate au traitement conventionnel.
Spondyloarthrite axiale sans signes radiographiques de SA :
  • HYRIMOZ est indiqué dans le traitement de la spondyloarthrite axiale sévère sans signes radiographiques de SA, mais avec des signes objectifs d'inflammation à l'IRM et/ou un taux élevé de CRP chez les adultes ayant eu une réponse inadéquate ou une intolérance aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.
Rhumatisme psoriasique HYRIMOZ est indiqué pour le traitement du rhumatisme psoriasique actif et évolutif chez l'adulte lorsque la réponse à un traitement de fond antérieur a été inadéquate.
Il a été montré que l'adalimumab ralentit la progression des dommages structuraux articulaires périphériques tels que mesurés par radiographie chez les patients ayant des formes polyarticulaires symétriques de la maladie, et améliore les capacités fonctionnelles.
Psoriasis (CfVIDAL Reco "Psoriasis en plaques de l'adulte") Psoriasis chez l'adulte :
  • HYRIMOZ est indiqué dans le traitement du psoriasis en plaques chronique, modéré à sévère, chez les patients adultes qui nécessitent un traitement systémique.
Psoriasis en plaques de l'enfant et l'adolescent :
  • HYRIMOZ est indiqué dans le traitement du psoriasis en plaques chronique sévère chez les enfants à partir de 4 ans et les adolescents en cas de réponse insuffisante à un traitement topique et aux photothérapies ou lorsque ces traitements sont inappropriés.
Hidrosadénite suppurée (HS) HYRIMOZ est indiqué dans le traitement de l'hidrosadénite suppurée (maladie de Verneuil) active, modérée à sévère, chez les adultes et les adolescents à partir de 12 ans en cas de réponse insuffisante au traitement systémique conventionnel de l'HS.
Maladie de Crohn (CfVIDAL Reco "Maladie de Crohn") Maladie de Crohn de l'adulte :
  • HYRIMOZ est indiqué dans le traitement de la maladie de Crohn active modérée à sévère, chez les patients adultes qui n'ont pas répondu malgré un traitement approprié et bien conduit par un corticoïde et/ou un immunosuppresseur ; ou chez lesquels ce traitement est contre-indiqué ou mal toléré.
Maladie de Crohn chez l'enfant et l'adolescent :
  • HYRIMOZ est indiqué dans le traitement de la maladie de Crohn active modérée à sévère, chez les enfants et les adolescents à partir de 6 ans, qui n'ont pas répondu à un traitement conventionnel comprenant un traitement nutritionnel de première intention et un corticoïde et/ou un immunomodulateur, ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués.
Rectocolite hémorragique (CfVIDAL Reco "Rectocolite hémorragique") HYRIMOZ est indiqué dans le traitement de la rectocolite hémorragique active, modérée à sévère chez les patients adultes ayant eu une réponse inadéquate au traitement conventionnel, comprenant les corticoïdes et la 6-mercaptopurine (6-MP) ou l'azathioprine (AZA), ou chez lesquels ce traitement est contre-indiqué ou mal toléré.
Uvéite HYRIMOZ est indiqué dans le traitement de l'uvéite non infectieuse, intermédiaire, postérieure et de la panuvéite chez les patients adultes ayant eu une réponse insuffisante à la corticothérapie, chez les patients nécessitant une épargne cortisonique, ou chez lesquels la corticothérapie est inappropriée.
 
HYRIMOZ fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté.

HYRIMOZ bioéquivalent à HUMIRA
L'AMM européenne d'HYRIMOZ lui a été octroyée sur la base de  :
  • 4 études de phase I en dose unique, menées sur un total de 823 volontaires sains, ayant démontré l'équivalence pharmacocinétique d'HYRIMOZ par rapport au médicament de référence HUMIRA (Cf. Tableau II),

Tableau II - Résultats des études de bioéquivalence entre HYRIMOZ et HUMIRA
  • une étude d'équivalence d'efficacité de phase III, randomisée, en double aveugle, réalisée chez 448 patient atteints de psoriasis en plaques, ayant démontré la similarité clinique d'HYRIMOZ par rapport à HUMIRA (version européenne) : l'amélioration du score PASI 75 (Cf. Encadré 1) à la semaine 16 par rapport à l'inclusion (critère de jugement principal) a été de 66,8 % dans le groupe HYRIMOZ et de 65 % dans le groupe HUMIRA, soit une différence de 1,8 % (IC 95 % [-7,46 ; 11,15]), comprise dans la marge d'équivalence prédéfinie [-18 ; 18], analyse PP.

Encadré 1 - Définition du score PASI
Le Psoriasis Area Severity Index est un score variant de 0 (aucune atteinte) à 72 (atteinte maximale), calculé à partir d'un algorithme qui intègre :
  • l'étendue de l'atteinte : de 0 à 100 %,
  • et sa sévérité sur la base de 3 paramètres (infiltration de la lésion, érythème, desquamation) cotés de 0 à 4 selon leur intensité, sur le corps divisé en 4 zones (tête, membres inférieurs, membres supérieurs, tronc).
Il n'existe pas de "bornes" consensuellement admises permettant de définir la sévérité de l'atteinte.
Les scores PASI 75 ou PASI 90 correspondent à une réduction du score PASI d'au moins 75 % ou d'au moins 90 % entre 2 évaluations.
 
La tolérance d'HYRIMOZ, incluant l'immunogénicité, a par ailleurs été comparable à celle d'HUMIRA.
 
Considérant que "la démonstration de similarité entre HYRIMOZ et HUMIRA avait été faite de manière convaincante sur la base des données disponibles", le CHMP (Committee for Medicinal Products for Human Use) a estimé qu'il était justifié d'extrapoler l'AMM d'HYRIMOZ aux autres indications d'HUMIRA. 

HYRIMOZ en pratique 
Le traitement par HYRIMOZ doit être instauré et supervisé par un médecin spécialiste qualifié en matière de diagnostic et de traitement des pathologies dans lesquelles l'adalimumab est indiqué.
Il est recommandé aux ophtalmologistes de consulter un spécialiste approprié avant d'instaurer un traitement par HYRIMOZ.

Les patients traités par adalimumab doivent recevoir une carte de surveillance.

Pendant le traitement par HYRIMOZ, les autres traitements concomitants (tels que les corticoïdes et/ou immunomodulateurs) devront être optimisés.

HYRIMOZ est administré par voie sous-cutanée à l'aide de la seringue préremplie ou du stylo SENSOREADY.
Après une formation correcte à la technique d'injection et l'accord de leur médecin, les patients peuvent s'auto-injecter HYRIMOZ.

HYRIMOZ en pédiatrie : limites des présentations actuelles
Contrairement à HUMIRA qui dispose d'une présentation pédiatrique, HYRIMOZ est disponible uniquement en seringue préremplie et en stylo prérempli de 40 mg d'alalimumab. Par conséquent, il n'est pas possible d'administrer une dose inférieure à 40 mg d'alalimumab par injection avec HYRIMOZ.
Chez les patients pédiatriques qui nécessitent une dose inférieure à 40 mg, d'autres formulations d'adalimumab offrant une telle possibilité doivent être utilisées.


Conseils aux patients 
Le stylo prérempli ou la seringue préremplie sont à usage unique et prêts à l'emploi.  
Ils doivent être conservés au réfrigérateur, entre 2 °C et 8 °C, dans l'emballage extérieur à l'abri de la lumière.
HYRIMOZ (seringue ou stylo) peut être maintenu à des températures allant jusqu'à 25 °C pendant 14 jours maximum, à l'abri de la lumière. Passé ce délai, le médicament doit être jeté. 

Il est recommandé d'attendre 15 à 30 minutes entre la sortie du réfrigérateur et l'injection pour ramener la solution injectable à la température ambiante. 

Pour l'injection, le bas du ventre (sauf la région autour du nombril) ou le devant des cuisses sont des zones particulièrement appropriées.

Manipulation du stylo SENSOREADY
Le stylo SENSOREADY est muni (Cf. Figure 1) :
  • d'une fenêtre de visualisation pour le contrôle de la solution injectable, 
  • d'une aiguille protégée par un dispositif de sécurité, 
  • d'un capuchon, à ne retirer qu'au moment de l'injection. Le stylo doit être utilisé dans les 5 minutes suivant le retrait du capuchon.

Figure 1 - Les différentes parties du stylo HYRIMOZ SENSOREADY

Pour déclencher l'injection, il faut appuyer fermement le stylo contre la peau, en respectant un angle de 90 °. 
Un premier clic indique le début de l'injection. 
Au fur et à mesure de l'injection, la fenêtre de visualisation devient verte. 
Un deuxième clic signale que l'injection est terminée et que le stylo peut être retiré. 

Identité administrative
Périmètre de prise en charge d'HYRIMOZ
  • Dans les indications de l'AMM : arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire évolutive chez les patients à partir de 2 ans, l'arthrite active liée à l'enthésite chez les patients à partir de 6 ans, la spondylarthrite ankylosante, la spondyloarthrite axiale (SA) sans signes radiographiques de SA, le rhumatisme psoriasique, la maladie de Crohn chez l'adulte, la rectocolite hémorragique et l'uvéite de l'adulte.
  • En association au méthotrexate dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate est inadéquate. HYRIMOZ peut être donné en monothérapie en cas d'intolérance au méthotrexate ou lorsque la poursuite du traitement avec le méthotrexate est inadaptée.
  • Dans le psoriasis en plaques chronique sévère de l'enfant à partir de 4 ans, l'adolescent et l'adulte défini par :
    • un échec (réponse insuffisante, contre-indication ou intolérance) à au moins deux traitements parmi les traitements systémiques non biologiques et la photothérapie ;
    • et une forme étendue et/ou un retentissement psychosocial important.
  • Dans la maladie de Crohn active sévère chez les enfants et les adolescents à partir de 6 ans qui n'ont pas répondu à un traitement conventionnel comprenant un traitement nutritionnel de première intention, un corticoïde et un immunomodulateur, ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués.
  • En association au méthotrexate, dans le traitement de l'uvéite antérieure chronique non infectieuse associée à une arthrite juvénile idiopathique chez l'enfant à partir de 2 ans, en cas de réponse insuffisante ou d'intolérance au traitement conventionnel ou pour lesquels un traitement conventionnel est inapproprié (cette indication n'entre pas dans la prise en charge en sus des GHS).

HYRIMOZ n'est pas remboursable dans :
  • le traitement de la polyarthrite rhumatoïde sévère active et évolutive chez les adultes non précédemment traités par le méthotrexate.
  • l'hidrosadénite suppurée (HS) active modérée à sévère des patients adultes et adolescents en cas de réponse insuffisante à un traitement systémique conventionnel de l'HS.

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence - HYRIMOZ (HAS, 5 septembre 2018)
Inscription sur la liste de référence des groupes biologiques similaires (ANSM, 6 juin 2019)
Carte de surveillance des patients traités par HYRIMOZ (sur le site du laboratoire Sandoz)

Sources : J.O. (Journal Officiel), EMA (European Medicines Agency), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-07-18

Archives des Vidal News