Un cas de grippe due à un virus inhabituel A(H1N2) chez une patiente au Danemark

Par HENGY CLAUDE -
1
2
3
4
5
3.0
(1 note)
vu par 457 lecteurs


Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

Les autorités sanitaires du Danemark ont notifié le 26 mai 2019, via EWRS, un cas de grippe humaine à virus A(H1N2) réassorti.

L'échantillon a été collecté le 11 avril 2019 dans la capitale danoise et envoyé à l'établissement Statens Serum Institut (SSI) en tant qu'échantillon de surveillance de routine sans notification spéciale.

L'échantillon a été prélevé chez une femme âgée de 74 ans, non vaccinée contre la grippe, qui s'était rendue en avion en Croatie avant de traverser ce pays, puis la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro, entre le 29 mars et le 5 avril 2019. La patiente a développé des symptômes d'infection des voies respiratoires après son retour le 7 avril et a été hospitalisée le 11 avril. Elle est sortie de l'hôpital le 13 avril.

On ne sait pas si la patiente a été infectée au cours de son voyage en Croatie, en Bosnie-Herzégovine, au Monténégro ou pendant le voyage de retour au Danemark. Aucun des autres sujets contacts ou touristes présents dans le bus en Croatie n'a développé de symptômes.

Le prélèvement nasopharyngé a permis de mettre en évidence un virus grippal A. Le séquençage du génome entier a montré un gène de l'hémagglutinine provenant du virus A(H1N1)pdm09 et un gène de la neuraminidase provenant du virus A(H3N2), de la grippe saisonnière 2018/2019. Aucune infection mixte A(H1N1)pdm09 et A(H3N2) n'a été mise en évidence. Le virus a été nommé A/Denmark/3176/2019 (voir ici plus d'informations sur la nomenclature des vaccins grippaux).

C'est le seul virus réassorti qui ait été détecté parmi environ 300 personnes atteintes de grippe de type A parmi environ 3 000 échantillons sous-typés au Danemark depuis début octobre 2018. Le Statens Serum Institut estime que le risque de transmission ultérieure de ce virus est faible.

Des virus grippaux A(H1N2) issus de réassortiments saisonniers (appelés virus réassortis ou recombinants, résultats de recombinaisons génétiques entre deux virus de sous-types différents lors de l'infection d'une cellule respiratoire par ces deux virus) ont été détectés dans un cas en Suède en décembre 2019 et aux Pays-Bas lors de la dernière saison grippale (2017-2018).

Selon la littérature, des virus A(H1N2) ont été détectés en Chine en 1988-1989 et dans le monde en 2000-2003.

Des virus grippaux réassortis saisonniers humains ont été détectés sporadiquement au cours des saisons grippales passées et sont possibles pendant les saisons où les deux virus de la grippe A co-circulent. L'identification de nouveaux virus grippaux recombinants est l'un des principaux objectifs de la surveillance de la grippe. En effet, les virus réassortis peuvent être constitués d'antigènes différents non reconnus par le système immunitaire humain : de ce fait, certains d'entre eux peuvent entrainer des épidémies, voire une pandémie (épidémie au niveau mondial) et entrainer des formes graves.

Sources : European Centre for Disease Prevention and Control ; Organisation mondiale de la santé ; Flu News Europe website.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-06-20

Archives des Vidal News