Psoriasis en plaques : DAIVONEX 50 µg/g crème (calcipotriol), à nouveau commercialisé

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
4.0
(2 notes)
vu par 2878 lecteurs


Après un arrêt de commercialisation en septembre 2016, suite à un problème d’approvisionnement en chloroallylhexaminium (excipient), le laboratoire Leo Pharma commercialise à nouveau la crème DAIVONEX 50 µg/g. 
 
Pour permettre cette remise à disposition, la formulation de la crème a été modifiée afin de remplacer l’excipient indisponible par une combinaison de deux conservateurs.
 
DAIVONEX 50 µg/g crème est indiqué dans le traitement topique du psoriasis en plaque (psoriasis vulgaire) affectant jusqu'à 40 % de la surface corporelle.
 
Cette spécialité est remboursable à 65 % et agréée aux collectivités.

 
Lésions de psoriasis localisées aux coudes (illustration)

Lésions de psoriasis localisées aux coudes (illustration)

La forme crème de DAIVONEX 50 µg/g (calcipotriol) est  remise sur le marché depuis le 18 février 2019, après une indisponibilité de plus de deux ans. 
Sa commercialisation avait été arrêtée en septembre 2016 en raison d'un problème d'approvisionnement de l'excipient chloroallylhexaminium. 

La forme crème rejoint DAIVONEX 50 µg/g pommade, également disponible.
 
DAIVONEX est indiqué dans le traitement topique du psoriasis en plaques (psoriasis vulgaire) affectant jusqu'à 40 % de la surface corporelle (Cf. VIDAL Reco "Psoriasis en plaques de l'adulte").

Il peut être associé utilement aux corticoïdes locaux et dans les formes de psoriasis plus étendus, à la photothérapie, la ciclosporine ou l'acitrétine.
 
Une nouvelle formulation avec 2 conservateurs
Le dosage en calcipotriol, à 50 microgrammes de calcipotriol par gramme, ne change pas par rapport à la crème commercialisée jusqu'en 2016.
En revanche, la composition en excipients a été modifiée : le chloroallylhexaminium a été remplacé par une combinaison de 2 conservateurs, le diazolidinyl urée et l'alcool dichloro-2,4 benzylique

 
Des mises en gardes liées à ces deux excipients à effet notoire ont été ajoutées dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) :
  • le diazolidinyl urée libère du formaldéhyde et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple dermatite de contact),
  • l'alcool dichloro-2,4 benzylique (alcool benzylique) peut provoquer des réactions allergiques.

La nouvelle composition en excipients de DAIVONEX 50 µg/g crème est désormais la suivante :
Edétate de sodium, hydrogénophosphate de sodium dihydraté, paraffine liquide (contenant du tout-rac-alpha-tocophérol), vaseline (contenant du tout-rac-alpha-tocophérol), glycérol à 85 pour cent, éther cétostéarylique de macrogol, alcool cétostéarylique, diazolidinyl urée, alcool dichloro-2,4 benzylique, hydroxyde de sodium (pour ajustement du pH), eau purifiée.


Rappel des modalités d'utilisation de DAIVONEX crème
La crème doit être appliquée sur les lésions matin et soir. 
En traitement d'entretien et en fonction des résultats, la fréquence des applications peut être réduite à 1 fois par jour.
En cas d'association avec les corticoïdes locaux, l'un des traitements sera appliqué le matin, l'autre le soir.

La quantité maximale utilisée par un adulte pendant une semaine ne doit pas dépasser 100 g de crème (équivalant à 5 mg de calcipotriol). Il faut tenir compte de la dose totale de calcipotriol en cas d'utilisation concomitante d'autres produits contenant cette substance.
 
DAIVONEX crème peut être conservé 6 mois après la première ouverture du tube. 



Identité administrative
  • Liste II
  • Tube de 120 g, CIP 3400935634948
  • Remboursable à 65 %
  • Prix public TTC = 32,56 euros
  • Agrément aux collectivités
  • Laboratoire Leo Pharma

Sources : Laboratoire Leo Pharma

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-07-18

Archives des Vidal News